Dialogue social : Le ministre de l'intérieur convoque les centrales les plus représentatives    Elaboré par le ministère chargé de la réforme de l'administration et de la fonction publique : Un guide pour expliquer l'expropriation    Les anglais manifestent contre May et pour un nouveau Brexit…    Maroc-Argentine : l'enjeu du «jamais 2 sans 3»    CAN-2019 (U23): Le Maroc éliminé par la RD Congo    Hervé Renard : Le match contre l'Argentine "sera certainement difficile"    Tournoi de Golf Presse Agadir: Une rencontre de convivialité!    Tuberculose. 30.000 personnes atteintes chaque année    Fès rend hommage à ses femmes    L'enquête russe derrière lui, Trump promet de prendre sa revanche    Le Pentagone débloque 1 milliard de dollars pour le mur de Trump    Quelle médiocrité !    Le Maroc et l'Espagne renforcent leur coopération judiciaire    Foot : Des trains et des prix spéciaux pour Maroc-Argentine    BMCE Bank of Africa et Mastercard lancent de nouvelles cartes intelligentes de paiement    Sahara marocain : Franc succès de la Conférence ministérielle africaine de Marrakech    Face à Xi Jinping, Macron, Merkel et Juncker cherchent une unité européenne    Enseignants contractuels. Pas de concession gouvernementale    Dakhla : Interdiction de la récolte du couteau en raison de teneurs anormales de biotoxines marines    La HACA et son homologue de l'Union des Comores s'allient    Ryad Square ouvre en avril    Région de Rabat-Salé-Kénitra : Les nuitées touristiques en hausse de 7% en 2018    Météo : De fortes rafales de vent et des vagues dangereuses mardi et mercredi    La «Tbourida» candidate à la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco    Brexit: Theresa May joue sa dernière carte    Incitation à la violence contre les femmes : L'AMDH réagit au clip de Mr Crazy    Al-Khelaïfi, discret, puissant, mais de plus en plus fragilisé    CAN 2019 : Les 24 équipes connues    La CEA recommande l'alignement des politiques budgétaires sur le cycle économique    Intervenant lors de l'université populaire sur «La démocratie linguistique et culturelle au Maroc»    L'indicible quotidien des migrants en région du Nord    La cassette audio n'a pas dit son dernier mot    Les Etats-Unis autorisent le premier médicament contre la dépression post-partum    Indicateurs conjoncturels mitigés au début de l'année    Qualifs Euro-2020 Fortunes diverses pour l'Allemagne et la Croatie    Le rôle de la littérature est-il simplement de se poser des questions?    Insolite : Graffeur pro-Trump    "Emwas" Des souvenirs en reconstruction    Météo : Attention, ça va souffler…    Le 18ème Festival international du cinéma d'animation se poursuit jusqu'au 27 mars : Les moments forts de l'ouverture    JETMODE, l'événement mode de l'année !    FICM de Tétouan 2019 : «La sueur des palmiers» de Radwan El-Kashef ouvre le bal    Un Kenyan sacré meilleur enseignant du monde    Californie. Un incendie dans une mosquée fait le lien avec Christchurch    Session régionale du Parlement de l'enfant à Fès    Divers    Messi officiellement forfait pour Maroc-Argentine    Israël: une roquette frappe à Tel-Aviv, cinq blessés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gros appétit pour les énergies renouvelables
Publié dans L'Economiste le 15 - 02 - 2019

D'ici à 2020, l'UE s'est fixé comme objectif d'atteindre 20% de la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie et à au moins 32% d'ici à 2030. C'est d'ailleurs l'un des indicateurs-clés de la stratégie «Europe 2020».
D'ici à 2020, l'UE s'est fixé comme objectif d'atteindre 20% de la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie et à au moins 32% d'ici à 2030. C'est d'ailleurs l'un des indicateurs-clés de la stratégie «Europe 2020».
Depuis 2004, la part de ces sources s'est considérablement accrue dans tous les Etats membres, d'après les récentes statistiques d'Eurostat (l'Office statistique de l'Union européenne). Par rapport à 2016, elle a augmenté dans 19 des 28 Etats membres.
Avec plus de la moitié (54,5%) de sa consommation finale brute d'énergie provenant de sources renouvelables, la Suède affichait de loin la plus forte proportion en 2017, devant la Finlande (41%), la Lettonie (39%), le Danemark (35,8%) ainsi que l'Autriche (32,6%). A l'inverse, les plus faibles proportions d'énergies renouvelables ont été enregistrées au Luxembourg (6,4%), aux Pays-Bas (6,4%) et à Malte (7,2%).
Chaque pays a son propre objectif «Europe 2020». Onze ont déjà atteint le niveau requis pour réaliser leurs stratégies nationales respectives. Il s'agit de la Bulgarie, la Tchéquie, le Danemark, l'Estonie, la Croatie, l'Italie, la Lituanie, la Hongrie, la Roumanie, la Finlande et la Suède. En outre, la Lettonie et l'Autriche sont à environ 1 point de pourcentage (pp) de leurs objectifs. A l'autre extrémité de l'échelle, les Pays-Bas (à 7,4 pp de leur objectif national 2020), la France (à 6,7 pp), l'Irlande (à 5,3 pp), le Royaume-Uni (à 4,8 pp), le Luxembourg (à 4,6 pp), la Pologne (à 4,1 pp) et la Belgique (à 3,9 pp) sont les plus éloignés.
En ce qui concerne le Maroc, «tous les objectifs escomptés qui consistent à porter les capacités de production renouvelable seront atteints à l'horizon 2020. Les 42% seront non seulement atteints mais dépassés», avait annoncé Mustapha Bakkoury, président de Masen (Morrocan Agency for Solar Energy) (voir aussi notre édition N° 5212 du 19/02/2018). L'objectif à terme est de faire monter les capacités du renouvelable dans le mix énergétique national à 52% à l'horizon 2030. A fin 2017, «nous étions autour de 34% de capacités installées», avait précisé le responsable.
Les Européens consomment toujours plus d'énergie
Eurostat a publié aussi des statistiques sur la consommation d'énergie dans l'UE. En 2017, elle a continué d'augmenter pour la troisième année consécutive, s'éloignant ainsi des objectifs d'efficacité énergétique.
L'Office prend en compte deux formes d'énergie pour comptabiliser la consommation. La première dite primaire s'est élevée à 1.561 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep), tandis que la seconde dite finale a atteint 1.222 Mtep. Par rapport à l'an dernier, les deux niveaux ont augmenté d'environ 1%.
L'UE s'est engagée à atteindre l'objectif d'efficacité énergétique de réduire de 20% la consommation d'énergie d'ici 2020. La directive révisée prévoit un nouvel objectif pour 2030: «une consommation d'énergie primaire inférieure ou égale à 1.273 Mtep et celle finale inférieure ou égale à 956 Mtep (équivalent à une réduction de 32,5%)».
Fatim-Zahra TOHRY


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.