Récit de vie : Gabriel BANON se raconte    La récupération d'Oued Eddahab, une étape riche en nobles valeurs de patriotisme    Le Maroc félicité par le CPS pour la réussite de la formation destiné aux observateurs électoraux de l'UA    Revue de presse quotidienne de ce lundi 15 août 2022    Carburants : Nouvelle baisse des prix à la pompe    TGR: Très bonne récolte fiscale en juillet    Chine : L'usine Tesla de Shanghai a produit un million de véhicules en trois ans    Convention de partenariat : La famille de l'enseignement bénéficie de plus de 140.000 voyages subventionnés par autocars    Afghanistan: les talibans célèbrent le premier anniversaire de leur retour au pouvoir    USA: Un mort et 4 blessés dans une fusillade en Arizona    USA: Un homme se tue après avoir percuté une barricade près du Capitole    CAN Maroc-2023 (U23): tirage au sort des éliminatoires le 18 août au Caire    Coupe Davis: Le Maroc s'offre l'Algérie et le billet du Groupe ll    Jeux de la solidarité islamique: Participation marocaine : Mi-figue, mi-raisin    Berkane : Célébration du sacre de la RSB en Coupe du Trône    Ceuta : 11 mineurs marocains tentant de traverser le Détroit de Gibraltar secourus    Vahid Halilhodzic a peine débarqué déjà sollicité    Des journées de sensibilisation à Dakhla sur la protection du littoral    Marrakech : Un adolescent abuse sexuellement de sa cousine de 5 ans    Casablanca : 8 ans de réclusion criminelle pour un repris de justice qui a tué son ami    Allemagne : Un Marocain poursuivi pour le meurtre de son ex-petite amie et son enfant    Saïdi Resorts : Nass El Ghiwane fait vibrer jeunes et adultes    23ème festival cèdre universel du court-métrage à Ifrane    Subvention : À la rescousse des salles de cinéma    Premier League : Chelsea - Tottenham (2-2) Un match spectaculaire, une fin de match musclée et inhabituelle    La météo pour ce lundi 15 août    Le vaccin contre la Covid-19 aurait moins d'effets secondaires chez les femmes enceintes    6 millions de jeunes de moins de 24 ans, un atout si nous le voulons !    Cours des devises du lundi 15 août 2022    Kitesurf : Le «Dakhla Downwind Challenge» de retour pour une 7e édition    Norvège: deux véhicules tombent à l'eau après l'effondrement d'un pont    Météo : les températures prévues pour ce lundi 15 août 2022    Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Les retenues des barrages en déficit de 306 millions de m3 par rapport à 2021    Tanzanie : La Fondation Mohammed VI des Ouléma remet les prix de la 3e édition du concours coranique    Égypte: 41 morts et 14 blessés dans l'incendie d'une église    Polisario : Bachir Mustapha Sayed tacle Brahim Ghali sur la «guerre contre le Maroc»    Céréales ukrainiennes: Un premier navire de l'ONU prêt à partir    Une délégation du Congrès américain arrive à Taïwan dans la foulée de la visite de Pelosi    Le Polisario : «Il est trop tôt pour parler de trêve» avec le Maroc    Oued Eddahab, le « Tanger du Sud Marocain »    Accords d'Abraham : Le sommet anniversaire annulé    Kénitra : Le soulèvement de 1954, une épopée héroïque    Egypte: L'incendie d'une église au Caire fait 41 morts    « Into The Wild » : électro et techno in the house    Art contemporain : Mustaqbal, les artistes de demain    Danse : Meknès déroule son freestyle    « Casa del Mar » repère architectural à valeur historique    Salman Rushdie sous ventilateur après avoir poignardé, pourrait perdre un œil    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Adil Othmani, condamné à mort pour l'attentat d'Argana clame son innocence
Publié dans Lakome le 02 - 08 - 2013

Dans une lettre adressée à lakome.com, il dit avoir été manipulé et utilisé comme rempart contre le M20F. Othmani parle également de convoitise financière pour reconnaître sa responsabilité dans l'attentat.
Adil Othmani, le principal accusé de l'affaire Argana affirme avoir été victime d'une manipulation de la part de sources dont il ne cite pas l'identité et qui l'auraient utilisé comme « bouclier contre la vague du printemps marocain impulsée par le M20F et qui avait gagné le Maroc en 2011 » après la révolution de janvier en Tunisie.
Dans une lettre dont Lakome.com détient une copie, Othmani explique comment il a été « au centre d'une large campagne médiatique dont le but était de détourner l'opinion publique marocaine du M20F ». « On m'a proposé d'énormes sommes d'argent pour que j'apparaisse comme le véritable auteur de ces attentats, afin que les hommes de l'ombre, habitués à voler les richesses du pays, puisse imposer un état de siège pour légitimer le terrorisme d'Etat contre des citoyens marocains qui étaient sorti dans la rue pour revendiquer leur liberté et leur émancipation de cette poignée makhzanéenne » a-t-il ajouté.
La lettre précise que Othmani entame une grève de la faim depuis le 24 juillet « pour protester contre mon incarcération qui ne s'appuie sur aucun motif juridique valable. Tout le monde sait que j'ai été victime d'une injustice depuis le premier jour ou j'ai été utilisé comme bouclier contre la vague du printemps arabe qu'a connu le Maroc, début 2011 et où le peuple est sorti dans la rue pour demander un changement radical. C'est à ce moment là qu'on m'a injustement accusé. Je ne pense pas que le peuple marocain va croire un jour qu'un simple vendeur de chaussures comme moi puisse planifier un tel attentat et procéder à de tels préparatifs militaires ».
Dans sa lettre, Othmani se plaint des harcèlements et des provocations exercés à son encontre par l'administration de la prison « Moul Bergui » à Safi où il est actuellement incarcéré. Le détenu dénonce également sa privation de certains droits garantis aux prisonniers condamnés à morts et dont ne bénéficient pas le reste des détenus ordinaires. Des privilèges qui, selon lui « seraient octroyés au barons de la drogue moyennant des pots de vins ».
Pour conclure sa lettre, Othmani lance un appel « aux marocains libres et aux consciences vives » pour le soutenir dans son « calvaire jusqu'à ce que justice soit faite » a-t-il précisé.
Rappelons que l'attentat d'Argana qui a été perpétré dans un café situé sur la place Jamaa El Fna dans la ville de Marrakech avait fait 17 morts et 20 blessés de nationalités différentes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.