Foncier: L'incroyable méli-mélo    Le portugais Pestana Hotel Group renforce son offre    Propreté: Le nouveau matériel inutile?    Un Monde Fou    LDC Afrique: Victoire et qualification du WAC en quart de finale    La SIE change de positionnement    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    Le surfeur Boukhiam fier de représenter le Maroc, le monde arabe et l'Afrique aux JO 2020    La Bundesliga veut abaisser à 16 ans l'âge minimum pour jouer en pro    Rajoy, d'ex-chef du gouvernement à président de la fédération espagnole de football ?    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    Insolite : Brève cavale    Des failles de sécurité constatées sur le navigateur web Safari    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    Programme des principaux matchs du vendredi 24 janvier    Coronavirus : un Marocain résidant à Wuhan lance un appel de détresse à l'ambassade marocaine en Chine    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Le Maroc reconnaît le gouvernement de Bolivie    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Cour de cassation : 51.591 affaires enregistrées en 2019    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    Le Crédit du Maroc lance les travaux de son nouveau siège social    Boeing : Le 737 MAX ne revolera pas avant le milieu de l'année    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Le Maroc établit sa compétence juridique sur l'ensemble de son domaine maritime    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Fondation Esprit de Fès balise l'avenir
Publié dans Les ECO le 05 - 12 - 2019

Afin de prémunir de toute orientation partisane et se donner les moyens de garantir un meilleur rayonnement de Fès, sa région et de la marque Maroc, la Fondation Esprit de Fès opère un changement de ses statuts. Détails...
Une brise de renouveau souffle sur la Fondation Esprit de Fès. Réunis il y a quelques jours à la Wilaya de Fès, le Conseil d'administration et les assemblées générales ordinaire et extraordinaire de la Fondation ont pris acte d'une série de décisions.
Ont également assisté à cette réunion, des institutionnels, le Wali de Fès, le Président de la Région Fès-Meknès, le Maire de la Ville de Fès, le Président de la Commune du Méchouar du Conseil Préfectoral et des administrateurs et représentants des grands acteurs économiques et sponsors.
Tout d'abord, la prochaine édition. Il a ainsi été décidé que la 26e édition du Festival de Fès se tiendra du 12 au 20 juin 2020, sous le thème de
‘'L'Architecture et le Sacré.''
Et après validation des comptes de la Fondation, l'Assemblée générale extraordinaire s'est penchée sur les modifications à apporter aux statuts de la Fondation. Elles concernent les membres de droit de la Fondation et de son conseil d'administration et la composition de son bureau.
Il a aussi été décidé d'octroyer aux présidents des collectivités territoriales concernées, le statut de membres "es-qualité " du Comité Institutionnel Consultatif (C.I.C ) créé á cet effet. "Leur rôle sera de contribuer au rayonnement de la fondation tout en respectant les exigences de la bonne gouvernance qui imposent de séparer entre l'appui institutionnel et la gestion de la fondation", est-il expliqué auprès de la Fondation.
"Cette modification des statuts permettra aussi à la Fondation d'être à l'abri de toute pratique partisane à des fins autres que son objet", apprend-on.
Par ailleurs, les présidents des collectivités territoriales concernées se sont engagés á consolider et à renforcer leur appui institutionnel et financier pour oeuvrer, avec la Fondation Esprit de Fès, à initier et coordonner les efforts de tous les acteurs en prenant la culture pour levier afin de favoriser le développement culturel de la ville de Fès et de sa Région et notamment le développement de son tourisme culturel. Il s'agira aussi de promouvoir l'image de la ville de Fès en tant que destination culturelle au niveau national et international et plus largement celle du Maroc, au moyen d'un label « Spirit of Fès » diffusé à travers le monde. Cela, en plus d'initier, créer et développer toute activité ou programme, de nature à promouvoir au niveau national et international, l'image de Fès comme centre de paix et de dialogue des cultures, des religions et civilisations.
Pour le président de la fondation, Abderrafih Zouitene, cette modification de statuts s'imposait après un quart de siècle de vie du festival et en lien avec l'identité qu'il a pu se forger jusqu'à aujourd'hui au niveau mondial, sans oublier le fait que le parrainage et la sollicitude royales ont été décisifs dans cette décision en plus du soutien et la confiance des membres, des partenaires, des administrateurs, et des publics ont été décisif dans cette décision


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.