Inauguration d'une unité d'hémodialyse à l'hôpital provincial d'El Jadida    Le roi nomme Chakib Benmoussa président de de la Commission spéciale sur le modèle de développement    ADM : circulation suspendue entre Larache et Moulay Bousselham    Mohamed Benalilou décoré à Istanbul par l'Organisation de la coopération islamique    Elections britanniques: Premier face-à-face entre Johnson et Corbyn    Eliminatoires CAN-2021 : Les Lions de l'Atlas dominent le Burundi (0-3)    Nouzha Bouchareb : Le Maroc s'engage à contribuer au plan ONU-Habitat    Immobilier. Accor et le groupe Yasmine se rapprochent    Marché des capitaux. L'AMMC muscle ses contrôles    Hult Prize couronne son lauréat le 7 décembre    Insolite. Deux américains parviennent à transformer l'air...en vodka !    Luis Enrique reprend les commandes de la sélection espagnole    Pour Washington, la colonisation israélienne ne viole pas le droit international    Coupe du Trône de futsal : Le Fath de Settat s'offre le titre aux dépens de la Ville Haute de Kénitra    Arrestation à Marrakech d'un individu pour trafic de drogues dures    Lâayoune Charkia: un policier dégaine son arme pour neutraliser un individu dangereux    Vidéo. Un camion chargé de migrants fonce dans un poste-frontière de Bab-Sebta    Zineb El Rhazoui, la marocaine qui "divise" en France    Aminux lance sa radio ?    Mustapha Iznasni, un Grand de la Presse nationale s'est éteint    Bolivie: Les dessous du complot anti-Morales…    Le Maroc se prépare au grand froid    Marrakech : Artcurial met en vente un chef d'œuvre d'Etienne Dinet    Destitution: Trump « envisage » de témoigner, les auditions s'accélèrent    Jerome Powell rappelle à Donald Trump l'indépendance de la Fed    Ouverture du 24e FICAR: Wafaa Amer et Daoud Aoulad Syed honorés    Transport de marchandises. Les conditions d'accès préoccupent les partenaires sociaux    Edito : Anticiper    Marrakech : des uniformes pour les conducteurs des calèches touristiques    Météo : Le ministère du transport appelle à la vigilance    Projets verts «Rhamna E-Mob» : 30 motos électriques remises aux autorités locales    Modèle de développement. L'Istiqlal et le RNI croisent le fer    Du nouveau dans l'affaire du "semsar" ayant promis d'intervenir pour alléger la peine d'une détenue    Moustapha Cissé Lô : Le Maroc intégrera bientôt la CEDEAO    Driss Lachguar : L'USFP a toujours servi les intérêts de la nation    Hommage à Bruxelles à la première génération des Marocains de Belgique    Les jeunes leaders de la Méditerranée à l'honneur à Essaouira    Le cheval Rajeh remporte le GP de S.M le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe    1000 taekwondistes présents au tournoi international d'Oujda    Le flux des migrations n'est pas près de s'estomper    Le Onze national sommé de secouer le cocotier à Bujumbura    Le plan Maroc vert, un modèle à suivre    "Le Mans 66" en tête du box-office    L'art plastique marocain s'invite à Tunis    L'artiste plasticien Salem Chouatta ou l'art de rendre visible l'invisible    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un Monde Fou
Publié dans L'Economiste le 16 - 10 - 2019

■ Un parachutiste heurte un lampadaire en plein défilé militaire!
Le défilé militaire de la fête nationale à Madrid a été marqué samedi par la collision d'un para­chutiste contre un lampadaire, alors qu'il devait normalement atterrir devant le roi et apporter le drapeau espagnol. La foule assis­tant au défilé et tous les téléspec­tateurs qui le suivaient en direct ont pu voir le choc, puis le parachute du militaire s'enrouler sur le poteau. Le para­chutiste est resté suspendu un moment au lampadaire, alors qu'il était prévu qu'il atter­risse devant la tribune où se tenaient le roi Felipe VI, son épouse Letizia et leurs filles, qui l'ont applaudi en signe de soutien. Le militaire a ensuite laissé tomber le grand drapeau du Royaume d'Espagne, pour qu'il soit solennelle­ment hissé, en ce "jour de l'his­panité" qui com­mémore l'arrivée de Christophe Colomb en Amérique en 1492. Selon le ministère de la Défense cité par la presse, ce mi­litaire - qui avait déjà effectué 600 sauts en parachute - n'a pas été blessé dans le choc.
■ Un ministre de la Culture reconnaît n'avoir terminé aucun livre d'un prix Nobel
Le ministre conservateur polonais de la Culture a fait amende honorable jeudi après avoir reconnu récemment de n'avoir jamais pu terminer la lecture d'un livre d'Olga Tokarczuk, prix Nobel de lit­térature, et a promis de s'y remettre. Olga Tokarczuk, engagée à gauche, écologiste et végétarienne, est régulièrement boudée et critiquée par les conservateurs natio­nalistes au pouvoir en Pologne, qui lui reprochent aussi ses prises de position sur l'histoire polonaise. «J'ai tenté mais je n'ai jamais réussi à en terminer un», avait déclaré lundi le ministre Piotr Glinski interrogé par une journaliste sur les livres de la femme de lettres. Jeudi, M. Glinski a félicité Olga Tokarczuk pour son suc­cès qui est, selon lui, «une preuve que la littérature polonaise est bien appréciée à travers le monde». Il s'est aussi «engagé à achever ses lectures jamais terminées des oeuvres de la lauréate du prix Nobel», sur son compte twitter. De son côté, mais en se référant aux déclarations malheureuses du ministre, le président du Conseil euro­péen Donald Tusk, bête noire des conser­vateurs polonais, a déclaré avoir «tout lu» d'elle. «Chère Olga, félicitations les plus sincères! Quelle joie et fierté! Je vais m'en vanter à Bruxelles en tant que Polonais et lecteur fidèle qui a tout lu, du début jusqu'à la fin», a twitté M. Tusk.
Interrogée sur cette situation anecdo­tique, Mme Tokarczuk a estimé humble­ment qu'«il y a des lecteurs pour qui cela (ses écrits) peut bien s'avérer ennuyeux et ne pas convenir à leur tempérament». «Tout le monde n'est pas obligé de me lire», a-t-elle ajouté dans un entretien avec la chaîne de télévision TVN24. Le prix Nobel de littérature a été attribué à la Polonaise Olga Tokarczuk pour l'édition 2018, reportée d'un an après un scandale d'agression sexuelle, et à l'Autrichien Peter Handke pour 2019, a annoncé jeudi l'Académie suédoise.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.