MRE: ouverture des frontières aériennes et maritimes à partir du 14 juillet    Côte d'Ivoire : mort du premier ministre et candidat à la présidentielle Amadou Gon Coulibaly    Covid-19 : Des mesures additionnelles préventives à l'occasion d'Aid Al Adha    Casablanca: le courant électrique totalement rétabli (Lydec)    Projet de loi de finances rectificative : quoi de neuf sur le volet fiscal ?    164 nouveaux cas de Covid-19 au Maroc: près des 2/3 dans la région de Casa    Ouverture des frontières à partir du 14 juillet pour les citoyens marocains et les résidents étrangers au Royaume    Elections 2021: Réunion entre l'Intérieur et les partis    Coronavirus : 3212 cas actifs mercredi 8 juillet à 18 heures    Les ménages incertains et très inquiets    Serie A: Ibracadabra renverse la Vieille Dame    Assilah respire un air artistique estival!    L'identité, selon Descombes    Liga : Valence souffle, l'Atlético freiné par le Celta    Infos Covid-19/Maroc: le ministère a fait une annonce    Premier League: Arsenal et Leicester se quittent sur un nul    Détournement d'aides dans les camps de Tindouf: la responsabilité de l'Algérie est entière    Le dissident algérien Karim Tabbou appelle à s'engager dans un «vrai» processus politique    Le Maroc, l'un des pays les mieux placés pour affronter une crise sanitaire selon la BAD    Alerte Météo : la canicule se poursuit au Maroc    Le Parlement marocain exige des excuses d'Amnesty    US Round Up du mercredi 8 juillet – PPP, Banques, Eglises, Texas, Harry et William    Hamza El Fadly « L'argent, la cause de tous les problèmes »    Fermeture des frontières : Plus de 45.000 MRE ont regagné leur pays de résidence    Covid-19 : La CAF et ses partenaires se réunissent pour la sécurité sanitaire en Afrique    Théâtre d'enfant : Un art à exercer professionnellement selon El Houcine Essekkaki    Casablanca: incendie spectaculaire dans une décharge (VIDEO)    Bac 2020: l'épreuve de maths provoque une hystérie collective (VIDEOS)    Loubna Abidar critiquée par un avocat égyptien (VIDEO)    Vacances. Voici les plages où il ne faut pas se baigner    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Je ne regrette aucun engagement    Retour sur le passé : Brides de ma vie relatée à M'Barek Bouderka    «Casablanca confinée», se livre à Pedro Orihuela    Milouda Chahid: «Je me suis réinventée par la peinture»    Ventes de voitures neuves : Baisse de 43,3% à fin juin 2020    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste à Nador    Enseignement: L'e-learning en voie d'institutionnalisation au Maroc dès la rentrée prochaine    Joe Biden promet que les États-Unis réintégreront l'OMS s'il est élu    Amekraz contre attaque. La CNSS inspecte Driss Lachgar    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    Parcours exceptionnel d'un homme si exceptionnel    Les USA se retirent officiellement de l'OMS    Si Abderrahmane et Marie-Hélène El Youssoufi ont fêté avec le TAS un sacre attendu depuis 80 ans    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : La culture, une source d'intérêt majeure pour El Youssoufi    Tensions sino-américaines en mer de Chine    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Paris : Un Congrès des musulmans de France à la mi-novembre
Publié dans Les ECO le 25 - 09 - 2018

L'annonce a été faite hier par les grandes fédérations de mosquées, dont celles qui composent le Conseil français du culte musulman (CFCM) quant à la tenue d'un «Congrès des musulmans de France» à la mi-novembre. Objectif ? Mieux organiser le culte musulman par eux-mêmes et pour eux-mêmes, comme le relate La Croix.
C'est ce qu'indique par ailleurs un communiqué paraphé par bon nombre de représentants du culte en France, sans plus de précision : «Dans la perspective d'organiser le culte musulman par eux-mêmes et pour eux-mêmes, le Conseil français du culte musulman (CFCM) et les représentants des fédérations musulmanes de France ont décidé d'un commun accord de la tenue d'un Congrès des musulmans de France à la mi-novembre à Paris».
Il est évident que ceci fait écho à la fameuse publication de l'Institut Montaigne, rédigé par Hakim Karoui, établissant ainsi «un diagnostic sur l'islam en France et présente au président Emmanuel Macron des propositions pour l'organisation du culte musulman». Un rapport vivement critiqué et qui a soulevé un tollé au sein de la communauté musulmane de l'Hexagone, particulièrement auprès du CFCM et de la Grande mosquée de Paris.
Faire participer des experts de la question
C'est lors d'un colloque qui s'est tenu vendredi au Sénat par le CFCM et les sénateurs, Nathalie Goulet et André Reichardt, qu'il a été pointé la nécessité d'organiser le culte musulman par les musulmans et non pas l'Etat français.
À travers son rapport, Karoui préconise notamment de contrôler les flux financiers, les collectes de fonds et les dons dont bénéficient les représentations du culte musulman, en particulier en matière de financement de la gestion des mosquées, et l'instauration d'une taxe halal, dont le chiffre d'affaires du marché en France est estimé à 6 milliards d'euros.
Dans ce sens, le président du CFCM, Ahmet Ogras, a souligné que les personnes qui interviennent le plus sur l'islam en France «souffrent soit d'une incompétence, soit d'un manque d'objectivité, soit d'une absence de légitimité».
«Nous avons besoin de vrais experts, reconnus effectivement dans leurs domaines, capables de travailler avec des experts d'autres domaines, afin de dresser et proposer de vrais solutions», a-t-il affirmé. Et de rappeler : «Il ne suffit pas d'avoir des origines musulmanes pour disposer de la légitimité de parler au nom des musulmans».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.