Casablanca. Saisie de smartphones Oppo à Derb Ghallef : une action diligentée depuis la France    Athlétisme : Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour un succès    Aïd Al-Mawlid : la région Fès-Meknès renforce ses mesures préventives    Les E.A.U. ouvrent un consulat à Laâyoune, un nouveau paradigme se profile    Messages d'Al-Sissi et Kaïs Saïed au roi Mohammed VI    Principales sociétés cotées : Baisse de la masse bénéficiaire ajustée    Reconfinement en France: l'essentiel des mesures annoncées (VIDEO)    LDC: vers un nouveau report de Zamalek-Raja?    Aïd Al Mawlid: le roi Mohammed VI célèbre une veillée religieuse    L'artiste-peintre Mohamed Melehi tire sa révérence    Algérie : Tebboune en Allemagne pour des «examens médicaux»    Evolution du coronavirus au Maroc : 3985 nouveaux cas, 207.718 au total, mercredi 28 octobre à 18 heures    Coronavirus : la France se reconfine    Mortelle incertitude    Les Verts visent l' exploit au pays du Nil    Installation des membres de la commission régionale des droits de l'Homme de Casablanca-Settat    CRI de Casablanca-Settat : un plan 2020-2022 qui promet plus de 22.000 emplois directs    Jack Ma, le retraité milliardaire d'Alibaba    Devant le silence du gouvernement, les blouses blanches montent au créneau    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    Projection de "Mica " d'Ismail Ferroukhi au Festival du film d'El Gouna    Johnny Depp toujours en guerre contre "The Sun "    a Zambie se dote d'un consulat général à Laâyoune    Andalousies Atlantiques d'Essaouira. Une édition 2020 virtuelle    Agadir : Inauguration du 5ème Sela Park    Ahmed Belhassan, PDG des Huileries du Souss, n'est plus    Sahara marocain: quand les médias « algésariens » inventent de toute pièce une fake news    Le Prix de la littérature arabe : Deux auteurs marocains entrent en lice    Nos vœux    Communiqué du bureau politique du PPS    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    Reda El Hajhouj signe au FUS pour trois ans    FC Barcelone: Bartomeu démissionne!    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Régionalisation: Laftit a fait une annonce    Ligue des champions : les résultats de la soirée    Air Arabia lance une nouvelle liaison au départ de Casablanca    Fitch Ratings: le Maroc perd son «Investment grade»    Nadine Morano: « le Maroc est un pays ami, mais… »    Gérald Darmanin. De quoi je me mêle!    Vaccin anti-Covid: Sanofi et GSK font des promesses    Aïd Al Mawlid: le nord du Maroc renforce les contrôles    Vidéo : Pour lever la résistance au masque de protection contre le coronavirus    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    Atteinte aux sacralités de l'Islam : Le RNI exprime son indignation    France-Turquie. Les « fils de chiennes » ont encore frappé.    L'Intérieur veillera à son instauration dans plusieurs villes L'analyse des eaux usées, un nouveau protocole anti-Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Salé : Vers la réhabilitation de Bab Mrissa
Publié dans Les ECO le 13 - 01 - 2019

Le projet de mise en lumière de Bab Mrissa à Salé a été lancé samedi soir, avec comme objectif de mettre en valeur les spécificités architecturales et de contribuer à la réhabilitation des monuments historiques de la ville.
Le lancement de ce projet de réhabilitation de cette porte historique de la médina de Salé s'est déroulé lors d'une cérémonie en présence notamment du ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la ville, Abdelahad Fassi Fihri, du président du conseil communal de la ville, Jamaâ Mouâtassim, et du président de l'association Bouregreg, Noureddine Chemaou.
Dans une déclaration à la MAP, le président de l'Ordre national des architectes, Azdine Nekmouche a indiqué que l'initiative s'inscrit dans le cadre de la célébration du 33ème anniversaire du discours de feu Hassan II devant le corps des Architectes, en application des directives du message royal aux participants à la Journée nationale de l'architecte en 2006 à Rabat, dans lequel le Souverain avait souligné la nécessité de préserver le patrimoine architectural et urbanistique national.
Nekmouche, également vice-président de l'Ordre africain des architectes, a indiqué que cette grand-messe de l'architecture nationale a porté son choix sur la ville de Salé au regard de la richesse de son patrimoine architectural et la multitude de ses sites emblématiques.
"Ce projet de mise en lumière de Bab Mrissa se veut une occasion pour valoriser le patrimoine ancestral de la ville et faire connaître son architecture et ses potentialités touristiques", a-t-il indiqué, tout en appelant à encourager les actions de préservation, de restauration, de réhabilitation et de renouvellement du tissu urbain en vue de valoriser le patrimoine de la ville.
L'architecte, a-t-il dit, est l'un des acteurs capables de promouvoir des réflexions susceptibles de garantir aux citoyens, aux élus et aux acteurs économiques des solutions constructives davantage en harmonie avec les considérations économiques, sociales, environnementales et culturelles, notamment sur le plan de la durabilité.
De son côté, l'architecte et la cheffe de projet de mise en lumière de Bab Mrissa, Yousra Aannour a souligné qu'une étude conceptuelle est en cours de réalisation dans le souci de montrer la spécificité architecturale de ce monument historique. Une étude architecturale et architectonique est primordiale pour mettre en valeur les décors épigraphiques et relever les éléments saillants de cette porte, a précisé Aannour, faisant savoir que des projecteurs vont générer des animations graphiques et dont les conceptions changeront selon les occasions.
Initié par le Conseil national de l'Ordre des architectes et le ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'urbanisme, de l'habitat et de la politique de la Ville dans le cadre de la célébration de la 33ème Journée nationale de l'architecte sous le thème "l'architecte acteur majeur dans le développement durable et l'harmonisation des territoires urbains et ruraux'', cet évènement offre un espace de débat et de partage autour des thématiques ayant trait à l'architecture au Maroc, aux défis de la durabilité dans la production architecturale marocaine et au rôle citoyen de l'architecte.
Durant trois journées dédiées à l'architecte et à l'architecture, plusieurs activités ont été programmées, à savoir une visite de la Médina de Salé, le lancement des travaux d'aménagement de quelques rues de la ville, des expositions artistiques et des ateliers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.