Pegasus : avant son procès le 25 octobre, Rosa Moussaoui fait une crise de panique    Face aux résistances des vieux briscards : Les Pionniers!    Relations Maroc-Mali : Interview exclusive avec Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères    Activité monétique au Maroc: 325,9 millions d'opérations à fin septembre 2021    Unité flottante de stockage et de regazéification du gaz : La consultation des offres prolongée de 10 jours    «Voyou», «honte à vous» : le consul algérien à Paris commémore le massacre du 17 octobre 1961 sous les huées    Eco Trail Amizmiz: Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3ème édition    Ligue des champions /2ème tour « aller » : Le Wydad risque de se faire balancer vers la Coupe de la CAF !    Premier League : Les Saoudiens devront d'abord sauver Newcastle de la relégation !    La SMMU appelle à promouvoir la médecine d'urgence au Maroc    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    L'hommage de la Maison Sara Chraïbi aux femmes marocaines    Maroc: ce qui va changer dans le secteur de la Santé    PLF 2022 : Emploi, santé, capital humain, et relance seront prioritaires    Coronavirus. La transmission dans une phase baissière au Maroc [Ministère de la Santé]    Covid-19 : Plus de 700.000 personnes ont reçu la 3ème dose    Le plan d'Ait Taleb pour accélérer la vaccination    Le laboratoire franco-autrichien Valneva annonce des résultats « positifs » de son candidat vaccin    Ouverture: La Bourse de Casablanca en grise mine    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    Entreprises cotées: V.E Maroc publie son évaluation sur les risques de durabilité en 2021    Cameroun : neuf morts dans un accident provoqué par des vents forts    Laâyoune-Sakia El Hamra : Avortement de trois tentatives d'immigration clandestine    Accélération des réformes pour l'amélioration du tissu productif    Edito : Faux débat    France-Algérie : Quand le régime d'Abdelmadjid Tebboune use de la truanderie politique pour faire plier Paris    La Turquie reconnait le Pass vaccinal marocain    L'Opinion : Le défi malien    Compteur coronavirus : 269 nouveaux cas positifs, 7 décès enregistrés en 24H    Hydrocarbures : Une OPEP du gaz siérait bien à Moscou    Massacre des Algériens : la France commémore les 60 ans    Meknès : Un patrimoine architectural et urbanistique à préserver    Le concours « Ana Maghribi.a » revient pour sa 8ème édition    Préparation du projet de loi de Finances 2022    Les Emirats Arabes Unis ouvrent la possibilité d'un visa de 5 ans pour les Marocains    Classement FIFA. Le Maroc devrait doubler l'Algérie et intégrer le Top 30 mondial pour la première fois    Quatre migrants morts et 13 autres interceptés au large de l'Algérie    Des experts africains appellent à l'expulsion de la «rasd» de l'UA    Fathallah Sijilmassi en devient le premier Directeur Général    Le Maroc 3ème avec 10 médailles en poche    La RS Berkane bat l'US Ben Guerdane et met un pied en phase de poules    Une ode à la grâce et à l'élégance    Clôture du FICAM 2021: une édition professionnelle qui a tenu toutes ses promesses!    Fin de la «Crise des sous-marins»?    Créer au pont de Saint-Ange    Michel Barnier : élu, je ne «donnerais pas dans la repentance» sur les questions mémorielles avec l'Algérie    Magazine : Sarim Fassi-Fihri, maux croisés    Bruits de bottes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Maroc: Suppression de l'Education islamique: ce qu'il est en vraiment
Publié dans Les ECO le 17 - 09 - 2021

Après la polémique sur la suppression de la matière de l'Education islamique, le ministère de l'Education nationale a balayé ces rumeurs d'un revers de main, dans un mémorandum ministériel.
En effet, « Soucieux de lever tout équivoque, le ministère a précisé que les mesures contenues dans la note n'apportent aucun changement ou modification aux matières des examens unifiés aux plans provincial, régional et national, ni sur leurs coefficients ni les heures dédiées, y compris la matière de l'éducation islamique, qui a toujours été l'un des composants de l'examen provincial de la langue arabe pour l'obtention du certificat d'études primaires. », peut-on y lire.
Pour rappel, le nouveau système inclut une révision du mode de comptage des notes du contrôle continu et de la moyenne générale annuelle tant pour les passages en classe supérieure que pour les années de fin de cycle, tout en prenant en considération les scores des contrôles unifiés dans la planification des activités de soutien et de redressement des difficultés d'apprentissage et des lacunes relevés chez les élèves au niveau de chaque établissement.
Cette démarche intervient dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre 51-17 sur la réforme du système d'éducation, de formation et de recherche scientifique, plus spécifiquement les mesures du projet N°12 relatif à « l'amélioration et au développement du système d'évaluation, de soutien scolaire et des examens ».
Elle vise à promouvoir la crédibilité des résultats des contrôles continus, la garantie de l'égalité des chances entre apprenants, la réduction du gap enregistré entre les scores des examens certifiants et des contrôles continus et la mise à profit des évaluations pour une meilleure orientation des activités de soutien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.