Fès s'active pour la lutte contre le tabagisme    Manal Manal Manal … est accusée de plagiat !    Botox parties à Marrakech. Un "ancien" nouveau scandale    Clap de fin pour la 2e table ronde sur la question du Sahara marocain    Dumbo, le célèbre éléphant de Disney revient dans les salles    Marocaine des Journalistes Sportifs (MJS)    Sahara marocain : Horst Köhler annonce un Genève III et de l'espoir    Inwi de nouveau désigné meilleur réseau internet mobile de l'année    Aujjar : Le mariage des mineures demeure une réalité qui interpelle tout le monde    Nota Bene    Eliminatoires CAN-2019 : Déjà qualifiés, les Lions font match nul au Malawi    Vidéo – La 10e édition de l'Afriquia Merzouga Rally est fin prête !    Paris: Souad Massi, l'icône algérienne « prête sa voix » aux manifestants    Belles distinctions pour le téléfilm « Ali Ya Ali » d'Abdelhaï Laraki    Attijariwafa bank mise sur la relance du crédit pour 2019    Vidéo : Une semaine après, la Nouvelle-Zélande rend hommage aux victimes de Christchurch    Un consulat pilote marocain à Algésiras    L'industrie manufacturière en bonne forme... la construction moins bien portante    «Miss handicap Côte d'Ivoire 2019» lance sa 2e édition    Les inconditionnels du Raja fêtent son 70e anniversaire    Naufrage à Mossoul: Le bilan s'élève à 100 morts    Le WAC retrouve le Horoya Conakry en quarts    Essaouia: Coup d'envoi de la 3è édition du Festival »Les Océanes »    Un 2ème Salon national professionnel dédié : 20% de l'effectif national en Sardi provient de la province de Settat    Edito : Contractuels instrumentalisés    Les contractuels instrumentalisés par Al Adl wal Ihssane et Annahj Addimocrati    Séisme politico- économique    Chine: Une explosion massive dans une usine chimique fait 47 morts    Azemmour : Arrestation d'une Française faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international pour homicide involontaire    Réunions de haut niveau pour Benchaaboun à Bruxelles    Accès à l'eau. Comment Lydec déploie son réseau    Le Groupe Banque Populaire plus que jamais champion de la collecte de l'épargne    L'entrée au capital de CFC de la région de Casablanca-Settat est actée    Education financière : CAM encadre 10.700 petits producteurs agricoles et ménages ruraux    Un carnage évité de justesse pour 51 collégiens pris en otage dans un bus à Milan    Journée mondiale de la météorologie    Driss Lachguar reçoit Nabil Chaath    Ces célébrités ont touché le fond : Heather Locklear    Divers    Le match contre le Malawi, un sérieux test pour les prétendants à la liste définitive de Renard    Le RTCMA fin prêt pour accueillir la 35ème édition du GP Hassan II de tennis    Kingsley Coman : Le retour d'un joyau fragile    Participation marocaine à la Conférence de l'ONU sur la coopération Sud-Sud    La lutte menée par le Maroc contre le trafic de migrants louée par le ministre espagnol de l'Intérieur    "Indigo" de Salma Bargach, un film marocain de classe mondiale    Ouverture officielle à Rabat des Journées de la Francophonie    L'artiste peintre Afif Bennani expose ses oeuvres à Montréal    El Othmani : La gratuité de l'enseignement, maintenue et affirmée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abderrahim El Hafidi : Le partenariat énergétique maroco-allemand « voué à être élargi »
Publié dans La Nouvelle Tribune le 17 - 04 - 2018

Le partenariat énergétique « exemplaire » établi entre le Maroc et l'Allemagne « est voué à être élargi » pour englober d'autres thématiques, tenant compte des nouvelles donnes marquant les secteurs énergétiques dans les deux pays, tels que l'intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique, le pilotage de la demande énergétique, le renforcement de l'efficacité énergétique, le développement des réseaux électriques, la recherche et développement, ainsi que l'intégration industrielle, a souligné, lundi soir à Berlin, le secrétaire général du ministère de l'Energie, des mines et du développement durable, Abderrahim El Hafidi.
Présidant la 6ème réunion du Comité de pilotage du partenariat énergétique maroco-allemand (PAREMA), organisée en marge de la conférence « Dialogue de Berlin sur la transition énergétique », M. El Hafidi a indiqué que dans le secteur de l'énergie, le Maroc et l'Allemagne disposent d'un cadre institutionnel bien rodé dont le soubassement est la déclaration d'intention commune pour la mise en place d'un partenariat énergétique liant le Ministère marocain de l'Energie, des Mines et du Développement Durable et le Ministère fédéral allemand de l'Economie et de l'Energie.
Par ailleurs, la collaboration entre le Maroc et l'Allemagne s'illustre déjà efficacement dans le domaine des énergies renouvelables. L'Allemagne participe activement au financement de l'important Programme Solaire Marocain, composante majeure de notre programme de développement des énergies renouvelables, a-t-il ajouté. « Notre partenariat reflète une volonté partagée de développer notre coopération dans le secteur énergétique, comme l'illustre la Déclaration d'intention commune signée depuis 2012 et renouvelé en 2016. Plusieurs rencontres et réunions de travail ont eu lieu, au Maroc et en Allemagne, que ce soit pour le Comité de Pilotage ou les Groupes de Travail institués à cet effet », a tenu à rappeler le responsable marocain. Des échanges fructueux et un appui important ont été donnés à l'efficacité énergétique à travers les projets DKTI pour l'élaboration de la feuille de route de l'efficacité énergétique, a ajouté M. El Hafidi, soulignant que le renforcement de la coopération entre les associations des deux pays a permis la signature de l'accord de coopération entre l'AMISOL et la BSW (Association Solaire allemande) lors de la dernière conférence Intersolar à Munich, lequel constituera une opportunité aux entreprises marocaines pour bénéficier de l'expérience allemande en énergie solaire et un booster pour le marché des énergies renouvelables à large échelle.
Il a, par ailleurs, souligné que le Royaume accorde un intérêt particulier au développement durable à travers sa transition énergétique conciliant le développant économique du pays et la lutte contre le changement climatique.
Cette transition, qui connait aujourd'hui un tournant historique suite à la forte impulsion donnée à ce secteur, devrait permettre, pour la première fois de l'histoire du Maroc, que la part d'électricité produite à partir de sources renouvelables soit supérieure à celle produite à partir de sources énergétiques fossiles, a soutenu M. El Hafidi. Pour atteindre cet objectif, le Maroc développera une capacité additionnelle de production d'électricité, entre 2016 et 2030 de plus de 10 GW de sources renouvelables dont 4.560 MW solaire, 4.200 MW éolienne et 1.330 MW hydro-électrique. L'investissement global attendu pour les projets d'électricité de sources renouvelables sera de 32 milliards de dollars US, ce qui représente des réelles opportunités d'investissement pour le secteur privé.
Les programmes d'énergies renouvelables en cours de réalisation dans le cadre de notre stratégie énergétique enregistrent un intérêt grandissant de la part des investisseurs nationaux et internationaux et progressent conformément à leur planification initiale, s'est réjoui le responsable marocain, en précisant que pour le Projet Marocain intégré de l'Energie Solaire, dont l'objectif est de valoriser notre grand potentiel solaire, les étapes franchies en matière de développement, soutenue par ses partenaires internationaux, ont permis l'injection du premier KWh de la centrale solaire NOOR1 d'une puissance de 160 MW dans le réseau national de transport. Pour NOOR2 et 3 d'une puissance de 350 MW, les travaux de construction ont été lancés le 4 février 2017. Quant à la phase NOOR PV I de 170 MW, qui comprend la centrale NOOR IV d'une capacité de 50 à 70 MW située à Ouarzazate et les projets NOOR Laâyoune et NOOR Boujdour, d'une capacité totale de 100 MW, l'adjudicataire a été sélectionné et les travaux pour NOOR Ouarzazate sont lancés. Aussi, l'appel à manifestation d'intérêt pour le développement de la première phase du complexe solaire NOOR Midelt (NOOR M I) a également été lancé. Le secrétaire général a, par ailleurs indiqué, que le Maroc s'est engagé à accélérer la cadence des actions d'efficacité énergétique à travers une vision stratégique ciblant les secteurs à grand potentiel en terme de consommation énergétique finale, à savoir le transport, premier secteur consommateur d'énergie finale au Maroc avec une part de 38%, suivi du secteur du bâtiment, qui consomme le tiers de l'énergie finale, et puis de l'industrie avec une part de 21% de la consommation énergétique finale. Le secteur agricole et l'éclairage public font également partie des secteurs à cibler par les mesures d'efficacité énergétique.
L'objectif d'économie fixé à l'horizon 2030 est de 20%, et une feuille de route sur les actions concrètes et les contrats programmes y afférents, est actuellement en cours de finalisation, a-t-il assuré. La 6ème réunion du Comité de pilotage du partenariat énergétique maroco-allemand a été une étape privilégiée dans la dynamique de renforcement de la coopération et de la gouvernance de l'énergie et de développement des partenariats et des échanges entre les deux pays, au service d'un développement volontariste et durable du secteur énergétique.
Cette réunion a été marquée par l'approbation de l'étude de faisabilité d'un centre d'analyses et de prévisions énergétiques au niveau du ministère de l'Energie, des mines et du développement durable.
M. El Hafidi, qui conduit une forte délégation à la conférence « Dialogue de Berlin sur la transition énergétique », a eu des entretiens avec la secrétaire d'Etat allemande au ministère du développement et de la coopération économique, consacrés à l'examen des moyens à même de développer la coopération maroco-allemande, notamment en matière des énergies renouvelables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.