Hyperpuissance    Article 1062726    Echanges extérieurs: Tout baisse, sauf l'alimentaire    Les Etats-Unis s'embrasent    France: C'est l'heure de la reprise économique    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    Lettre à l'éditeur de The Lancet    Salé: Les derniers malades de Covid-19 quittent l'hôpital    La démocratie locale…reportée    Moto GP: le Grand Prix du Japon annulé    Ronaldo: «Messi est bien sûr le numéro 1»!    Un fidèle en amitié et en militantisme    Mendyl, direction Bordeaux?    L'Amérique et ses démons    Covid-19 : Voici les nouvelles règles à respecter pour reprendre l'avion !    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Assurance: le groupe Holmarcom opère la fusion de ses deux filiales    Coronavirus : le ministère de la Santé lance l'application «Wiqaytna »    Coronavirus : la CNT tire la sonnette d'alarme    Maroc Telecom lance sa solution de paiement mobile    Coronavirus : 12 nouveaux cas, 7.819 au total, lundi 1 juin à 10h    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Tanger: La plaque commémorative de la Rue Abderrahmane El Youssoufi saccagée    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Avis de tempête sur l'avenir professionnel des jeunes    Le Groupe Renault annonce la suspension du projet d'augmentation de ses capacités au Maroc    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Le plan de relance proposé par la CGEM, un référentiel extrêmement riche    La Hongrie tord le cou à la propagande du Polisario    Le Maroc dans le peloton des pays relativement peu touchés par le Covid-19    Saad Dine El Otmani exclut tout recours à une politique d'austérité    Publication des cadres de référence du baccalauréat    La Cour d'appel de Marrakech en ordre de bataille contre le coronavirus    Le Yémen réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Epidémies... Ces romanciers qui ont tout vu !    L'acteur égyptien Hassan Hosni s'est éteint à l'âge de 89 ans    Le gouvernement à l'écoute des syndicats    Hong Kong: Le Parlement chinois adopte sa «loi sur la sécurité»…    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le BCIJ arrête quatre individus liés à « Daech »
Publié dans Les ECO le 14 - 05 - 2018

Dans le cadre des efforts continus pour identifier les éléments extrémistes porteurs de projets terroristes, le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, a arrêté, ce lundi, quatre individus liés à l'organisation « Daech », parmi lesquels un ancien détenu pour affaire de terrorisme, âgés entre 20 et 27 ans et s'activant dans les villes de Fès, Casablanca, Kénitra et de Midar (Province de Driouch).
Un communiqué du ministère de l'Intérieur indique que les premières investigations ont révélé que les éléments arrêtés ont adhéré à des actes de propagande et de diffusion des idéaux de « Daech », de même qu'ils ont incité leurs connaissances à perpétrer des attaques terroristes dans le Royaume à l'instar des actes sauvages menés par les combattants de ce groupe dans plusieurs pays du monde.
L'enquête préliminaire a également démontré que certains suspects entretiennent des liens avec des combattants sur la scène syro-irakienne en vue de bénéficier de leurs expériences en matière de fabrication d'explosifs et d'engins dans le but d'exécuter des actes terroristes visant certains sites sensibles dans plusieurs villes du Royaume, ajoute le ministère.
Cette opération a permis la saisie d'appareils électroniques, d'une uniforme militaire et de livres faisant l'éloge de l'idéologie extrémiste, précise la même source.
Les mis en cause seront déférés devant la justice dès l'achèvement de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, selon le communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.