Maroc : Les barrages remplis à 50%    RSB-FAR (1-2) : Les Militaires confirment leur ascension !    LDC Afrique: Le WAC bat Horoya Conakry et prend la tête de son groupe    Watford : Vers un rôle plus offensif pour Adam Masina    Botola Pro D1: L'AS.FAR décroche une belle victoire face à la RSB    Météo: encore de la pluie prévue ce dimanche 7 mars au Maroc    Les éboueurs manifestent à Mohammédia (VIDEO)    Les barrages du Royaume remplis à 50%    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    Concours d'accès au COPE : 543 candidats passeront l'épreuve orale par visioconférence    1ère Chambre: les députés absentéistes risqueront désormais la révocation    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 6 mars    L'ouverture du consulat jordanien à Laâyoune continue de faire réagir    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    Election à la présidence de la CAF : Anouma se retire, Motsepe seul candidat    Les réserves de barrages accumulent 8,04 milliards de mètres cubes    Employabilité: le recrutement face à des défis structurels    L'étape actuelle exige une implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Une influenceuse marocaine attaquée sur la Toile à cause de Saad Lamjarred (VIDEO)    DGSN: un individu placé sous surveillance médicale se suicide    Le Real Madrid hausse le ton avec Sergio Ramos    De grands groupes polonais prêts à investir au Maroc    Ibrahimovic de retour en équipe nationale de Suède ?    Des femmes qui comptent : Ghyzlaine Alami    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Bourse de Casablanca: le résumé hebdomadaire en 4 points-clés    Agences de voyages: un premier trimestre 2021 «catastrophique»    Chambre des représentants: Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    BAM: l'activité industrielle s'est améliorée en janvier 2021    Juventus: Cristiano Ronaldo sur le départ    Evolution du coronavirus au Maroc : 420 nouveaux cas, 485.567 au total, vendredi 5 mars 2021 à 18 heures    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    Huit personnes interpellées pour organisation d'une fête de mariage    La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Hervé Renard: ses maîtres chanteurs condamnés à de la prison ferme    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique    Débats féconds en commission sur les projets de loi organiques relatifs aux deux Chambres du Parlement    Le Conseil National de la Presse rend hommage à la femme    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Sidi Slimane    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Immobilier coté : Deux valeurs se distinguent
Publié dans Les ECO le 06 - 05 - 2016

Le secteur de l'immobilier est en pleine convalescence et affiche des perspectives prometteuses. Deux valeurs sortent du lot et sont recommandées par deux sociétés de bourse.
Le secteur immobilier a été fortement malmené au cours de ces dernières années. Entre le retrait inattendu de la CGI et les difficultés d'Alliances, la confiance des investisseurs en le secteur a été anéantie, touchant dans son sillage même les structures qui affichent plutôt une situation saine et des fondamentaux solides. C'est le cas notamment de Résidences Dar Saada et d'Addoha. Pour les analystes de CFG Group le secteur présente «des fondamentaux solides occultés par un climat de défiance généralisée». Selon eux, le «secteur immobilier devrait regagner la faveur des investisseurs après une année boursière 2015 difficile». Ils recommandent, par ailleurs, de se positionner particulièrement sur Résidences Dar Saada «compte tenu de son profil de valeur associant forte croissance et génération de cash sur les prochaines années». Il faut aussi se positionner sur Addoha, selon CFG, «estimant que la correction à la baisse du cours post-annonce de son nouveau plan stratégique est injustifiée d'un point de vue fondamental. Cette baisse semble d'autant plus injustifiée aujourd'hui qu'Addoha a publié des indicateurs 2015 dépassant les objectifs fixés dans son Plan Génération Cash».
Des perspectives positives
Par ailleurs, il y a lieu de souligner que les analystes de Crédit du Maroc capital (CDMC) versent aussi dans le même sens. Toutefois, si les analyses de CFG tablent sur une continuité d'une «demande pour le logement social (qui) resterait structurellement, importante sur les prochaines années, portée par des facteurs démographiques, ainsi que par la très forte compatibilité du produit avec les niveaux de revenus des ménages marocains», les pronostics de CDMC tablent plutôt sur un repli de la contribution du logement social dans les revenus des deux promoteurs et ce, en faveur du logement moyen standing. Ils prévoient ainsi chez Résidence Dar Saada une croissance annuelle moyenne de 0,2% du chiffre d'affaires du segment logement économique à 1,32 MMDH en 2020 contre 1,18 MMDH en 2015 avec un nombre d'unités à livrer en régression, en moyenne, de 1,5%.
A contrario, le chiffre d'affaires du moyen standing devrait connaître un accroissement annuel moyen de 21,2% du chiffre d'affaires à 364,9 MDH en 2020 contre 122,3 MDH cinq ans auparavant. Dans ce sillage, le nombre d'unités à livrer devrait se hisser, en moyenne, de 9,4% alors que le prix moyen de vente devrait s'apprécier de 10,7%. Pour Addoha, les analystes de CDMC prévoient une «progression annuelle moyenne de 5,2% du chiffre d'affaires du segment logement Economique et intermédiaire à 5,11 MMDH en 2020 contre 4,37 MMDH en 2015. Dans ce contexte, le nombre d'unités à livrer devrait être, essentiellement, porté par le segment Moyen standing (via la marque Coralia) et évoluerait suivant un taux de croissance annuel moyen de 2,1%».
En somme, les financiers de CDMC tablent sur une progression annuelle moyenne de 5,3% du chiffre d'affaires consolidé d'Addoha à 8,84MMDH en 2020. Pour Résidences Dar Saada, ils prévoient une évolution annuelle moyenne de 3,2% du chiffre d'affaires consolidé à 2,08 MMDH en 2020. Dans ce sillage, ils recommandent d'acheter Résidences Dar Saada pour un cours cible de 215 DH et de conserver Addoha pour un cours cible de 34 DH.
Les favorites
Les analystes de CFG, de leur côté, recommandent d'acheter Résidences Dar Saada pour un cours cible de 246DH et ont une opinion positive d'Addoha dont la valorisation ressort à 46DH. Selon eux, l'attrait de Résidences Dar Saada découle principalement «de la forte croissance prévisionnelle de son bénéfice par action sur les prochaines années». Il découle aussi «des résultats historiquement supérieurs aux objectifs fixés par le Groupe. En effet, le résultat net de l'entreprise s'est établi au-dessus des objectifs fixés par le management, et ce, quatre années d'affilée depuis l'émission obligataire de 2012». Le promoteur dispose aussi d'«une gestion rigoureuse des risques à travers un recours systématique aux CPI (financements bancaires dédiés par projet)».
L'attrait découle également du «nombre important de pré-commercialisations offrant une grande visibilité sur le chiffre d'affaires prévisionnel. La concentration des projets de l'entreprise sur l'axe Casablanca-Rabat où l'essentiel de la demande est localisée. Enfin, des niveaux de valorisation actuels particulièrement attractifs avec des P/E de 2015 et 2016 de 8,8x et 8,2x». Concernant Addoha, les analystes de CFG estiment que la nouvelle politique stratégique adoptée par le groupe «induit un profond changement dans le profil de la valeur, qui selon nous, sera perçue comme une pure valeur de rendement sur les 3 à 4 prochaines années.
En effet, les nouveaux axes stratégiques du groupe devraient lui permettre d'entrer dans un important cycle de génération de cash flows opérationnels (estimés malgré les hypothèses plus prudentes que celles du management à 7,7 MMDH en cumul sur la période 2015-2017 contre de 8 MMDH ciblés par le management), et de réduire dès lors son niveau d'endettement (gearing prévu à 41% en 2017 contre 80% en 2014) tout en augmentant significativement les dividendes distribués aux actionnaires». Le dividende par action devrait ainsi passer de 2 DH en 2014 (distribué en 2015), à 2,4 DH en 2015, 2,9 DH en 2016 et 3,3 DH en 2017, poursuivent les analystes avant de préciser que «ces dividendes prévisionnels viennent nous conforter dans notre opinion positive sur la valeur à ses niveaux de cours actuels. Ceux-ci induisent en effet des dividendes yield pour 2015, 2016 et 2017 de 7,6%, 8,9% et 10,3% respectivement».
Tags: Immobilier coté


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.