Fusion PSA-Fiat Chrysler : le couple va s'appeler Stellantis    Coronavirus : 165 nouveaux cas mercredi 15 juillet à 18 heures, 13.821 guérisons    Les festivités de la Fête du trône reportées    Identifiant unique des citoyens: L'alerte de la CNDP    Les mesures de sauvetage pour Royal Air Maroc    Avantages fiscaux: Le tribunal de l'UE blanchit Apple    Etudiants bloqués à l'étranger: Les examens en septembre    Identifiant unique des citoyens, le dessous des cartes    Rabat: nouvelles précisions sur la démolition du café des Oudayas    Tunisie: Elyes Fakhfakh jette l'éponge    France: le gouvernement Castex détaille sa feuille de route    Coronavirus : 165 nouveaux cas et 379 guérisons en 24h    Fatiha Saddas interpelle le ministre des Affaires étrangères sur les prix exorbitants des billets de transport    Réouverture progressive de 5.000 mosquées    Découverte du cadavre d'un Pacha de Khouribga pendu à un arbre    L'émergence du cinéma digital au temps du coronavirus    "Dette publique & impérialisme au Maroc (1856-1956)", nouvel ouvrage d'Adam Barbe    Ouverture des candidatures pour le Prix de la culture amazighe    Le secrétaire général de l'ONU félicite le Maroc    La délivrance : Les saisonnières marocaines de la cueillette des fraises espagnoles retrouveront la mère patrie incessamment    Report des cérémonies de la Fête du Trône    Les sponsors vacillent, le monde du sport aussi    La Tunisie volera-t-elle au secours de la CAF ?    Une Assemblée houleuse attend les dirigeants du KACM    Registre national : identifiant numérique vs identifiant sectoriel    Ne pas mettre tous les employeurs dans un même panier : Les patrons citoyens, ça existe !    Le petit fils d'Elvis Presley se suicide    Vols spéciaux : Des tarifs fixes pour la RAM    Pour un soutien gouvernemental juste et équitable à la presse    Report des cérémonies prévues à l'occasion de la fête du Trône    Maroc: le taux de réussite au Bac 2020 est de...    Casablanca à 2M ou l'homicide d'une cité    Rassemblement des artistes autour de «L'art pour l'espoir»    Message du roi Mohammed VI au sultan de Brunei Darussalam    Serie A: l'Atalanta n'en finit plus de régaler    Nasser Bourita revient sur les accusations d'Amnesty International    Mali: Un imam rigoriste fait trembler le pouvoir    PAM-PJD. Un débat qui risque de mal finir    Aïd Al-Adha: voici le prix du mouton cette année (VIDEOS)    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 84 nouveaux cas, 16.181 au total    Covid-19: ce qu'il faut retenir de la réunion Laftit/CGEM    Chelsea. Une victoire signée Giroud    Nouveau modèle de développement : Voici les premières conclusions de la CSMD    Paris: Le défilé du 14 juillet tenu en format réduit    La Turquie et le monde arabe    Driss Lachguar : Il est grand temps de mettre fin aux agissements électoralistes afin de doter les consultations électorales de la crédibilité nécessaire    Liga: le Real Madrid se rapproche du sacre    Foot. Le Real se rapproche du titre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FMI appelle à des réformes ambitieuses du marché du travail
Publié dans Les ECO le 18 - 07 - 2019

En marge de la mission de consultation 2019 au titre de l'article VI avec le Maroc. Le Fonds monétaire international dans son dernier rapport sur le Maroc, appelle le Maroc à entamer des réformes ambitieuses sur le marché du travail. Le rapport appelle à «La mise en place de réformes qui réduiraient les coûts d'embauche des entreprises formelles sera essentielle pour améliorer le fonctionnement du marché du travail et créer les conditions nécessaires pour une production d'emplois plus forte».
Le rapport précise que bien que le Maroc a considérablement amélioré son environnement des affaires ces dernières années, toutefois une nouvelle vague de réformes favoriserait plus de croissance, notamment celle tirée par le secteur privé. L'institution financière a notamment appelé l'atténuation des restrictions en matière d'embauche et de licenciement, ce qui rendrait le marché du travail plus flexible et aiderait à réduire le chômage. Le FMI recommande à cet effet l'assouplissement de l'utilisation des contrats à durée déterminée particulièrement pour les jeunes et nouveaux demandeurs d'emploi. L'urgence étant également de mettre en œuvre des procédures plus efficaces de licenciement tout en renforçant les filets de sécurité sociale et de chômage.
Le rapport a également souligné la nécessité de mettre à niveau les systèmes d'éducation et de formation professionnelle. Une révision qui permettra de réduire les inadéquations de compétences sur le marché du travail et les coûts d'embauche actuellement très élevés compte tenu du manque de capital humain qualifié. Pour appuyer ses recommandations, le FMI a tracé des scénarios prouvant l'impact positif de son approche. L'adéquation réduction de coûts d'embauche et des coûts d'entrée réduirait en cinq ans le chômage de 2% et augmenterait le PIB de 2,5 points.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.