Anti-corruption: La réforme très attendue    SMI: Hausse du résultat net    Vol de bagages à l'aéroport Mohammed V    Indemnité Covid: Le 1er texte d'application validé    L'image de la semaine    «Zanka contact», un ovni dans le 7e art national    Le Trésor place 700 MDH d'excédents de trésorerie    Covid-19 : l'Allemagne enregistre son bilan quotidien le plus élevé depuis avril    New York : deux morts et 14 blessés lors d'une fusillade    Botola Pro: l'OCK tombe à domicile face à Berkane (VIDEO)    Covid-19 : 2 552 nouveaux cas confirmés et 2 318 guérisons en 24h    Ukraine : 3 Marocains décédés dans un accident    Mehdia : des policiers contraints d'user de leurs armes pour interpeller un individu dangereux    Au 11 septembre, les avoirs officiels de réserve se sont établis à 296,9 MMDH    Hausse de 39,1% des souscriptions sur le MAVT à fin juillet 2020    Confinement. La santé mentale en danger    Real Madrid: Gareth Bale prêté à Tottenham    Cellule terroriste démantelée le 10 septembre: Ce que révèle l'expertise de la police scientifique    Maroc: le viol filmé d'un enfant de 10 ans circule sur la Toile    La presse britannique évoque les « sculptures » de Mehdia    Raja: les détails du transfert de Badr Banoun à Al Ahly    Horrible découverte: Un bébé dans une poubelle    Le secrétariat général des Finances de nouveau vacant    Morsures de serpent: une Marocaine parmi les « championnes » de la sensibilisation dans le monde    El Fizazi n'exclut pas un retour de Benkirane à la politique    Covid-19: tous les gouvernorats tunisiens classés en zone rouge    Turquie : Ankara condamne un journal grec qui avait invité Erdogan à « aller se faire foutre »    Le Maroc va-t-il changer son protocole sanitaire pour sauver le tourisme ?    Décès de Mohamed Talal    Installation des nouveaux membres de la CRDH de Guelmim-Oued Noun    Le secteur du livre affaibli par la pandémie    La cérémonie des Emmy Awards, en direct mais 100% virtuelle au temps du coronavirus    La FNM organise des expositions dans l' ensemble de ses musées " pour célébrer la vie "    La Juve en quête d' un 10ème titre de suite    Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    Algérie : 4 morts et six portes disparus après le chavirement d'une embarcation de fortune    Voici quand débute le mois de Safar au Maroc    Casablanca: le distanciel pour 2 semaines supplémentaires    Finale de la ligue des champions CAF 2018-2019 : L'appel du Wydad rejeté par le TAS    Le Maroc signe un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Souss Massa: De nouvelles niches pour booster le tourisme
Publié dans L'Economiste le 08 - 08 - 2018

Plongée sous-marine. C'est la nouvelle niche à développer dans la région du Souss. «Cette activité divertissante va enrichir l'offre de la destination Agadir, attirer une nouvelle catégorie de touristes curieux de découvertes marines et générer des emplois», explique Abdelaziz Fetouak, délégué régional du tourisme.
Afin de présenter les réalités et perspectives que peut offrir cette niche prometteuse, un séminaire a été organisé récemment à Agadir par la délégation régionale de tourisme (DRT) et la Fédération royale marocaine de plongée et activités subaquatiques (FRMPAS), affiliée au ministère de la Jeunesse et du Sport. Les chiffres liés à cette activité sont impressionnants. Il y a 20 millions de nageurs avec palmes dans le monde dont 11 millions aux USA.
L'Allemagne, la France et l'Angleterre représentent le plus gros marché européen de la plongée. Un plongeur français dépense en moyenne 2.500 euros par an, voyage compris, pour ce sport, est-il indiqué. A elle seule, la randonnée palmée rapporte en Australie entre 670 et 1.090 millions de dollars annuellement.
C'est dire l'intérêt économique que peut offrir le tourisme de plongée qui reste toutefois assez méconnu dans la région qui est pourtant le second pôle touristique du pays. Et qui bénéficie d'un littoral s'étendant sur 180 km. «Ici comme partout au Maroc, des milliers de plongeurs nous sollicitent, malheureusement, il n'y a pas assez d'infrastructures pour cela», souligne Abdelaziz Lazrak, président de la FRMPAS.
«L'objectif aujourd'hui est d'initier un partenariat avec les autorités locales d'Agadir pour la promotion de la plongée sous-marine afin d'encourager les touristes à venir pratiquer leur passion sur nos côtes», a-t-il ajouté. En premier lieu, il s'agira d'initier la plongée sous marine dans les hôtels. Les touristes chercheront par la suite à pratiquer ce sport dans un milieu naturel.
De quoi développer une grande chaîne où seront sollicités les clubs et leurs moniteurs, les bateaux à louer, les restaurants, le transport… L'industrie du matériel de plongée va de même se greffer sur cette activité. Un vrai business va ainsi se développer. La FRMPAS, dans le cadre du partenariat avec la région, va se charger de former les éco-guides marins via ses clubs d'Agadir pour qu'ils puissent répondre aux besoins de l'activité.
La fédération aura aussi en charge d'apporter son expertise dans le domaine de la plongée et d'organiser différents événements internationaux de compétition à Agadir. Et ce, en plus de la contribution à la mise en place et au développement des sentiers marins dans la région.
Sentiers marins
Un sentier marin permet de faire découvrir en toute sécurité la diversité des paysages marins et de mettre l'accent sur la fragilité des écosystèmes. Sur la plage d'Agadir, les roches en face des hôtels en front de mer se présentent comme un sentier marin prêt à l'emploi sur le court terme. Anchor point (Madrague Taghazout) est un autre sentier marin à développer à moyen terme. Il est question d'impliquer les différentes parties prenantes dans la détermination et la validation des principales zones à conserver et à utiliser en tant que tel.
Où pratiquer?
Tiguert, Tifnit, Anza, Imesouane, Sidi Toual, Madrague, Imi-Ouaddar… ou encore Imourane sont des sites où des activités subaquatiques comme la plongée sous-marine et la randonnée palmée peuvent être développées. Que pourrait-on y voir?
Pour exemple, à Sidi Toual, à 15 km d'Agadir: une pépite. En l'occurrence «Baynyassa SS», un bateau à vapeur anglais dont l'épave est immergée dans une profondeur entre 6 à 10 mètres. Et qui a été découverte par une équipe de plongeurs sous la direction d'Azeddine Karra, un spécialiste en archéologie, relevant du ministère de la Culture.
Les sites de la région se prêtent aussi à la randonnée palmée, dite également randonnée subaquatique, exploration à la palme ou «snokerling» et qui séduit de plus en plus de personnes dans le monde, adultes et enfants compris.
«Cette discipline est idéale pour découvrir la faune et la flore marines lors de balades sur des sentiers accessibles à un large public», précise Mohamed Taha, président du comité technique national de la FRMPAS et de l'association Agdal Agadir.
En France, la randonnée palmée est facturée entre 30 et 40 euros.
De notre correspondante permanente, Fatiha NAKHLI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.