Diffusion de fausses informations sur des cas présumés d'infection : Deux filles arrêtées à Tanger    Bank Al Maghrib: Adoption de nouvelles mesures de politique monétaire et prudentielles    Coronavirus : 120 nouveaux cas en 24 heures, 479 au total    OMS : des prévisions inquiétantes pour le Maroc ? C'est faux !    Gestion de la relation client : Webhelp répond aux fake news    Covid-19: Ces solidaires… pour plaire    L'examen cyclique de l'humanité!    Covid-2019: un peu de souffle pour le MASI    Les effets du COVID-19 sur l'alimentation et l'agriculture à l'échelle mondiale    ADM maintient ses services sur le réseau autoroutier au standard de sécurité et de qualité    Le virus de la discorde met à mal l'unité de l'UE    Un test en cinq minutes pour les automobilistes aux EAU    La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Abderrahim Nouri : Ça se passe bien avec Appie    Outre les meetings de Stockholm et Naples : La Diamond League reporte le meeting de Rabat    Le coronavirus chasse les dirigeants du Polisario des camps de Tindouf    Le quotidien du Premier secrétaire de l'USFP durant le confinement sanitaire    Les aides du Fonds spécial face à un dilemme de ciblage    Des médecins militaires appelés à la rescousse à Tiznit, Tan Tan et Taza    Appui de l'Union européenne au Fonds spécial pour la gestion du Covid-19    La capacité litière de réanimation passera à 3.000 unités sous peu    La Fédération royale marocaine de handball donne 200.000 DH    "Les artistes luttent contre le déplaisir du confinement    Bob Dylan sort une chanson taillée pour cette période    Le Bolchoï diffuse ses meilleurs spectacles sur YouTube    Algérie : le journaliste Khalid Drareni incarcéré en détention préventive    Vahid: Taarabt, un nouvel homme    Une journée mondiale du théâtre pas comme les autres    Coronavirus : lourd bilan en Espagne, avec 838 morts en 24 heures    Banque Populaire : les crédits immobiliers reportés pour les personnes impactées    Sondage: la cote de popularité de Macron s'envole    Hongrie: Viktor Orban renforce ses pouvoirs…    Coronavirus: décès de l'ex-ministre Patrick Devedjian    McDonald's sert quotidiennement des repas gratuits    Coronavirus/Juve: le salaire de Cristiano Ronaldo va baisser    NT7arko f'dar! La MDJS lance une application pour bouger à la maison    Nasr Mégri chante « Corona »    CNDP et AMRC se mobilisent pour faciliter le télétravail    Le Président de la Commission de l'Union africaine, testé négatif au coronavirus    Coronavirus : le Président américain promulgue le plan de sauvetage massif de l'économie    Santé, nutrition et condition physique : La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Coronavirus: le bilan s'alourdit en Algérie    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Schéma autoroutier
380 km supplémentaires d'ici 2015
Publié dans L'Economiste le 01 - 08 - 2011

Plus de 1.400 km d'autoroutes ! Le Maroc n'a jamais été aussi interconnecté qu'aujourd'hui. Pourtant, il reste encore du chemin à faire pour la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) avant d'atteindre les 1.800 km de voies rapides prévues par le schéma d'armature autoroutière. Si la récente inauguration du tronçon Fès-Oujda (voir L'Economiste n° 3582 du 27 Juillet 2011) marquait l'achèvement du 1er programme de construction (1.416 km), le gouvernement présentait simultanément l'état du programme autoroutier additionnel censé arriver à échéance en 2015. Celui-ci prévoit la réalisation de 384 km pour un montant de 11,5 milliards de dirhams comprenant, outre le contournement de Rabat- Salé et l'autoroute Berrechid- Béni Mellal dont les travaux ont déjà démarré, les autoroutes d'El Jadida- Safi et Casablanca- Berrechid par Tit Mellil.
Par sa taille, le projet de l'autoroute Berrechid- Beni Mellal constitue sans nul doute le chantier en cours le plus important. D'une longueur de 172 km et un investissement de 6 milliards de dirhams, sa construction a démarré le printemps dernier. Fractionné en 5 lots, le projet fait notamment intervenir deux sociétés marocaines (Houar et Sintram). Le délai prévu pour la réalisation des travaux de génie civil est de 36 mois et sa mise en service est prévue dans deux ans. Le projet vise à accompagner les régions s'étalant jusqu'au pied du Grand Atlas en les connectant à Casablanca. Et pour cause, la région est dotée de ressources conséquentes, avec à Khouribga le gisement de phosphate le plus important du pays, et à Beni Mellal, l'une des plus riches zones agricoles.
A ce titre, le tracé de l'autoroute passe successivement par Ben Ahmed, Khouribga, Oued Zem, Boujâad et Kasba Tadla. A travers Berrechid, il permet de relier ces villes à l'ensemble du réseau autoroutier du pays. En outre, les usagers disposeront de 3 couples d'aires de service (soit 6 aires sur les deux trajets aller-retour) distants d'environ 52 km. L'infrastructure est dotée entre autres de 6 échangeurs et autant de gares de péage. Selon des sources proches du projet, «quelques problèmes liés à l'expropriation des terrains pourraient à alourdir le processus, mais rien d'insurmontable en soi». Plus récemment, les travaux de construction de l'autoroute de contournement de Rabat ont démarré en février 2011. D'une longueur de 41 km et d'un montant d'investissement de 2,8 milliards de dirhams, ce contournement vise à dégager le trafic urbain sur la capitale, et à fluidifier la circulation sur l'autoroute pour les usagers qui veulent continuer le chemin sur la voie rapide. La mise en service de ce contournement est prévue pour 2013. Toujours en l'état de projet, la construction de l'Autoroute El JadidaSafi devrait commencer dès le mois de décembre de l'année en cours. D'une longueur de 140 km, la réalisation de cette voie est estimé à 4.2 milliards de dirhams. Dès le début de l'année prochaine (janvier 2012), commencera la construction de 31 km de route reliant Casablanca à Berrechid via Tit-Mellil. Le montant du projet est évalué à environ 1 milliard de dirham. Pour ces projets, «la présélection des entreprises prestataires a été effectuée, reste à lancer les appels d'offres et à finaliser les études techniques», nous confie une source proche du dossier. «Avec l'achèvement de ces projets, toutes les villes marocaines regroupant plus de 400.000 habitants seront reliés par des autoroutes», affirme Karim Ghellab, ministre de l'Equipement et des Transports. Pour ce qui est du financement des travaux, le ministre souligne que tous les chantiers en cours sont déjà entièrement financés. Quant aux autoroutes en projet (El Jadida-Safi et Tit MellilBerrechid), «leur financement ne devrait pas poser problème vu qu'ils rentrent dans le cadre du Contrat Programme 2008-2015 et que nos bailleurs de fonds nous font totalement confiance».
Extension
Autoroutes du Maroc (ADM) maintient l'échéance décembre 2012 pour l'accomplissement du projet d'élargissement de l'autoroute CasablancaRabat. L'objectif est d'étendre par l'intérieur une voie de 3,50 m dans chaque sens de circulation portant le nombre de voie par sens de circulation à trois, au lieu de deux. L'opération sera réalisée sur 57,3 km entre la bifurcation de Casablanca au sud et la rocade de Rabat au niveau de l'échangeur de Hay Riad au nord. Le projet vise aussi à élargir les 4 viaducs existants sur les oueds Yeqem, Cherrat, Nfifikh et Mellah. Le coût des travaux est estimé à 1.1 milliards de dirhams financés par le Fonds arabe pour le développement économique et social (Fades) via un prêt de 20 millions de dinars koweitiens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.