Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Victoire pour le RSB Berkane    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    Nouveau scandale d'abus dans les exploitations agricoles espagnoles ?    Meilleur joueur de L1. M'bappé sème le doute    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    WhatsApp attaqué par Pegasus    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    Le WAC rate le coche et se met davantage de pression    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    Divers    Volonté du Maroc d'accompagner ses startups et de promouvoir la coopération Sud-Sud    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    OMS    Etat des réalisations et programmation estivale 2019    Entretien avec M.Hassan Sentissi El Idrissi    Création de la zone franche Tanger Tech    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Vigilance et mobilisation!    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Journée Internationale de l'infirmière    Le concert de la tolérance d'Agadir tend à disparaître?    Amina Rachid, La soldate des planches    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Golfe: Les tensions montent d'un cran    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abderrahim El Hafidi : Le partenariat énergétique maroco-allemand « voué à être élargi »
Publié dans La Nouvelle Tribune le 17 - 04 - 2018

Le partenariat énergétique « exemplaire » établi entre le Maroc et l'Allemagne « est voué à être élargi » pour englober d'autres thématiques, tenant compte des nouvelles donnes marquant les secteurs énergétiques dans les deux pays, tels que l'intégration des énergies renouvelables dans le réseau électrique, le pilotage de la demande énergétique, le renforcement de l'efficacité énergétique, le développement des réseaux électriques, la recherche et développement, ainsi que l'intégration industrielle, a souligné, lundi soir à Berlin, le secrétaire général du ministère de l'Energie, des mines et du développement durable, Abderrahim El Hafidi.
Présidant la 6ème réunion du Comité de pilotage du partenariat énergétique maroco-allemand (PAREMA), organisée en marge de la conférence « Dialogue de Berlin sur la transition énergétique », M. El Hafidi a indiqué que dans le secteur de l'énergie, le Maroc et l'Allemagne disposent d'un cadre institutionnel bien rodé dont le soubassement est la déclaration d'intention commune pour la mise en place d'un partenariat énergétique liant le Ministère marocain de l'Energie, des Mines et du Développement Durable et le Ministère fédéral allemand de l'Economie et de l'Energie.
Par ailleurs, la collaboration entre le Maroc et l'Allemagne s'illustre déjà efficacement dans le domaine des énergies renouvelables. L'Allemagne participe activement au financement de l'important Programme Solaire Marocain, composante majeure de notre programme de développement des énergies renouvelables, a-t-il ajouté. « Notre partenariat reflète une volonté partagée de développer notre coopération dans le secteur énergétique, comme l'illustre la Déclaration d'intention commune signée depuis 2012 et renouvelé en 2016. Plusieurs rencontres et réunions de travail ont eu lieu, au Maroc et en Allemagne, que ce soit pour le Comité de Pilotage ou les Groupes de Travail institués à cet effet », a tenu à rappeler le responsable marocain. Des échanges fructueux et un appui important ont été donnés à l'efficacité énergétique à travers les projets DKTI pour l'élaboration de la feuille de route de l'efficacité énergétique, a ajouté M. El Hafidi, soulignant que le renforcement de la coopération entre les associations des deux pays a permis la signature de l'accord de coopération entre l'AMISOL et la BSW (Association Solaire allemande) lors de la dernière conférence Intersolar à Munich, lequel constituera une opportunité aux entreprises marocaines pour bénéficier de l'expérience allemande en énergie solaire et un booster pour le marché des énergies renouvelables à large échelle.
Il a, par ailleurs, souligné que le Royaume accorde un intérêt particulier au développement durable à travers sa transition énergétique conciliant le développant économique du pays et la lutte contre le changement climatique.
Cette transition, qui connait aujourd'hui un tournant historique suite à la forte impulsion donnée à ce secteur, devrait permettre, pour la première fois de l'histoire du Maroc, que la part d'électricité produite à partir de sources renouvelables soit supérieure à celle produite à partir de sources énergétiques fossiles, a soutenu M. El Hafidi. Pour atteindre cet objectif, le Maroc développera une capacité additionnelle de production d'électricité, entre 2016 et 2030 de plus de 10 GW de sources renouvelables dont 4.560 MW solaire, 4.200 MW éolienne et 1.330 MW hydro-électrique. L'investissement global attendu pour les projets d'électricité de sources renouvelables sera de 32 milliards de dollars US, ce qui représente des réelles opportunités d'investissement pour le secteur privé.
Les programmes d'énergies renouvelables en cours de réalisation dans le cadre de notre stratégie énergétique enregistrent un intérêt grandissant de la part des investisseurs nationaux et internationaux et progressent conformément à leur planification initiale, s'est réjoui le responsable marocain, en précisant que pour le Projet Marocain intégré de l'Energie Solaire, dont l'objectif est de valoriser notre grand potentiel solaire, les étapes franchies en matière de développement, soutenue par ses partenaires internationaux, ont permis l'injection du premier KWh de la centrale solaire NOOR1 d'une puissance de 160 MW dans le réseau national de transport. Pour NOOR2 et 3 d'une puissance de 350 MW, les travaux de construction ont été lancés le 4 février 2017. Quant à la phase NOOR PV I de 170 MW, qui comprend la centrale NOOR IV d'une capacité de 50 à 70 MW située à Ouarzazate et les projets NOOR Laâyoune et NOOR Boujdour, d'une capacité totale de 100 MW, l'adjudicataire a été sélectionné et les travaux pour NOOR Ouarzazate sont lancés. Aussi, l'appel à manifestation d'intérêt pour le développement de la première phase du complexe solaire NOOR Midelt (NOOR M I) a également été lancé. Le secrétaire général a, par ailleurs indiqué, que le Maroc s'est engagé à accélérer la cadence des actions d'efficacité énergétique à travers une vision stratégique ciblant les secteurs à grand potentiel en terme de consommation énergétique finale, à savoir le transport, premier secteur consommateur d'énergie finale au Maroc avec une part de 38%, suivi du secteur du bâtiment, qui consomme le tiers de l'énergie finale, et puis de l'industrie avec une part de 21% de la consommation énergétique finale. Le secteur agricole et l'éclairage public font également partie des secteurs à cibler par les mesures d'efficacité énergétique.
L'objectif d'économie fixé à l'horizon 2030 est de 20%, et une feuille de route sur les actions concrètes et les contrats programmes y afférents, est actuellement en cours de finalisation, a-t-il assuré. La 6ème réunion du Comité de pilotage du partenariat énergétique maroco-allemand a été une étape privilégiée dans la dynamique de renforcement de la coopération et de la gouvernance de l'énergie et de développement des partenariats et des échanges entre les deux pays, au service d'un développement volontariste et durable du secteur énergétique.
Cette réunion a été marquée par l'approbation de l'étude de faisabilité d'un centre d'analyses et de prévisions énergétiques au niveau du ministère de l'Energie, des mines et du développement durable.
M. El Hafidi, qui conduit une forte délégation à la conférence « Dialogue de Berlin sur la transition énergétique », a eu des entretiens avec la secrétaire d'Etat allemande au ministère du développement et de la coopération économique, consacrés à l'examen des moyens à même de développer la coopération maroco-allemande, notamment en matière des énergies renouvelables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.