Mohamed Aujjar s'informe du fonctionnement de la Cour de cassation hongroise    Sahara marocain : La Barbade décide de retirer sa reconnaissance de la pseudo «rasd»    OPV Maroc Telecom. "Bon timing"    Administration. Où en est le chantier de la déconcentration ?    CAN 2019 : « Le meilleur reste à venir », promet Boussoufa    Le Sénégal et l'Algérie prennent les rênes du Groupe C    Casa-Settat : Le taux de réussite au bac en très forte augmentation    Edito : Excédent au Bac    Vif succès du tournoi de football organisé par Act4Community Jorf Lasfar    Les marchands non financiers confiants pour le deuxième trimestre    Mohamed Cheikh El-Ghazouani se déclare vainqueur de la présidentielle mauritanienne dès le premier tour    Washington a lancé des cyberattaques contre l'Iran    Enfin un prix pour l'enseignant inspirant    La politique migratoire de l'Espagne entre façade et réalité    Répression tous azimuts dans les camps de la honte    Une victoire d'entrée pour les maîtres de céans    Marc Lamti, le plus jeune joueur de la compétition    Amine Harit : Au fond de moi, ça n'allait pas et je me mentais    Divers    "Futuristic Vision" remporte le prix de la meilleure Junior entreprise    Divers    Hamid El Kasri et Susheela Raman enflamment la scène Moulay Hassan    Mawazine 2019: Concerts explosifs de Lartiste et David Guetta à la scène OLM Souissi    Levée du drapeau du "polisario" sur scène. Soolking boycotté par les Marocains    Palestine. Une marche de soutien à Rabat    CAN 2019 : une victoire difficile du Maroc face la Namibie    SNPM. El Bakkali reste aux commandes    RAM lance la desserte non-stop Casablanca-Boston    Délinquance en baisse à Fès: la DGSN donne des preuves    Baccalauréat 2019 : un taux de réussite de 65,55%    Casablanca : Enquête judiciaire sur la chute d'une Philippine du 3ème étage    Affaire Khashoggi: la responsabilité du prince héritier est engagée…    Ethiopie: le chef d'état-major de l'armée et le président de la région d'Amhara tués    Les Chikhates, une histoire impressionnante    La BAD finance la construction d'une nouvelle cimenterie à El Jadida    Hervé Renard: "Ziyech peut créer la différence"    El Othmani remercie Barbade pour sa décision d'arrêter de reconnaître la « rasd »    Mawazine 2019 : Avec KOKOKO, un vent de créativité souffle sur Bouregreg    Festival de Gnaoua: Fusion explosive entre Tinariwen et Mâalem Baqbou    Mawazine-2019: Lartiste et David Guetta dynamitent la scène OLM Souissi    Montréal: La RAM lance la promotion Business Class    Les Marocains seraient parmi les plus malhonnêtes au monde    MAURITANIE-PRESIDENTIELLE : MOHAMED ABDELAZIZ/GENERAL GHAZOUANI À L'INSTAR DE POUTINE/MEDVEDEV ?    LA COLOMBIE REITÈRE SON PLEIN SOUTIEN À L'INTEGRITE TERRITORIALE DU MAROC    Votre profil sur les réseaux sociaux en dit long sur votre santé    Améliorer les infrastructures de transit et mobiliser les ressources humaines pour réussir "Marhaba 2019"    L'Iran reste en alerte, Trump aurait renoncé à des représailles    Le Festival gnaoua et musiques du monde s'ouvre en grande pompe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nador: Des Master Classes pour le développement économique
Publié dans L'Economiste le 05 - 04 - 2019

Une autre façon d'améliorer le climat des affaires. C'est la tâche à laquelle se dédie la plateforme de coopération pour le développement économique en méditerranée Anima Investment Network, et qui vient d'organiser les 2e modules des Master Classes à Nador, récemment. Une formation certifiante pour redynamiser aussi les organismes d'appui au secteur privé et les réseaux d'affaires dans les pays du voisinage Sud de la méditerranée. Cette démarche s'inscrit dans le cadre du projet EBSO-MED (organisé en collaboration avec l'Agence de l'Oriental) et vise à renforcer les organisations de soutien aux entreprises dans le voisinage méridional.
Les Master Classes de développement économique sont dédiées aux cadres des organisations de développement économique des pays de la Méditerranée, d'Europe et d'Afrique subsaharienne. Ils s'articulent autour de 4 cycles de formation: logique d'investissement à l'étranger et les facilitations proposées, importance des écosystèmes attractifs dans la promotion territoriale, importance du suivi pour les projets d'investissement et les procédures de détection et d'organisation. Et enfin le dernier qui se focalise sur le développement et la gestion des projets bénéficiant de la coopération pour la levée de fonds. Chaque cycle se compose de quatre modules (18 mois), et chaque module correspond à un séminaire de 3 jours organisé dans un pays d'Europe, de Méditerranée ou d'Afrique subsaharienne avec visite d'étude. Durant la phase pilote (dans le cadre du projet EBSOMED), chaque cycle sélectionnera 23 «fellows» qui suivront ces 4 modules. Présidée par le Maroc, en la personne de Betari, depuis janvier 2019, Anima Investment Network est une plateforme multi-pays de coopération pour le développement économique en méditerranée. Le réseau Anima, créé en 2006 par plusieurs pays de la Méditerranée, notamment le Maroc, fédère des agences nationales et régionales de promotion des territoires, des organisations internationales, des associations d'entrepreneurs, des pôles d'innovation et des investisseurs. Il compte actuellement 80 membres issus de 18 pays.
Pour 2019, Anima, a lancé trois nouveaux projets et services: une formation à destination des cadres des agences d'investissement et de développement économique; un programme de jumelage et d'assistance entre pairs pour ces agences et une offre de conseil et d'assistance à destination des entreprises et des institutions du développement économique.
Une présidence marocaine pour 3 ans (2019/2021)
Sous la présidence du Maroc, en la personne d'Abdelkader Betari, Universitaire en nouvelles technologies et spécialiste en relations internationales et promotion économique, Anima a tenu son 1er Conseil d'administration le 28 mars 2019 à Nador. Un Conseil pour renforcer le positionnement de la Méditerranée en tant que région pilote pour le développement durable et inclusif au cœur de la zone AME (Afrique – Méditerranée – Europe) et encourager les investissements croisés impliquant des pays africains. Aussi, en vertu de l'accord avec le réseau International des Agences francophones de promotion de l'investissement, Anima ouvre de nouveaux champs de coopération avec 11 pays d'Afrique subsaharienne. Un plan d'action qui permettra au Maroc d'élargir ses ambitions économiques en Afrique et de renforcer son développement dans la zone euromed.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.