Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Akhannouch appelle à favoriser l'emploi des jeunes    Marrakech devient, pour deux jours, capitale mondiale de la Justice    Maroc Telecom : progression de 10% des abonnés    Jouahri primé à Washington pour la troisième année consécutive    Etablissements et entreprises publics : Un investissement prévisionnel de plus de 101 milliards de dirhams en 2020    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Une belle leçon des joueurs botolistes    Dernier tour qualificatif pour le CHAN-2020 : Le Maroc se qualifie haut la main    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Agadir célèbre la tolérance en musique    Production alimentaire : Le Maroc a atteint «un bon niveau» de couverture de ses besoins    Top Performer RSE 2019. Attijariwafa bank distingué    Chambre des représentants. Comment réformer la séance des questions orales ?    Au-delà d'une LDF    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Solid'Action : Faisons des enfants des douars nos enfants !    Rabat : Arrestation d'un malade mental pour agression contre un muezzin    Accès à l'information. Le parquet général secoue les tribunaux    Météo: le temps qu'il fera ce lundi    Salon du cheval : La Sorba de Maher El Bachir remporte le GP S.M le Roi Mohammed VI de Tbourida    L'ONMT veut développer le tourisme golfique au Maroc    Le Maroc, un marché émergent alternatif pour les entreprises espagnoles face au Brexit    Les facteurs de vulnérabilité financière pourraient aggraver le prochain ralentissement économique    La politique pénale du Maroc jaugée à l'aune des droits de l'Homme    Calcio : La Juventus et Ronaldo enchaînent    Les enseignants cadres des AREF se remettent en grève    Météo : De fortes pluies prévues dans certaines régions    Le Onze national décroche haut la main sa qualification au CHAN 2020    Coppola travaille sur "Megalopolis", son projet de film le plus ambitieux    Participation marocaine au Festival des musiques "Oslo World"    Projection en Norvège du film "Paris Stalingrad" de la Marocaine Hind Meddeb    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Manifestations au Liban: L'ambassade du Maroc met une ligne téléphonique à disposition des Marocains    Les subventions à la culture ont-elles tué la création?    «Le Sahara est marocain»: il invite l'Algérie et le Maroc à ouvrir leurs frontières    «La subvention a pratiquement aidé le secteur»    «Les subventions aux arts plastiques pourraient connaitre un réexamen»    «N'assassinez pas le rêve» des étudiants de Boulemane    PPS: l'opposition pour l'édification d'une alternative démocratique    Les Botolistes proches de la qualification    CAN 2020 : Les joueurs locaux corrigent l'Algérie    Vidéo. Mine d'art de Khouribga: quand les artistes essayent de "passer le relais"    Couverture alimentaire : Le Maroc a atteint « un bon niveau », selon Sadiki    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    Les glaciers suisses ont diminué de 10% en 5 ans    Insolite : Conférence record    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SIAM 2019, opportunité en or pour la coopération agricole intra-Afrique
Publié dans Les ECO le 18 - 04 - 2019

La 14ème édition du Salon International de l'Agriculture de Meknès, organisé cette année autour du thème "l'agriculture, levier d'emploi et avenir du monde rural", a été l'occasion de se pencher sur le renforcement de la coopération avec les pays africains dans le secteur agricole.
Mercredi, une entrevue a réuni le ministre de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche du Congo Brazzaville, Henri Djombo, avec le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch. Cette entrevue a porté, entre autres, sur la mise en œuvre de l'accord-cadre de coopération dans les domaines de l'agriculture et de l'élevage signé entre les deux pays en 2018 portant notamment sur la formation, les recherches scientifiques, le développement des filières végétales et animales. Ainsi que la coopération dans les domaines des aménagements hydro-agricoles, des semences végétales, des industries agroalimentaires et de protection sanitaire.
Akhannouch a également rencontré, le même jour, le ministre de l'Elevage de la Guinée Roger Patrick Millimono, avec lequel il s'est entretenu au sujet des moyens de renforcer la coopération dans le domaine de l'élevage. L'accent à été mis sur l'appui sanitaire, la formation des inséminateurs et l'état d'avancement du programme national d'insémination artificielle en Guinée (PNIAG).
Ce programme, conduit par l'association nationale des producteurs de viandes rouges (ANPVR) du Maroc, repose sur une stratégie qui intègre l'appui direct aux exploitants ruraux volontaires de quelques communes déjà identifiées. Cette stratégie intègre également l'appui à deux centres d'appui et de démonstration de l'élevage, à Beyla et à Boké, en vue d'en faire des centres de rayonnement de la technique d'insémination artificielle.
Une autre rencontre avec le ministre nigérien délégué auprès du ministre d'Etat, ministre de l'agriculture et de l'élevage, Mohamed Boucha, où a été aboourdée la coopération dans le domaine agricole et la mise en œuvre de l'accord de coopération Sud-sud Maroc-FAO-Niger, signé en 2018, dont les domaines s'articulent autour de l'appui au développement agricole, la sécurité alimentaire et lutte contre la pauvreté ainsi que l'utilisation des nouvelles technologies de géomatique dans la gestion des ressources naturelles et d'aménagement du territoire.
Avec la ministre tchadienne la ministre tchadienne de la production, de l'irrigation et des équipements agricoles, Lydie Beassemda, Akhannouch a abordé la coopération en matière d'agriculture, notamment l'appui technique pour la réalisation d'aménagements hydroagricoles, le renforcement des capacités organisationnelles et techniques mais aussi au profit des cadres et techniciens en matière de gestion des infrastructures d'irrigation ainsi que l'échange d'expériences en matière de formation.
Les deux ministres ont également mis le point sur l'accompagnement des actions de mise à niveau et d'harmonisation de la législation en matière de sécurité sanitaire des produits alimentaires, l'appui technique en matière d'élevage et le transfert de technologie dans les domaines agricoles stratégiques dans le cadre de la coopération Sud-sud.
Les relations de coopération entre le Maroc et le Gabon ont également été au centre d'entretiens, entre Akhannouch et son homologue gabonais, Biendi Maganga Moussavou.
Les deux parties ont mis en avant la qualité des relations de coopération bilatérale qui connaissent un nouveau dynamisme depuis la visite royale au Gabon en 2014, couronnée par la signature de l'Accord-cadre de coopération dans le domaine agricole visant à établir un cadre juridique de coopération dans les domaines de l'agriculture, de l'élevage, de la pêche maritime et du développement rural et instaurant la base juridique de coopération dans le domaine.
Les deux ministres ont, également, abordé le protocole d'accord de partenariat entre l'Agence pour le développement agricole (ADA) et l'Office de développement rural (ONADER), qui a été signé à Libreville en mars 2014, portant sur le transfert du savoir-faire en matière de développement agricole et rural.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.