Comment les ménages de l'informel peuvent bénéficier de l'aide du gouvernement    Covid-19 au Maroc: le bilan grimpe à 345 cas, 23 décès    Global Engines fait don de 25 ambulances Hyundai    La médecine militaire à la rescousse    La valeur ajoutée de la médecine militaire    Le Conseil de gouvernement adopte des projets de décret suspendant la perception du droit d'importation sur le blé dur et certaines légumineuses    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    La DGI présente les mesures de report des échéances fiscales    2 MMDH pour le renforcement du dispositif médical    Une palette de mesures pour alléger l'impact du déficit pluviométrique    Intelaka : BCP a déjà financé 373 dossiers pour 65 MDH    Décès de Hassan Ghazoui: Les condoléances du SG du PPS    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    La vie de Fatima Mernissi au grand écran prochainement    Coronavirus : Fine Hygienic Holding et Dislog Group offrent des produits d'hygiène    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Un autre monde à imaginer et à construire    Décès de Hidalgo, l'homme qui ravivé le football français    Etat d'urgence sanitaire: Maroc Telecom pleinement mobilisé    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    Botswana: un Marocain de 23 ans attaqué par un éléphant    Coronavirus : Tour d'horizon des mesures prises dans le monde    Le premier ministre britannique testé positif au Covid-19    Le Coronavirus contraint Poutine à reporter sa réforme constitutionnelle…    Services marchands non financiers et commerce de gros : Les chefs d'entreprises moins confiants    Abdelhak Nouri se réveille après 2 ans et 9 mois passés dans le coma    A Berrechid : 88 flacons de faux désinfectants saisis    Coronavirus au Maroc: “Damane Oxygene” pour appuyer les entreprises impactées    Le Roi félicite le Président du Bangladesh à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Enseignement: vers une année blanche au Maroc ?    Coronavirus - USA: Ce que prévoit le vaste plan de relance    Faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite    Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs    Les coureurs cyclistes marocains adoptent le "Home-trainer"    La divulgation de l'identité d'un malade fait des vagues    Réunion virtuelle du G7    Coronavirus : Sueurs froides dans un 7ème art, contraint de s'adapter    Journée mondiale du théâtre, une occasion de promouvoir le "père des arts" à travers le monde    Le très beau geste de Jenifer envers le personnel soignant    Notes virales… en attendant qu'elles deviennent vitales    Mali : le chef de l'opposition, Soumaïla Cissé a bel et bien été enlevé    Nouvelle-Zélande : le tueur des mosquées plaide coupable    Marrakech : La Fondation Jardin Majorelle adhère aux efforts visant la lutte contre le Coronavirus    Le coronavirus arrive au Mali, Boubacar Keïta annonce l'état d'urgence sanitaire    La croissance annuelle des coûts de la main d'œuvre ressort à 2,4% dans la zone euro    Driss Lachguar salue la vision proactive de S.M le Roi, la responsabilité des citoyens et la mobilisation des institutions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





C'est parti pour le Fonds Innov Invest !
Publié dans Les ECO le 15 - 11 - 2016

La CCG a commencé à dérouler son programme d'attribution et de co-gestion de ce fonds cette semaine par un appel à manifestation d'intérêt. Une offre d'investissement pour la sélection de sociétés de gestion de fonds de capital-risque dédiés aux startups innovantes est aussi au menu. Les détails.
C'est parti ! La Caisse centrale de garantie (CCG) entame les premiers pas de son tout premier fonds de capital-risque. Dénommé Innov Invest, son démarrage n'attendait en fait que l'approbation définitive du prêt des 50 millions de dollars (environ 500 MDH) promis au Maroc par la Banque mondiale, ce qui est chose faite depuis fin septembre. C'est ainsi que suite à quelques réglages, la CCG a commencé à dérouler son programme d'attribution et de co-gestion de ce fonds. Celui-ci a officiellement débuté cette semaine par un appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour la sélection de deux sociétés de fonds public-privé d'amorçage de startups innovantes ; ainsi que par une offre d'investissement à l'attention de sociétés de gestion gérant des fonds de capital-risque dédiés aux startups innovantes.
Selon l'AMI et l'avis de co-gestion, les sociétés de gestion soumissionnaires ont jusqu'au 2 décembre pour retirer le dossier de candidature au siège de la CCG et jusqu'au 10 janvier prochain pour déposer leur dossier. Elles seront sélectionnées sur la base de la qualité de leur équipe, de leurs références, de leur stratégie d'investissement ainsi que de leur capacité à lever des fonds auprès des investisseurs locaux et étrangers. En attendant, il faut savoir ce que ces deux opérations visent à renforcer l'offre de financement en Equity ciblant les startups marocaines innovantes présentant un fort potentiel de développement. Comme nous l'avons déjà signalé, ce fonds porte sur un montant de 500 MDH.
À terme, il devra permettre de financer 400 entreprises et porteurs de projets, notamment des startups en amorçage et des entreprises innovantes de moins de 5 ans d'existence. Sont précisément concernés les financements sous forme d'aides ou de dettes. Pour la phase pré-amorçage (pre-seed) une aide financière «Innov Idea» allant jusqu'à 100.000 DH pourrait être accordée au porteur de projets souhaitant démontrer le potentiel et la faisabilité de son projet basé sur une idée innovante. Ce montant peut atteindre 200.000 DH en cas d'entreprise promue par au moins deux personnes. Pour la phase amorçage, un prêt d'honneur «Innov Start» de 250.000 DH par porteur de projet (500.000 DH en cas d'entreprise promue par au moins deux personnes) pourrait être accordé aux start-ups accompagnées par les structures qui seront labellisées par la CCG. Les entreprises en phase de création qui ont réussi une levée de fonds auprès d'investisseurs (fonds de capital-risque, investisseurs providentiels...) et ayant un besoin de cash supplémentaire pour financer leur trésorerie pourront bénéficier d'une avance remboursable «Innov Risk» allant jusqu'à 2 MDH.
Enfin, un financement sous forme de prêt participatif «Innov Dév» allant jusqu'à 3 MDH pourrait être accordé aux entreprises en phase de croissance ayant réussi une levée de fonds auprès d'investisseurs en capital venture. Pour le financement en equity, la CCG choisira des opérateurs de gestion privée pour la constitution de nouveaux fonds de capital-risque et d'amorçage, mais pourra également faire partie de tours de tables des fonds de capital-risque déjà existants. De même une fenêtre sera ouverte aux investisseurs providentiels pour co-investir ensemble dans des start-ups. Sur le financement de l'amorçage, qui est une activité très risquée surtout lorsqu'il cible les projets innovants, la CCG, peu expérimentée, a choisi de jouer la prudence. Elle a en effet opté pour le développement de partenariats avec les acteurs de l'écosystème. Ceci suivant des schémas d'intervention couvrant la chaîne de financement avec des instruments variés, tout en proposant aux acteurs des mécanismes d'incitation et de partage de risques.
D'ailleurs, pour être sûr de réussir son coup, dans un domaine où peu d'investisseurs refusent de s'aventurer, la CCG a décidé de passer par une opération de labellisation de ses acteurs/partenaires de l'écosystème. Ce faisant, ces derniers seront choisis sur la base de cahiers de charges validés par un comité de sélection qui sera mis en place. En attendant, rappelons que le fonds Innov Invest est dédié à l'amorçage et à l'innovation. Prévu dans le plan de développement de la CCG pour la période 2013-2016, il viendra en renfort à «Damane capital risque» lancé en 2010 et destiné à garantir les interventions des fonds de capital risque qui investissent dans des start-ups innovantes.
Tags: Capital-risque CCG fonds Innov Invest Banque mondiale


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.