Le rapprochement "historique" entre le Canada et le Maroc permettra aux deux pays de travailler sur les grands enjeux du monde    LDC Afrique: Pour suivre le derby Maghrébin WAC-USMA    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    La ministre espagnole des AE inaugure le nouveau siège du Consulat général d'Espagne à Rabat    Programme des principaux matchs du vendredi 24 janvier    Le Maroc reconnaît le gouvernement de Bolivie    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Coronavirus : la Grande muraille de Chine et Disneyworld Shangai fermés à cause de l'épidémie    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Wuhan Coronavirus Could Hit China's Economy Harder Than SARS    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    U.N. Suggests Bezos' Phone Was Hacked Using Saudi Crown Prince's Account    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Domaine maritime : Les députés donnent leur feu vert    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Vie des «pros» marocains d'Europe    Pas de hausse des taux des crédits bancaires en 2020    Le Maroc à la tête du groupe arabe de l'UNESCO    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    ONSSA : 17.641 tonnes d'aliments avariés détruites en 2019    Le Roi Mohammed VI félicite Chakib Alj, nouveau président du patronat marocain    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Dakhla : débats sur le rôle des anciennes bibliothèques dans la documentation civilisationnelle et culturelle du Sahara marocain    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Les députés russes approuvent les amendements constitutionnels de Poutine    S.M le Roi reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Ecologique pendant son utilisation, la trottinette électrique l'est un peu moins lors des phases de production et de recyclage    Divers Economie    Le foncier confronté à des contraintes importantes en termes d'harmonisation et de convergence des objectifs et des actions    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    La ménopause prématurée augmente le risque d'avoir des problèmes de santé à la soixantaine    Ziyech victime d'une déchirure musculaire au mollet    Yassin Ayoub signe au Panathinaïkos    Mohamed Wahab désigné meilleur officiel technique africain 2019 par la CAA    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    A Essaouira, le travail de mémoire commune des juifs et des musulmans    Parution de l'ouvrage "Renouveau pour le Maroc" de ses coauteurs Abdelaâli Benchekroun et Nour-Eddine Saoudi    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Berkane. Les topographes se penchent sur la valorisation du foncier rural
Publié dans Les ECO le 05 - 11 - 2019

L'Ordre national des ingénieurs géomètres-topographes (ONIGT) a organisé, les 1er et 2 novembre à Berkane, la 8e Journée nationale de l'IGT. L'occasion de débattre la question de la valorisation du foncier au service de l'agriculture et du développement rural, et de mettre en avant l'intérêt accordé au foncier agricole en tant que levier stratégique de développement économique et social.
L'Ordre national des ingénieurs géomètres-topographes (ONIGT) a organisé, les 1er et 2 novembre à Berkane, en partenariat avec le ministère de l'Agriculture et l'Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), sa 8e Journée nationale autour d'un sujet capital, à savoir «La valorisation du foncier au service de l'agriculture et du développement rural».
En effet, la question foncière est une des grandes priorités des pouvoirs publics et des professionnels du secteur, puisqu'elle est placée parmi les préoccupations essentielles du roi Mohammed VI, notamment en matière d'investissement productif dans le secteur. Intervenant durant cette rencontre, le secrétaire général du ministère de l'Agriculture, Mohamed Sadiki, a précisé dans une allocution lue au nom du ministre de tutelle, Aziz Akhannouch, que le Plan Maroc vert (PMV), lancé par le souverain en 2008, a accordé une importance particulière au foncier agricole et à sa mobilisation en tant que levier de la promotion de l'investissement agricole et du développement économique et social. Selon lui, «l'agriculture marocaine a résolument emprunté un chemin de développement irréversible, comme le montrent la croissance de la production des principales filières et les volumes d'investissement mobilisés tant des investisseurs locaux que des partenaires internationaux et bailleurs de fonds, ce qui a engendré une augmentation du PIB agricole de plus de 60%». Pour résoudre cette problématique du foncier, l'Etat a mis à la disposition des investisseurs des terrains agricoles dans le cadre de la location longue durée, leur permettant ainsi une rentabilité significative des projets engagés. Cette approche adoptée vient en appui au Plan Maroc vert, notamment pour ce qui est de la promotion de l'investissement dans le secteur agricole et de la mise à niveau des principales filières agricoles.
Selon les dernières données du ministère, à fin juin 2019, l'Etat a mobilisé 1.089 hectares pour la concrétisation de projets agricoles d'un investissement global de 162 MDH, permettant à terme de créer 387 emplois. Cette mobilisation découle des 15 conventions signées au titre des six premiers mois de l'année dans le cadre du partenariat agricole. En effet, la superficie mobilisée diffère chaque année en fonction du besoin et des chantiers programmés. Au titre du premier semestre de l'année en cours, deux filières agricoles concentrent la quasi-totalité de la superficie mobilisée. Ainsi, 1.002 hectares seront mobilisés pour des projets d'arboriculture fruitière et d'oléiculture. Pour un investissement total de 104 MDH, 830,37 hectares ont été mobilisés au premier semestre 2019 au profit de 8 projets arboricoles, dont l'oléiculture qui couvre 16% de la superficie globale, soit 174 hectares mobilisés pour la mise en œuvre de 5 projets d'une enveloppe globale de 52 MDH.
Pour sa part, Khalid Yousfi, président de l'Ordre National des ingénieurs géomètres-topographes, a expliqué que «la question foncière au Maroc est très délicate à saisir. Elle pose de nombreux défis en vue de sa valorisation, dont deux sont capitaux, à savoir l'investissement et la melkisation».
De son côté, Karim Tajmouati, DG de l'ANCFCC, a précisé que son agence a pour orientation stratégique la généralisation de l'immatriculation foncière à l'ensemble du territoire, particulièrement dans le monde rural, à travers de grands projets d'IFE reposant sur une procédure simplifiée et gratuite au profit du citoyen.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.