Visite de Pompeo au Maroc: Le bilan    Représentativité politique des femmes: Partis et ONG interpellés    Opep: Membres et partenaires se retrouvent à Vienne    Taxe Gafa: Les hostilités relancées…    L'Otan adopte une déclaration finale    Informations    Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!    Tilda Swinton, l'insaisissable icône du 7e art    Washington et Rabat déterminés à travailler de concert    La lutte contre la sextorsion requiert des mécanismes développés de surveillance et de traçage    Comment protéger vos données personnelles    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    Infantino va entrer au CIO en janvier    Le WAC vise une cinquième victoire face au Mamelodi Sundowns en Ligue des champions    Ralentissement économique attendu dans près des deux tiers des villes du monde en 2020-21    Une nouvelle antenne de la BERD inaugurée à Agadir    La filière oléicole assure une entrée de devises équivalente à 1,8 milliard de DH par an au Maroc    Bertrand Tavernier : L'arrogance est l'ennemi déclaré du réalisateur    Jeremy Thomas : L'inventivité est primordiale même sans budget    Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech    Académie du Royaume du Maroc : Concert mémorable de l'orchestre de l'opéra national du Pays de Galles    Le PLF 2020 passe le cap des Conseillers    L'AMMC présente son guide de lutte contre le blanchiment d'argent    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    Arribat Center en feu !    Australie: Des incendies fusionnent en un « mégafeu » au nord de Sydney    OCP MS devient le 1er centre certificateur Mobius au Maroc    Deuxième plainte de Huawei contre l'administration Trump    Nouvel élan pour les relations entre le Maroc et les Etats-Unis    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    Coupes africaines : Wydad-Mamelodi Sundowns, deux géants qui se connaissent bien    JO 2022 : Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    Tous à Londres, personne à Madrid!    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    18ème Festival international du film de Marrakech : Mouna Fettou dédie son hommage à son fils    «Jeshop.ma» : Un pop-up store mis en place au FIFM    Pyongyang s'inquiète d'une « rechute du gâtisme » de Trump    Hakimi en lice pour le titre des jeunes, Ziyech chez les grands    Lancement du plan national de lutte contre la mendicité des enfants    Salon de l'emploi : 1.000 postes à pourvoir pour une 1ère édition    Plusieurs partenariats ont été scellés lors du Forum économique Fès-Meknès : Des synergies innovantes se créent    «La mer est un personnage principal dans Lalla Aïcha»    Les Verts sont à Kinshasa. Coulisses d'un voyage    Le Congrès va entamer la rédaction de l'acte d'accusation de Trump    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Crédit Agricole du Maroc : Un emprunt obligataire de 600 MDH
Publié dans Les ECO le 19 - 09 - 2016

La présente émission a pour objectif de renforcer les fonds propres réglementaires de la banque./DR
L'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a visé, vendredi, une note d'information relative à l'émission par le Groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) d'un emprunt obligataire subordonné de 600 MDH.
Selon un communiqué de l'AMMC, cette opération porte sur l'émission de 6.000 obligations subordonnées d'une valeur nominale de 100.000 DH, répartis en 8 tranches, dont quatre cotées et quatre non cotées à la Bourse de Casablanca.
D'une maturité de 7 ans, les quatre premières tranches offrent une prime de risque entre 90 et 110 points de base, avec des taux d'intérêt fixe et révisable annuellement.
Les quatre autres, d'une maturité de 10 ans, offrent, quant à elles, une prime de risque entre 100 et 120 points de base, ajoute la même source, notant que la période de souscription s'étalera du 28 au 30 septembre inclus.
La présente émission a pour objectif de renforcer les fonds propres réglementaires de la banque et, par conséquent, améliorer ses ratios prudentiels (solvabilité et liquidité), outre l'amélioration de l'adossement de son bilan en augmentant la duration de ses ressources, souligne CAM dans la note d'information relative à l'opération.
Le programme obligataire subordonné vise aussi la couverture des besoins de trésorerie de la banque en prévision des remboursements des dettes subordonnées (ex Bons CNCA) arrivant à échéance d'un montant initial de 1,5 MMDH, montant échu (880 MDH remplacé par la première opération de 900 MDH) et le montant restant à refinancer est de 600 MDH et sera remplacé par l'opération sujet de la présente note d'information.
Cette émission obligataire est réservée aux investisseurs qualifiés de droit marocain. La limitation de la souscription aux investisseurs qualifiés de droit marocain a pour objectif de faciliter la gestion des souscriptions sur le marché primaire.
L'obligation subordonnée se distingue de l'obligation classique en raison du rang de créance contractuellement défini par la clause de subordination. L'effet de cette clause de subordination étant de conditionner en cas de liquidation de l'émetteur le remboursement de l'obligation au désintéressement de tous les créanciers privilégiés ou chirographaires.
Tags: AMMC Crédit agricole du Maroc Emprunt obligataire Fonds propres


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.