OPCVM : Plus de 939 MMDH de souscriptions en 2020    Maroc/Météo : Temps assez chaud ce mardi 3 août    Tokyo 2020 / Athlétisme : Première médaille d'or pour le Maroc grâce à Soufiane El Bakkali    Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020    La canicule sévit en Grèce, les vagues de chaleur se font fréquentes en Europe    Covid-19/ Casablanca : Reportage au cœur des services de réanimation du CHU Ibn Rochd    Hommages olympiques du roi Mohammed VI à Soufiane El Bakkali après son sacre    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    Lancement du Guide de la procédure d'extradition    Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Baisse des revenus des sociétés de financement en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Couvre-feu à 21H, interdiction des déplacements, fermeture des salles de sport...le gouvernement annonce de nouvelles restrictions    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La croissance ralentit dans le secteur manufacturier
Publié dans Les ECO le 01 - 06 - 2010

Le ralentissement de la croissance dans le secteur manufacturier de la zone euro en mai se confirme et a même été un peu plus fort que prévu, selon une nouvelle estimation datée d'hier de l'indice des directeurs d'achat (PMI) pour ce secteur. L'indice PMI manufacturier a finalement baissé à 55,8 points après 57,6 points en avril, a annoncé la société Markit, qui le réalise. C'est un plus bas depuis trois mois, et un peu inférieur à la première estimation de 55,9 points donnée le 21 mai. L'indice reste, pour le huitième mois consécutif, au-dessus de la barre des 50 points qui signale une progression de l'activité. Mais sa baisse traduit un fléchissement du taux de croissance. «La reprise du secteur manufacturier ralentit fortement», a commenté Markit dans son communiqué. Elle a précisé que ce ralentissement concernait la production et les nouvelles commandes dans tous les pays, mais qu'il était particulièrement marqué en Allemagne, première économie de la zone. Pour le chef économiste de Markit, Chris Williamson, l'indice «met en évidence la vitesse à laquelle l'incertitude entourant la crise de la dette souveraine semble avoir atteint l'activité économique». «Le taux de contraction de la croissance observé en mai dans le secteur manufacturier n'a été dépassé qu'une seule fois au cours des treize années d'existence de l'enquête, au lendemain de la faillite de (la banque américaine) Lehman Brothers, qui avait donné le coup d'envoi de la crise bancaire en 2008», note-t-il.
Signes encourageants
L'économiste relève «certains signes encourageants», notamment le fait que «les ventes à l'export atteignent un plus haut depuis près de dix ans et l'emploi progresse pour la première fois depuis deux ans». Mais il prévient que l'emploi «devrait reculer au cours des prochains mois» et que «toute amélioration de la compétitivité sur les marchés extérieurs résultant de la baisse de l'euro pourrait présenter un intérêt limité si le ralentissement de la demande outrepassait les frontières de l'Europe». En ce qui concerne l'activité de l'industrie manufacturière française, elle a continué à se développer en mai, tout en montrant des signes de ralentissement, selon les chiffres de Markit. L'indice des acheteurs PMI se replie à 55,8 points, contre 56,6 points en avril. Un niveau de l'indice supérieur à 50 points reflète une croissance de l'activité et un niveau inférieur une contraction. «Cette baisse de l'indice PMI reflète principalement un volume moins important des nouvelles commandes et de la production, ces deux variables affichant toutefois les taux d'expansion les plus forts depuis le début de l'enquête», selon Markit. Le volume des nouvelles commandes progresse pour le onzième mois consécutif, la demande en provenance du marché national et des marchés étrangers se renforçant depuis avril. Le taux de croissance des nouvelles commandes à l'export se maintient à un niveau proche du pic de quarante mois observé en avril, alors que la demande en provenance d'Asie, d'Europe et des Etats-Unis se renforce au cours de la dernière période d'enquête. «La croissance conserve son élan en mai dans l'industrie manufacturière française, reflétant à peine l'impact de la crise de la dette souveraine européenne», résume Jack Kennedy, économiste chez Markit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.