Algérie: Multiplication des emprisonnements de journalistes    Une nouvelle agence ANAPEC à l'Université Hassan II de Casablanca    Compensation: La charge décroche de 12%    La CGEM propose la création d'un "Label santé"    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    Covid-19-Cas suspects: des centres de santé dans les quartiers    Migration illégale: Interpellations à Tan-Tan    Transformation digitale : la CDG passe à la vitesse supérieure    Covid-19 : Pourquoi le vaccin russe a déclenché autant d'animosité en Occident ?    Ciments Modernes étend son voile en Cote d'Ivoire avec une nouvelle cimenterie    US Round Up du mercredi 12 août – Kamala Harris, Bill de Blasio, Restaurants/Bars    Coronavirus: nouveau record au Maroc avec 1499 nouveaux cas    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.499 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 36.694 cas cumulés, mercredi 12 août à 18 heures    Ecoles privées et parents d'élèves : La confrontation reprend de plus belle    Champions League: heure, chaines...le programme des matchs (quarts de finale)    Un camion dérape, le chauffeur légèrement blessé    Situation épidémiologique au Maroc : Les indicateurs s'affolent !    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Ali Yata, il y a 23 ans ...    UC: une décision de Sajid crée la zizanie au sein du parti    Coronavirus: l'artiste Abderrazak Baba est décédé à Marrakech    Le parcours chrono-thématique des peintres marocains    Benchaâboun : 45 milliards de dirhams alloués au Fonds d'investissement stratégique    Absence de mesures de sécurité sanitaire    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    L'Atlético revient à Lisbonne six ans après    L'engagement des jeunes pour une action mondiale    Boxe: le combat entre Mike Tyson et Roy Jones Jr reporté    Google lance un dispositif d'alerte aux tremblements de terre    Que vive le Liban des lumières !    «Ne touche pas à mon patrimoine»    Botola: résultats et classement de la 21e journée    Casablanca: un camion-citerne percute une station-service (VIDEO)    Procès à distance: 306 audiences en une semaine    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    Le Bayern part favori face au Barça    Europa League : United et l'Inter au denier carré    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    Le jeune artiste Anas Khermoui expose sa "Vision sensible" à Essaouira    Antonio Banderas annonce avoir le Covid-19 le jour de ses 60 ans    Entre Brad Pitt et Angelina Jolie, c'est à nouveau la guerre    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Comment la dépression a eu raison de l'écrivaine Naima El Bezaz    La Jeunesse socialiste dans l'attente de la vérité sur la suspicion de collusion des compagnies pétrolières    Trump évacué en pleine conférence de presse (VIDEO)    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Double front pour Insaf
Publié dans L'Economiste le 03 - 05 - 2020

L'association a mis en place une campagne de solidarité en direction des familles les plus démunies durement touchées par le Coronavirus (Covid-19) dans des régions enclavées du Maroc (Ph. Insaf)
En ces temps de crise sanitaire l'association Insaf s'active sur un double front. D'abord dans la région d'El Haouz, où, en collaboration avec les autorités locales, l'association a mis en place une campagne de solidarité en direction des familles les plus démunies durement touchées par le Coronavirus (Covid-19).
Les listes des familles à secourir sont établies par les autorités locales qui accompagnent les agents d'Insaf maison par maison. Des familles précaires, qui subissent de plein fouet les répercussions socio-économiques de cette pandémie.
«Lors de la sécheresse leurs maigres ressources ont été épuisées, les souks ont fermé alors que c'était le lieu qui leur permettait de vendre leur production pour s'approvisionner. Ils sont confinés sans ressources dans leurs maisons, leurs enfants qui leur envoyaient de l'aide sont revenus à la maison les poches vides car ils ont été renvoyés des hôtels restaurants ou cafés ou chantier immobilier souvent sans avoir perçu le mois de mars», déplore Meriem Othmani la présidente de l'association.
Très rapidement l'association s'est structurée, grâce à des donateurs, pour préparer et distribuer des colis de 25 kg de denrées alimentaires. «Nous avons improvisé une plateforme logistique nous permettant de préparer chaque jour 500 colis ce qui nous permettrait, avec un rendement maximum, de produire 15.000 colis par mois» précise la présidente.
Le coût total des denrées alimentaires est de 200 DH auxquels l'association rajoute 20 DH de frais de préparation si bien que le coût final est de 220 DH. Chaque panier contient à peu près un mois de denrées de base: lentilles, fèves, huiles, confiture, riz, vermicelles, un sac de farine de 10kg et de 5kg de semoule... On y retrouve aussi des produits d'hygiène, notamment du savon. Une fiche a également été élaborée, présente dans chaque panier, rappelant les mesures de prévention, les gestes barrières, ainsi que les symptômes du nouveau coronavirus et la marche à suivre au cas où ils se manifestent, en appelant le numéro spécial «Allo Yakada».
Autre mesure de sécurité: les colis restent confinés pendant 48 h avant d'être expédiés pour ne pas propager le virus dans les campagnes. Quelque 3.630 colis ont déjà été envoyés auxquels vont s'ajouter 500 autres grâce à un financement de l'Unicef. Jusqu'à présent, ce sont plus de 4130 familles qui auront été secourues.
L'association a déjà annoncé qu'elle étendra son opération vers d'autres communes dans les prochaines semaines «Nous avons des demandes pour 4000 familles dans les provinces de Chichaoua et du Haouz. Ces 2 provinces ont été très affectées par la sécheresse et de nombreux villages sont très isolés», précise Meriem Othmani. Une opération qui reste tributaire de partenaire qui pourrait participer à ce bel élan de solidarité.
A.Bo.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.