Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    Le Prince Moulay El Hassan décroche son Bac avec la mention très bien    Séance plénière le 21 juillet consacrée à la politique générale du gouvernement au Parlement    Coronavirus : quel impact sur les congés    11.900 heures sur les ondes et 7.400 sur les chaînes télévisées de la SNRT    Les mosquées rouvrent le 15 juillet    Le Wydad entame sa préparation collective à Agadir    La Chambre des conseillers: adoption en commission d'un projet de loi édictant des mesures spécifiques à l'état d'urgence sanitaire    Officiel: la date de réouverture des mosquées au Maroc    Qui est Driss Isbayene, le nouvel ambassadeur du Maroc au Mali ?    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Plusieurs projets de développement adoptés    Meilleurcreditimmo.ma lance le premier programme de parrainage en ligne au Maroc    US Round Up du mardi 7 juillet – Keisha Lance Bottoms, Sebastián Athié, Novavax, New-York, OCDE    Hamza Mehimdate, un photographe émotionnel    Forte vague de chaleur mardi et mercredi dans plusieurs provinces marocaines    Marché des hydrocarbures: le démenti du Conseil de la Concurrence    Casablanca: il a tout perdu à cause de l'incendie de sa chambre (VIDEO)    Mauritanie : l'ex-président convoqué devant une commission d'enquête    L'Égypte, la France, l'Allemagne et la Jordanie avertissent Israël contre ses projets d'expansion    Exposition collective « L'art pour l'espoir »    CGEM/PPS : rencontre autour du développement économique et social    L'actrice Aïcha Mahmah surprend ses fans (PHOTO)    Les États-Unis n'accorderont pas de visas aux étudiants étrangers si les cours sont en ligne    Nador: une cellule terroriste démantelée par le BCIJ    Fermeture des frontières: le nombre de MRE ayant rejoint leurs pays de résidence    Coronavirus au Maroc: 186 cas supplémentaires, 14.565 au total    Etat d'urgence sanitaire: adoption d'un nouveau projet de loi    Immigration clandestine: baisse des arrivées sur les côtes espagnoles    Coronavirus : 186 nouveaux cas, 14.565 cas au total, mardi 7 juillet à 10h    La loi de finances rectificative au menu du Conseil de gouvernement    Adil Bouaouad en quête de « rédemption »    « Derb Mila » à Casablanca embelli par des fresques murales    Ramid-Amnesty. Le grand dilemme du ministre des droits de l'Homme    Améliorations forcées    1.107 cas de triche au bac détectés    Nicolas Bay interroge Bruxelles sur les détournements de l'aide humanitaire européenne    Observations sur le dernier rapport annuel du Conseil national des droits de l'Homme    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    Plaidoyer pour une culture intégrée dans l'offre touristique au Maroc    La série "H" débarque sur Netflix    La CAF, la FIFA, l'OMS et la SGSA réunies pour discuter de lasécurité et dela sûreté en Afrique    Le cyclisme national reprend de plus belle après trois mois de suspension    Le PPS, l'Istiqlal et le PJD ont rehaussé le niveau de la solidarité    Abdelmajid Tebboun. Tout le monde doit s'excuser à l'Algérie    France: la composition du nouveau gouvernement attendue ce lundi    Idiotorial : L'ovalie a son virus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fès tient son salon national du cuir-De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI
Publié dans L'Economiste le 11 - 07 - 2019

Le Salon national de l'artisanat du cuir vise à valoriser l'artisanat du cuir et à faire connaître ses métiers au public. Une occasion pour les artisans tanneurs de mettre en avant la qualité et la richesse de leur travail (Ph. L'Economiste)
APRES la réussite des salons des métaux et du bois, la Chambre de l'artisanat de la région Fès-Meknès prépare un nouvel événement d'envergure «nationale». Il s'agit du Salon national de l'artisanat du cuir (Snac).
Prévue du 12 au 22 juillet, cette manifestation est initiée sous le thème: «Le secteur du cuir, des perspectives économiques prometteuses». Pour la réussir, la Chambre de l'artisanat de la région Fès-Meknès s'allie au ministère du Tourisme, du Transport aérien, de l'Artisanat et de l'Economie sociale, ainsi que le secrétariat d'Etat chargé de l'Artisanat et de l'Economie sociale. «Nous comptons également sur l'appui du wali de la région qui a mis à notre disposition le terrain du salon», indique Abdelmalek Bouteyine, président de la Chambre de l'artisanat. Installé au quartier Champs de courses, à Fès, sur une superficie de 4.000 m2, le Snac vise à valoriser l'artisanat du cuir et à faire connaître ses métiers au public. «Notre but est de promouvoir la commercialisation des produits d'artisanat et l'échange d'idées et d'expériences entre les professionnels de la filière», explique le président de la Chambre.
De l'avis des artisans tanneurs, cet événement leur donnera l'occasion de mettre en avant la qualité et la richesse de leur travail. Au total, 120 exposants y présenteront leurs savoir-faire et créations dans les métiers de la tannerie, la maroquinerie, de la chaussure et du textile et habillement en cuir. «Nous privilégions les professionnels de la filière, dont les artisans, les petites et moyennes entreprises, les coopératives professionnelles et les acteurs spécialisés dans les équipements de travail du cuir», soulignent les organisateurs. «C'est à travers ce genre de manifestations que l'on pourrait redynamiser le secteur de l'artisanat, le propulser et créer un marché local à fort impact», estime Abderrahim Belkhayat, directeur régional de l'artisanat. Pour rappel, le plan stratégique de la Chambre de l'artisanat a placé parmi ses objectifs l'organisation de quatre salons thématiques dédiés aux produits de la maroquinerie, de la dinanderie et ceux du zellige et de la porterie. A travers ces événements, les responsables du secteur invitent à découvrir les métiers ancestraux du Royaume.
Ce 8 juillet 2019, le chantier d'aménagement du Snac bâtait son plein. A trois jours de cette première édition, les ouvriers mettaient les bouchées doubles pour livrer les chapiteaux dans les temps. Ici, l'on notera la construction de plusieurs espaces de ventes et d'expositions, dont un espace pour les produits d'antiquité, un autre pour les produits des lauréats des centres de formation de l'artisanat, un espace de design et de démonstration. Au-delà de la partie «foire», les organisateurs ont prévu la tenue de plusieurs séminaires et tables rondes, animés par des chercheurs et des spécialistes de la filière cuir. Au menu également, des séances de formation seront initiées en faveur des artisans afin d'améliorer leurs capacités et élargir leurs connaissances dans le domaine. Signalons enfin que ce salon 2019 rendra hommage aux meilleurs maîtres-artisans qui ont laissé une empreinte dans ce domaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.