Casablanca: l'électricité rétablie pour 80% des abonnés, selon Lydec    Covid-19 : La CAF et ses partenaires se réunissent pour la sécurité sanitaire en Afrique    Théâtre d'enfant : Un art à exercer professionnellement selon El Houcine Essekkaki    Alerte météo: la vague de chaleur se poursuit au Maroc    Bac 2020: l'épreuve de maths provoque une hystérie collective (VIDEOS)    Casablanca: incendie spectaculaire dans une décharge (VIDEO)    Loubna Abidar critiquée par un avocat égyptien (VIDEO)    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Je ne regrette aucun engagement    Vacances. Voici les plages où il ne faut pas se baigner    Vivo Energy Maroc élargit son soutien à tout son écosystème    Fusion entre Fiat et Peugeot : Le Conseil de la concurrence donne son feu vert    «Casablanca confinée», se livre à Pedro Orihuela    Milouda Chahid: «Je me suis réinventée par la peinture»    Politique fiction. Une alliance PAM-PJD-PI est-elle envisageable?    Ventes de voitures neuves : Baisse de 43,3% à fin juin 2020    Réchauffement climatique : le bassin méditerranéen sera très affecté [Etude]    On va enfin danser à Marrakech    Coronavirus : 123 nouveaux cas, 14.730 cas au total, mercredi 8 juillet à 10h    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 123 nouveaux cas, 14.730 au total    Aïd Al Adha: Principales inquiétudes des éleveurs et réponses des institutionnels (Reportage Vidéo)    Accidents de la circulation : 11 morts et 1.766 blessés en périmètre urbain la semaine dernière    Joe Biden promet que les États-Unis réintégreront l'OMS s'il est élu    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste à Nador    Le retrait américain de l'OMS prendra effet dans une année    Déficit budgétaire. Le gouvernement doit voyager en classe économique    Enseignement: L'e-learning en voie d'institutionnalisation au Maroc dès la rentrée prochaine    Amekraz contre attaque. La CNSS inspecte Driss Lachgar    Météo : temps généralement stable avec ciel peu nuageux à clair, ce 8 juillet    Loi de finances rectificative: séance commune du Parlement ce mercredi    Les USA se retirent officiellement de l'OMS    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    Driss Lachguar: Si Abderrahmane a été un acteur influent sur tous les événements politiques ayant marqué le parti    Si Abderrahmane et Marie-Hélène El Youssoufi ont fêté avec le TAS un sacre attendu depuis 80 ans    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Les principaux chantiers et réformes économiques à l'actif du gouvernement El Youssoufi    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Une vie et un destin hors du commun    Le monde arabe en 2033 [Analyse]    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : La culture, une source d'intérêt majeure pour El Youssoufi    Renard: «j'ai conseillé à Achraf d'accepter le transfert à l'Inter»    Futsal: Hicham Dguig prolonge jusqu'en 2024    Tensions sino-américaines en mer de Chine    Les villes-hôtes candidates se mettent au travail    Biennale de Danse en Afrique du 22 au 27 mars 2021    BDS – Défendre une cause c'est bien, respecter les avis des autres c'est mieux    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    Les mosquées ouvriront leurs portes    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Hamza Mehimdate, un photographe émotionnel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Miftah Souk/produits du terroir: La Chine, nouveau territoire d'export
Publié dans L'Economiste le 31 - 01 - 2018

Le programme Miftah Souk vise à renforcer les capacités de marketing chez les coopératives à travers la mise à niveau et la digitalisation, afin d'accéder au marché chinois, très demandeur des produits du terroir marocains (Ph. L'Economiste)
Ouvrir la voie aux coopératives marocaines vers le marché chinois. Voilà ce que vise le programme «Miftah Souk», porté conjointement par l'Association de l'Entrepreneuriat Social et Solidaire de la Région de l'Oriental (ESSOR), en partenariat avec Nasser Bouchiba, enseignant-chercheur à l'Université Sun Yat Sen en Chine, entrepreneur et co-porteur du programme, ainsi que l'association chinoise China Dream Youth.
Il s'agit d'un programme pilote qui consiste en une mise à niveau des coopératives marocaines et leur accompagnement pour la valorisation de leurs produits. Ceci dans la perspective de développer une réelle opportunité d'exporter les produits du terroir marocains vers le marché chinois.
«Le marketing, point faible d'une grande majorité des coopératives, est la clef pour accéder à n'importe quel marché. Notre objectif est de renforcer la capacité de commercialisation des coopératives à travers la digitalisation, l'accompagnement et l'ouverture d'un canal vers le marché chinois, très demandeur des produits du terroir marocains», explique Nasser Bouchiba.
En effet, une grande partie des coopératives font l'essentiel de leurs chiffres d'affaires lors des salons d'exposition et des foires, organisés au niveau local, régional, national ou international. Or, ce canal ne suffit pas pour faire du bénéfice car les prix sont connus et la concurrence omniprésente. D'autant plus que beaucoup de ces produits du terroir restent à l'état brut et ne sont pas mis en valeur par la transformation.
La recherche d'autres canaux de commercialisation et d'autres marchés devient de ce fait vitale pour une coopérative qui veut se développer. L'approche de Miftah Souk consiste à faire une cartographie des produits du terroir marocains demandés par le marché chinois, identifier les coopératives bénéficiaires et mettre en place le plan d'action.
Ce travail a débuté il y a un peu plus d'une année et une liste de produits du terroir phares du Maroc a été sélectionnée pour être introduite sur le marché chinois. Elle inclut l'argan, l'huile de figue de barbarie, les caroubes, la truffe, le safran, l'argile blanche et la clémentine.
D'autres produits suivront au fur et à mesure. En outre, une cinquantaine de zones ont été visitées dans le cadre de cette étude de marché et ont fait l'objet de visites par les équipes chinoises et marocaines, constituées d'experts et d'enseignants volontaires.
En décembre dernier, une délégation d'experts chinois a réalisé une visite à Al Hoceïma et Nador et fait des rencontres avec les acteurs locaux au sujet de l'aquaculture. Plus récemment, une autre visite et rencontres ont eu lieu avec les coopératives à Taliouine dans la région du Souss Massa au sujet du safran et d'autres plantes médicinales.
Ainsi, les coopératives identifiées seront accompagnées pour mettre en place un site web, en chinois et anglais, et se familiariser avec le concept de vente via internet. Pour se faire, les porteurs du programme Miftah Souk tablent sur la jeunesse issue des zones où sont actives les coopératives, pour assurer cette transition digitale. Disposant de connaissances dans le monde du digital et du web, ces jeunes seront formés et accompagnés pour la gestion des opérations digitales. Vingt coopératives ont déjà commencé la phase de digitalisation.
Pour la phase d'exportation, le programme Miftah Souk sera adossé à une structure de coopération Afrique-Chine, actuellement en constitution qui aura pour mission d'accompagner et de faciliter le processus d'export. A noter que cette structure, dont le siège sera à Rabat, est un réseau de coopération qui réuni une douzaine de pays africains qui ambitionnent de développer l'exportation vers le marché chinois.
Rencontre d'affaires en février
La 2e édition du «Sino-Moroccan Cultural & Business Exchange» sera organisée par l'Association de Coopération Afrique-Chine pour le Développement (ACCAD) à Casablanca, le 27 février 2018. Une rencontre spéciale sera dédiée à l'exportation des produits du terroir marocains vers le marché chinois avec la participation des coopératives et entreprises qui ont bénéficié d'une mise à niveau pour l'export dans le cadre du programme Miftah Souk, ainsi qu'un leader chinois dans l'industrie pharmaceutique à base de plantes médicinales. Les sociétés chinoises participantes représentent les secteurs du textile, du tourisme, de la production cinématographique et des nouvelles énergies.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.