Officiel : L'Assemblée Générale du Raja est fixée au 21 décembre 2020    LDC: le Real Madrid s'incline face au Shakhtar Donetsk (VIDEO)    Addoha : Forte baisse du CA à fin septembre    Coopération au Développement maroco-allemande: Le Maroc bénéficie d'une enveloppe de 1,387 milliard d'euros    SM le Roi appuie le droit du peuple palestinien à établir un Etat indépendant    Dialogue inter-libyen à Tanger: Le Haut Conseil de l'Etat libyen satisfait des résultats    L'américain BayBridgeDigital à la recherche de 150 profils en CDI au Maroc    Régularisation fiscale : les promoteurs immobiliers arrachent un accord avec le Fisc    Covid-19 : soins à domicile, bonne alternative ou danger ?    Evolution du coronavirus au Maroc : 3508 nouveaux cas, 359.844 au total, mardi 1er décembre à 18 heures    Maroc-UE : Nasser Bourita invite les Européens à aller vers le « more for more »    Loi sur le blanchiment d'argent : les députés se penchent sur la réforme proposée par le gouvernement    Emploi. Le handicap n'est pas une fatalité    Jennifer Lopez complètement nue    La réalisatrice Sofia Alaoui sélectionnée aux César 2021    « Qendil ». Le nouveau single rock de Ayoub Hattab    Ikken: World Ptx Summit, un véritable carrefour pour la communauté des hydrogènes verts    Nouveau revers pour Donald Trump    Paris: la Tour Eiffel rouvrira à cette date    Une association appelle à la gratuité du vaccin anti-Covid    Phase II : Lancement de l'accompagnement psychiatrique pour les enfants bénéficiaires de la Grâce Royale    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme dénonce l' agression perpétrée par les nervis du Polisario contre la manifestation pacifique des Marocains à Paris    L'Opinion : Maquiller l'échec par l'intox    Driss Lachguar : Pour les Marocains, la cause palestinienne compte tout autant que la cause nationale    Oujda : La culture et l'art, créneaux de développement    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    El Otmani met en évidence l'élan de développement    Algérie: trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Mission française au Maroc: le masque désormais obligatoire dès le CP    Les outils d'échanges et la passion de la lecture    2è festival Al-Mahsar pour la culture et le patrimoine hassanis    «Mohamed Choukri... Tanger et les écrivains étrangers»    Le FUS s'appuiera sur la jeunesse    Le Youssoufia Berrechid, les prémices d'une saison prometteuse    Ouaddar, Boukaa, Ahrach et Colman représenteront le Maroc    Le chef du gouvernement espagnol attendu à Rabat    Les objectifs (très ambitieux) d'Ait Taleb pour 2021    BAM: vers une nouvelle baisse du taux directeur ?    Message du roi Mohammed VI au président roumain    Qualifications CAN U20: Ce ne sera pas facile pour l'équipe nationale !    Supercoupe de la CAF : La RSB cherche à jouer au Qatar !    Wafasalaf: Recul du PNB à fin septembre    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    Covid-19: l'OMS a fait une promesse    Visé par une enquête, le médecin de Maradona évoque un patient "ingérable"    L'OCI réaffirme son attachement à l'accord de Skhirat comme base à toute solution définitive en Libye    Coup d' envoi du Salon du Maroc des arts plastiques à Fès    Outat Al Haj: décès du camarade Mohamed Idrisi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Economie nationale: Balisage pour l'après-coronavirus
Publié dans Les ECO le 18 - 04 - 2020

Le Comité de Veille Economique (CVE) a tenu sa 4ème réunion de travail, mardi. C'était donc l'occasion pour ses membres d'examiner l'évolution de la situation économique et financière du pays, de passer au peigne fin le premier bilan de la mise en œuvre des mesures jusque-là déployées et de lancer une nouvelle série de mesures à la lumière des évolutions constatées sur les deux premiers points de l'ordre du jour de la réunion. S'agissant du premier point examiné, l'analyse des derniers indicateurs conjoncturels disponibles a permis de révéler que le comportement des différents secteurs de l'économie nationale face à la crise du Covid-19 n'était pas homogène.
Si certaines branches d'activités se sont complètement effondrées, d'autres, rares il faut le reconnaître, ont pu tirer leur épingle du jeu. Les plus lourdement impactées sont en l'occurrence celles qui dépendent de la demande étrangère et celles qui sont à l'arrêt par décision des pouvoirs publics. Tandis que d'autres ont maintenu leur dynamisme, grâce aux mesures entreprises pour la préservation des emplois et le soutien du pouvoir d'achat ou encore grâce à la continuité de la demande a l'internationale.
Deux nouvelles mesures fiscales
Concernant le second point à l'ordre du jour de la réunion, à savoir l'examen du premier bilan des mesures de soutien en faveur des entreprises en difficulté, des salariés affiliés à la CNSS et des chefs de ménages opérants dans le secteur informel, soutenues par le Fonds Special Covid, les membres du CVE se sont déclarés satisfaits du déroulement des l'opérationnalisation de ces mesures, qui a connu une vraie réussite grâce à la forte mobilisation et aux efforts consentis par toutes les parties prenantes. Toutefois, suite au débat engagé au sujet de la consolidation de ces premiers résultats satisfaisants, le CVE a décidé de déployer une série de mesures additionnelles, majoritairement de court terme. C'est ainsi que, sur le plan fiscal, le Comité a décidé, d'une part, de reporter les délais des déclarations de revenus pour les personnes physiques qui le souhaitent, de fin avril au 30 juin 2020 ; et d'autre part, d'exonérer de l'impôt sur le revenu, tout complément d'indemnité versé au profit des salariés (affiliés à la CNSS) par leurs employeurs, dans la limite de 50% du salaire mensuel net moyen.
Sur le plan administratif, le CVE a pris note des mesures d'assouplissement qui visent à éviter aux entreprises titulaires de marchés publics de supporter des pénalités pour des retards d'exécution qui ne leur sont pas imputables. Une circulaire du ministère charge des finances sera diffusée incessamment. Sur le plan de la gouvernance des sociétés anonymes, un projet de loi est en cours de mise au point pour introduire les souplesses nécessaires permettant notamment la tenue a distance, en cette période d'état d'urgence sanitaire, des réunions des organes délibérants, particulièrement en ce qui concerne les arrêtés des comptes.
Un décret pour l'aide aux entreprises
Par ailleurs, le CVE a signalé que la capacité de l'économie marocaine à surmonter cette crise passera inéluctablement par une collaboration étroite entre l'Etat et les entreprises. Cette collaboration nécessitera, de la part des entreprises, de faire preuve d'un véritable sens de responsabilité. C'est dans ce sens que le comité veillera au respect des règles d'octroi des aides aux entreprises qui sont en difficulté. Un décret, explicitant les nouvelles conditions d'octroi des dites aides, est en cours de finalisation.
En plus de toutes ces actions et mesures de court-terme, qui seront déployées rapidement pour répondre aux urgences de la crise sanitaire, le CVE a commencé à s'intéresser à l'après-crise Covid-19, qui requiert de lancer très prochainement des mesures à moyen et long termes.
Pour commencer, ses membres se sont accordés sur une méthodologie de conduite de la réflexion prospective visant à élaborer des scenarii soutenables pour les deux phases à venir, à savoir : le redémarrage progressif des différents secteurs d'activité et la relance vigoureuse de l'économie nationale. Les moyens à mobiliser pour chaque scénario seront dégagés très prochainement. Leur spécification sera sans doute plus claire lors de la prochaine réunion du CVE, prévue lundi prochain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.