Bac 2019. 150 personnes interpellées pour fraude    AWB lance un emprunt obligataire d'un milliard de dirhams    Maroc Telecom, 1ère privatisation du programme de la LdF 2019    Agression d'une Allemande à Tanger, le suspect arrêté    Vidéo. Sit-in de soutien aux professeurs suspendus    Crise au PAM : la réunion de la commission préparatoire maintenue à Agadir    BAC 2019. Les résultats seront affichés le 26 juin    Larache: Coup d'envoi du 9e festival international d'équitation « Mata »    CAN 2019 : Royal Air Maroc mobilise 54 vols supplémentaires depuis et vers l'Egypte    Relance du secteur immobilier : Fassi Fihri sollicite les MRE    Inauguration officielle du Smap Paris 2019    Dialogue social: à combien s'élève le coût de l'accord ?    Bac: Nouveaux cas de triche!    Visa se mobilise pour la CAN    Enseignement public payant: Le niet des parents    Arabie Saoudite: Le conflit s'intensifie    Marrakech: Le festival des arts populaires fête un demi-siècle    Un salon pour encourager les jeunes à lire    SAEDM et REALITES scellent un partenariat    Copa America : Le Brésil en reconquête sans Neymar    Les sanctions de la Commission de discipline et de fair-play    Meeting International Mohammed VI : Beau plateau attendu aux épreuves de sprint    Le Mpay Forum, un observatoire de veille en Mobile payment, Mobile banking et Fintech    Un roadshow national pour promouvoir l'accès des TPME au financement et à la commande publique    Activités du parti    Attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman    Rapatriement des familles de l'EI Que font leurs pays d'origine ?    Pour améliorer le goût de vos aliments, mangez assis !    Insolite : Le tatouage du patron de Twitter    Jessica Préalpato, la pâtissière qui bouscule le dessert    News    Younes Moujahid à la tête de la FIJ    Dialogue social : Le coût global de l'accord s'élève à plus de 14 milliards de dirhams    Zagora à l'honneur du "Moroccan day" aux Etats-Unis    "Rolling Thunder Revue", quand Scorsese s'amuse à raconter Dylan    Nouvelle édition du Moussem culturel international d'Assilah    CAN 2019. Ce qui attend les Lions de l'Atlas    La Fondation nationale des musées s'allie au ministère de la culture    Moujahid, premier journaliste arabe et africain à la tête de la FIJ    Ouyahia écroué, Sellal entendu par un juge d'instruction    Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI    Célébrations de la Fête du Trône. Les consignes du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie    NBA : Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre    Taper sur Trump? C'est possible à un salon tech en Chine    Caractère officiel de l'amazigh : Le conseil provincial de Tiznit premier à passer à l'acte    Compromis européen sur un budget de la zone euro    Entre pirates, collision ou missiles, les tankers évoluent en eaux troubles    La protection des données revêt une importance capitale pour Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Artisanat: Les exportations se portent bien
Publié dans Les ECO le 08 - 04 - 2019

Les exportations du secteur de l'artisanat entament l'année 2019 en poursuivant la bonne performance qui a couronné l'année 2018.
L'embellie se poursuit pour le secteur de l'artisanat. Après de bonnes performances en 2018, le chiffre d'affaires à l'export des produits d'artisanat maintient son bon comportement et solde les mois de janvier-février par un taux de croissance de 9,3% par rapport à la même période de 2018, selon le ministère du Tourisme du transport aérien, de l'artisanat et de l'économie sociale.En effet, durant les deux premiers mois de 2019, les vêtements traditionnels affichent un taux de croissance de 114%, ce qui les propulse au-devant des produits les plus demandés à l'étranger avec une part de 22% dans le chiffre d'affaires global à l'export. Les produits de dinanderie dénotent également d'une forte demande extérieure et réalisent un taux de croissance de 93% par rapport à la même période de 2018, de même que les articles chaussants dont le chiffre d'affaires à l'export a évolué à hauteur de 63%. Bien plus loin, se positionnent les articles en poterie et pierre à travers une progression à raison d'un taux de 19%, ce qui les positionne au 2e rang après les vêtements traditionnels, en termes de contribution au chiffre d'affaires à l'export à travers une part de 17%. Ils sont suivis du tapis qui se place en troisième position avec une part de 14%. Les données statistiques par pays démontrent que de nombreux pays importateurs de produits artisanaux marocains démarrent du bon pied l'année 2019. À leur tête, se trouvent les pays européens dont la progression globale est de 16% par rapport aux deux premiers mois de 2018. Parmi ces pays, la Belgique a un excellent comportement vis-à-vis des produits artisanaux marocains et enregistre un taux de croissance de ses importations atteignant les 134%, laissant ensuite la place à d'autres marchés européens tels que la marché hollandais (33%), français (30%) ou encore espagnol (19%). Une prouesse aussi remarquable est réalisée par les pays africains dont le chiffre d'affaires à l'export progresse à hauteur de 109% comparé à la même période de 2018. Le Japon est également au rendez-vous avec un accroissement de 66%, affirme le ministère dans son communiqué. Par ailleurs, le continent américain se distingue à travers un bon taux d'accroissement enregistré par le Canada (41%) et dans une moindre mesure par les USA (10%). Quant aux pays arabes, une progression atteignant 22% leur permet d'assurer une part dans le chiffre d'affaires global à l'export de 24% et de préserver ainsi la troisième position en termes de parts suite aux USA (28%) et au marché européen (39%). En ce qui concerne le classement des exportations par régions, le ministère annonce qu'au cours des mois de janvier et février 2019, les exportations de la ville d'Essaouira se sont multipliées 16 fois plus par rapport à la même période de 2018. Nador s'est également distinguée en réalisant un taux de croissance de son chiffre d'affaires à l'export de 117%. Parmi les pôles de production, Fès a réalisé un bon score à travers un taux d'évolution de 40%, suivie de Tanger (24%) et de Casablanca (12%). En termes de contributions au chiffre d'affaires à l'export, Casablanca et Marrakech détiennent toujours les plus grandes parts (51% et 27% respectivement).

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.