DGSN: un retraité soupçonné d'avoir violé deux mineurs à Larache    Coup de filet de la brigade mobile des douanes d'Agadir    Azilal : le parc jurassique ouvrira ses portes fin mars    Le Maroc prêt à apporter au Qatar tous les moyens humains et logistiques pour réussir le Mondial-2022 de football    Coronavirus : le port de Dakhla prend des mesures de restriction urgentes    Le mouvement de contestation populaire né il y a un an en Algérie cherche son second souffle    La municipalité d'Agadir veut attribuer le nom de feu le dirigeant pjdiste Abdellah Baha à une rue de la ville    Plus de 7.800 autorisations sanitaires délivrées par l'ONSSA cette année    L'Allemagne renforce les mesures de sécurité après l'attentat raciste de Hanau    Conjoncture, la DEPF prudemment optimiste    Serge Berdugo : «Nous sommes dans une phase de préservation et d'entretien du patrimoine juif marocain»    L'UE exprime son attachement à la solution à deux Etats pour la Palestine et Israël    Le Maroc, terre d'un patrimoine ancestral : Les trésors juifs de Casablanca    Le HCP note une baisse de 0,1% de l'indice des prix à la consommation    Bulletin météorologique spécial : de fortes rafales de vent, attendues ce week-end    Ce que pense Nouamane Lahlou de Dounia Batma et Saad Lamjarred (VIDEO)    Modèle de développement : La DG du FMI livre sa recette    La déconstruction d'un mythe    L'Atalanta Bergame séduit l'Europe    Officiel: Badr Hari de retour sur le ring (VIDEO)    ONU : Omar Hilale briefe le Conseil de sécurité sur sa visite en RCA    Le coronavirus pourrait coûter jusqu'à 30 milliards de dollars au secteur aérien    Trump remplace le patron du renseignement après un briefing lié à la Russie    U.E: Les «villes libres» réclament des subventions…    Commission spéciale du modèle de développement : Chakib Benmoussa à l'écoute à Paris des Marocains du Monde    Basket : le Maroc remporte un match amical face à l'Algérie    Transferts: Après Ziyech, Idrissi annoncé en Premier League?    Lancement à Hay Hassani d'une plateforme d'intégration économique dédiée aux jeunes    Wana retire sa plainte contre Maroc Telecom    Hicham Alaoui, paradoxes et prétéritions    Pourquoi Marrakech perd ses événements    Contemporary African Art Fair: à Marrakech, la culture reste «Capitale»    Entretiens maroco-mauritaniens sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale    La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales    Appel à la consécration d'une justice citoyenne    L'ambassadrice des Pays-Bas se félicite de l'intégration des MRE dans la société néérlandaise    Lancement de la deuxième édition du programme "Spin-off by PIS" dédié à l'entrepreneuriat des jeunes    Le cancer n'est pas une fatalité    Divers    L'OMDH-Casablanca sensibilise des élèves contre les dangers d'Internet    Le Maroc constitue la première destination des exportations valenciennes en Afrique    Divers Economie    La Commission de la programmation n'en fait qu'à sa tête    Divers sportifs    Achraf Hakimi et son retour au Real Madrid    L'industrie du cinéma a été plus inclusive en 2019 que lors de la décennie précédente    Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger    L'espoir du rap Pop Smoke abattu chez lui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'INFO
Publié dans L'Economiste le 28 - 03 - 2017

Avec la mise à jour du schéma d'armature autoroutier à l'horizon 2030, l'ADM va réaliser des tronçons de 800 km. Les financements seront assurés par de nouvelles formules dans la mesure où le budget de l'Etat n'est plus suffisant. L'endettement reste le gros problème: 41 milliards de DH!
2017 sera l'année du lancement de la stratégie orientée client de la société nationale des autoroutes du Maroc (ADM). Ainsi, la carte Jawaz, qui permet de passer dans les gares de péage sans s'arrêter, sera généralisée sur l'ensemble du territoire. Anouar Benazouz, DG de l'ADM, table sur 150.000 cartes dans les prochains mois contre 60.000 actuellement. Ce mécanisme crée plus de fluidité dans les gares de péage.
«Comme nous ne pouvons plus exproprier pour agrandir les gares de péage, nous avons décidé d'augmenter nos capacités avec la digitalisation et le télépéage», souligne Benazouz. Les clients pourront, sans se déplacer, charger leur carte via Internet ou par smartphone. L'accès à l'information devient plus facile. «Nous avons des caméras de télésurveillance destinées à l'usage interne. Par la digitalisation, nous les rendons accessibles à tout le monde. Le client peut visualiser sur son écran les gares avant de planifier ses déplacements, et éviter ainsi les bouchons, particulièrement l'été», ajoute le DG.
En attendant, le réseau d'autoroutes compte aujourd'hui près de 1.800 km. Avec la mise à jour du schéma d'armature autoroutier national à l'horizon 2030, le Maroc se dotera de nouvelles liaisons, en réalisant des tronçons de plus de 800 km. Sauf que l'ADM manque de fonds pour financer ce programme ambitieux. Les modèles PPP et le budget de l'Etat ne suffiront pas au bouclage des financements. Enfin et surtout, il y a le gros problème de la dette: le montant s'élève à 41 milliards de DH en 2016.
Le schéma autoroutier national prévoit la construction de l'axe Oujda-la frontière, Guercif-Nador et les liens entre les chefs lieux des régions comme Marakech-Béni Mellal, Béni Mellal-Fès, Fès Tétouan-Tanger. Ces axes doivent être précisés dans le prochain contrat-programme. L'ADM va intervenir principalement sur trois chantiers sur le grand Casablanca. Il s'agit du triplement de l'autoroute Casablanca-Berrechid, en passant par l'aéroport, de la voie de contournement et un tronçon entre Tit-Mellil et Berrechid. Les automobilistes n'auront plus à aller jusqu'à Sidi Maârouf pour tourner.
Ce qui leur fera gagner du temps. Un échangeur est prévu à Ain Dalia et un autre à Ain Taouajtate. Les gares de péage de Marrakech, de Tit-Mellil et de l'aéroport sont agrandies. Cette opération sera menée à Bouskoura, où les casablancais, qui partent le week-end vers Marrakech, souffrent. Cette solution sera opérationnelle dès le mois de juin.
Contrat-programme
La société des autoroutes du Maroc a tenu son conseil d'administration vendredi dernier. Mais le DG n'a pas souhaité en parler, invoquant «une absence de validation du PV». Même topo pour les axes du plan de développement 2020, qui est également lié au contrat-programme que l'entreprise continue de négocier avec les ministères de l'Equipement et celui des Finances depuis plus d'une année. En fait, la période préélectorale et le blocage de plus de 5 mois pour la formation du gouvernement ont retardé le bouclage du contrat-programme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.