Marche de protestation contre les restrictions de déplacement dans les camps de Tindouf    Colloque sur la démocratie participative à la Chambre des représentants    Driss Lachguar préside une réunion consacrée aux préparatifs du 9ème Congrès national de la Chabiba    L'ouverture de consulats au Sahara marocain témoigne de l'intégrité territoriale du Royaume    Youssef Amrani : « l'Afrique est au cœur de l'identité marocaine »    Rencontre à Azilal pour débattre des différents moyens à mobiliser    L'année s'ouvre par un repli de l'indice des prix à la consommation    Tableaux relevés à la 33ème édition du Med Avenir    La Kechoise Marrakech    Mohamed Benabdelkader : Attribuer le blocage de l'adoption du Code pénal aux divergences sur un seul article est une tentative de diversion    Les retrouvailles tant attendues entre les étudiants rapatriés de Chine et leurs familles    Nador : le ministère de la Santé dément la contamination d'un Subsaharien au coronavirus    Celui qui vient de l'avenir : Abdelkébir Khatibi    Italie : à cause du coronavirus, des Marocains se trouvent actuellement isolés à Codogno    Un séisme meurtrier frappe la frontière irano-turque    Agadir : arrestation d'un chauffeur de camion en possession de 589 kg de chira    Le secteur de la pêche côtière et artisanale clôture l'année 2019 en évolution après une période de stagnation    Antarctique : fonte de glace record après l'arrivée de la canicule    Tighadouini a enfin trouvé un club !    Bulaid : « Mike Tyson m'a proposé de fumer un joint avec lui »    Coupe Arabe U20: Pour suivre la rencontre Maroc- Madagascar    Le PPS invité au 18e Congrès des Palestiniens d'Europe    Lafactory ouvre une base à Dakar    Marché des changes : le dirham s'apprécie de 0,53% face à l'euro    Fin de quarantaine pour les Marocains de Wuhan    Le groupe Maroc Telecom tire son épingle du jeu    L'Espagne exprime son désaccord avec l'Algérie sur la frontière maritime    Marrakech : une journée nationale sur les NTI et le développement informatique    Le Maroc propose d'accueillir les finales de la Ligue des Champions et de la Coupe de la CAF    Ligue Europa: La soirée de Ziyech, En-Nesyri, Idrissi et Saïss    La 17e journée en 4 jours    Météo Maroc: risque d'orages sur les provinces du Sud    Coronavirus: le nouveau bilan officiel    Mohamed Alami Nafakh Lazraq dépasse les 50% de participations dans Alliances développement immobilier    «Les arts plastiques connaissent une dynamique créative très importants»    Au-delà des chiffres !    Célébration de la journée internationale de la langue maternelle à Rabat    En Algérie, des milliers de manifestants pour le premier anniversaire du Hirak    Australie : le Maroc à l'honneur au Festival multiculturel de Canberra    L'autre guerre    Les Panafricaines alertent sur l'urgence climatique    L'Allemagne renforce les mesures de sécurité après l'attentat raciste de Hanau    Les Algériens bouclent dans la rue un an de contestation populaire inédite    Tout comme le patrimoine marocain en général : La judaica marocaine a souffert du pillage à travers le temps    Le Maroc, terre d'un patrimoine ancestral : Les trésors juifs de Casablanca    La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales    L'industrie du cinéma a été plus inclusive en 2019 que lors de la décennie précédente    Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dari Couspate boulimique
Publié dans Les ECO le 12 - 07 - 2012

Le fabricant de couscous et de pâtes alimentaires Dari Couspate affiche un grand appétit pour le développemeny. En effet la société vient d'amorcer un nouveau programme d'investissement s'étalant sur 2 ans, pour lequel elle table sur une enveloppe estimée à 40MDH. «Ce programme d'investissement, qui sera réalisé par étapes nous permettra de faire face au développement de l'entreprise et à la demande croissante sur nos produits», explique à ce titre Mohamed Khalil, Pdg de Dari Couspate. Ce programme, qui démarre cette année, comprend la construction sur le site de Dari II d'une nouvelle plateforme logistique de 2.000 m2 couverts. «Cette plateforme devra nous permettre d'optimiser l'approvisionnement et les délais de livraison de nos clients», souligne le pdg de l'entreprise familiale. Ce n'est pas tout, puisque le développement de l'entreprise a incité le top management à investir également dans un nouveau bâtiment administratif qui devrait abriter le siège social. L'entreprise compte d'ailleurs y déménager avant la fin de cette année. Entre 2013 et 2014, Dari Couspate compte aussi mettre en service une nouvelle ligne de production de couscous. Le but étant de porter la capacité totale installée de l'entreprise de 52.0000 tonnes par an à près de 70.000 tonnes. Bien évidemment, il s'agit d'anticiper la croissance de la production de l'entreprise. «Nous utilisons aujourd'hui entre 80 et 90% de notre capacité installée», note le Pdg. Par ailleurs, le management de l'entreprise affirme que cette dernière n'a pas réellement été affectée par la morosité économique qui dure depuis 2008. S'agissant des perspectives, la société devrait même faire mieux que l'année dernière. En 2011, Dari Couspate, qui est cotée à la Bourse de Casablanca, a réalisé un chiffre d'affaires de 295,21MDH en progression de 6% par rapport à l'exercice 2010. Selon le management, cette hausse s'explique en outre par «une bonne reprise d'activité au deuxième semestre, notamment celle liée à l'export». En revanche, le résultat d'exploitation qui s'est établi à 16 MDH contre 19,31 MDH a affiché une baisse due entre autre à la hausse du coût des matières premières (notamment celui du blé dur) et celui de l'énergie.....
Un bon cru
Créée en 1994, Dari Couspate, qui a intégré la Bourse de Casablanca en 2005, dispose de deux sites de production à Salé composés de plusieurs lignes de fabrication entièrement automatisées, utilisant une technologie de séchage à très haute température. En 2005 l'entreprise entame une démarche qualité qui s'est soldée par la certification de tous ses départements à la norme ISO 9001, version 2000. Elle s'est également engagée dans un processus de certification ISO 22000, version 2005. Ceci sans oublier qu'elle a mis en place le système HACCP, dans le but d'optimiser la sécurité. Du côté de la recherche et du développement, Dari Couspate dispose depuis l'année 2000 d'une cellule dédiée. À ce niveau, il faut rappeler que l'entreprise avait lancé «en exclusivité mondiale, un nouveau couscous à base de semoule d'orge». Pour rappel également, l'entreprise, dont les produits sont assez bien positionnés sur le marché marocain, est présente dans plus de 30 pays. Un autre segment qui semble aussi nourrir le business de Dari Couspate, puisque sur le volet de l'export aussi, l'activité est globalement bonne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.