Le Maroc va-t-il changer son protocole sanitaire pour sauver le tourisme ?    Turquie : Ankara condamne un journal grec qui avait invité Erdogan à « aller se faire foutre »    Covid-19 : Comme le Maroc, l'Allemagne enregistre son bilan quotidien le plus élevé depuis avril    Ukraine: trois étudiants marocains tués dans un terrible accident    Nasser Bourita s'entretient avec Dmytro Kuleba et Olivier Varhelyi    Décès de Mohamed Talal    Installation des nouveaux membres de la CRDH de Guelmim-Oued Noun    Nouvelles solutions de Bank of Africa destinées aux étudiants    Le secteur du livre affaibli par la pandémie    La cérémonie des Emmy Awards, en direct mais 100% virtuelle au temps du coronavirus    La FNM organise des expositions dans l' ensemble de ses musées " pour célébrer la vie "    La Juve en quête d' un 10ème titre de suite    Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    Algérie : 4 morts et six portes disparus après le chavirement d'une embarcation de fortune    En RDC, les fonctionnaires fictifs rattrapés par la justice    Casablanca: le distanciel pour 2 semaines supplémentaires    Voici quand débute le mois de Safar au Maroc    Tramway. Un voyageur blessé    Casablanca : La quarantaine prolongée deux semaines à partir de lundi prochain    Le Maroc signe avec les Russes une pré-commande d'un vaccin suédo-britannique    Casablanca: arrêté pour avoir menacé le directeur d'un média    Les Produits alimentaires agricoles affichent un bilan solide à l'export    Finale de la ligue des champions CAF 2018-2019 : L'appel du Wydad rejeté par le TAS    Cybersécurité : La CGEM établit un guide pour les entreprises    Rabat: les professionnels de la Santé seront récompensés    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le Maroc signe un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Ait Taleb: « la situation au Maroc est préoccupante, mais… »    Dislog lance une fondation pour l'entrepreneuriat en partenariat avec Endeavor    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    Où sont passés les 1,9 MMDH alloués à la Santé ? Ait Taleb s'explique    Projet de loi sur la grève: Moukhariq fustige «un gouvernement au service du patronat»    L'Institut CDG organise une série de webinaires    Algérie : deux ans de réclusion pour un ancien policier devenu une figure du «Hirak»    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Officiel: Gonzalo Higuain quitte la Juventus    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    Message de condoléances et de compassion de S.M le Roi à la famille de l' artiste Anouar Al Joundi    Enfin, un carton plein du Wydad    Football féminin: la LNFF et la DTN ambitionnent la restructuration des clubs    Face à la Chine, l'Union Européenne change son fusil d'épaule    Le BCIJ découvre à Témara un véhicule frigorifique contenant des substances explosives    L'association Espace les Oudayas salue les travaux de restauration    On ne peut pas écrire, sans lire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un Monde Fou
Publié dans L'Economiste le 05 - 12 - 2019

■ Un élu américain plaide coupable de malversations
Poursuivi pour avoir détourné 250.000 dollars de ses fonds électoraux afin de s'offrir des vacances, des soins dentaires et même un billet d'avion pour son lapin, un élu républicain de Californie criait à la «chasse aux sorcières» depuis des mois: Duncan Hunter a fini par annoncer lundi qu'il allait plaider «coupable». M. Hunter, 43 ans cette semaine, est l'un des premiers élus républicains du Congrès des Etats-Unis à avoir soutenu Donald Trump dans sa course à la Maison Blanche. Il a été officiellement inculpé avec son épouse Margaret en août 2018 pour des détournements de fonds de campagne qui ont servi à régler de nombreuses dépenses personnelles entre 2009 et 2016: vacances familiales à Hawaï et en Italie, parties de golf, soins dentaires, places de théâtre, etc. Les Hunter auraient maquillé ces dépenses dans leurs déclarations auprès des autorités électorales sous de faux motifs: «voyages de campagne», «dîner avec des bénévoles/contributeurs» ou encore «cartes cadeaux».
■ Des statues religieuses fabriquées à partir de drogue de synthèse
Deux statues religieuses fabriquées à partir de méthamphétamines, drogue de synthèse extrêmement addictive, ont été découvertes par des agents de sécurité près de l'aéroport de Mexico, a indiqué lundi le bureau du Procureur général du Mexique. Les statues, pesant 31 et 18 kilos, ont été retrouvées emballées dans deux caisses en bois, grâce au flair d'un chien entraîné à la détection de stupéfiants, selon un communiqué de ce bureau. Les deux statues ont été fabriquées avec «une substance aux caractéristiques proches de la méthamphétamine», a ajouté ce texte, sans plus de détail.
■ 158 sangliers tués en une seule battue!
Des chasseurs ont tué en une journée, mercredi, 158 sangliers dans le nord-est de la France, une battue qualifiée de «carnage» par un des participants, mais effectuée «dans les règles» selon l'Office national de la chasse et de la faune sauvage. Quatre-vingt deux chasseurs ont pris part à cette battue en forêt de la Croix-aux-Bois, dans le sud des Ardennes, sur 62 hectares. Dans les colonnes du quotidien l'Ardennais, un participant s'est dit «écoeuré» et a décrit un véritable «carnage». «Il ne s'agit pas d'un fait de chasse normal», a concédé pour sa part René Debrosse, qui a dirigé la battue de mercredi, tout en soulignant que la battue s'était déroulée dans les règles. «On a les bracelets, on a bagué les bêtes», a-t-il déclaré au quotidien. «Il n'y a pas de problème pour nous», a estimé de son côté l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, soulignant que les chasseurs disposaient de 300 bagues et n'avaient pas atteint leur quota de bêtes abattues.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.