Le roi adresse ses condoléances aux membres de la famille d'Yves Coppens    Coronavirus au Maroc: 3.235 contaminations ce samedi, plus de 100 cas graves    USA: Biden signe une loi historique pour restreindre l'accès aux armes à feu    Maroc : Les e-visas au grand bonheur des professionnels du tourisme    Manuel Albares : La position de l'Espagne sur le Sahara "très claire" et "souveraine"    Maroc. Smeia dévoile en avant-première la nouvelle Série 7 et le X7    African Lion : l'hôpital militaire de campagne prend soin des habitants de Taliouine    Assaut à Melilla/Nador: Pedro Sanchez accuse les "mafias" de trafic d'êtres humains    Mali: l'armée annonce avoir «neutralisé» plus de soixante djihadistes    FRMF: plusieurs joueurs du WAC et du Raja lourdement sanctionnés    Tirage des éliminatoires / CAN de Beach Soccer 2022 : Le Maroc affronte la Côte d'Ivoire    Equipe nationale : Coach Vahid, de plus en plus, sur un siège éjectable!    Hakim Ziyech aurait choisi sa prochaine destination    L'ONCF déploie son plan Eté 2022    Mohamed Mehdi Bensaid testé positif au covid-19    Saad Lamjarred enflamme un mariage en Egypte (VIDEO)    Yassine Esqalli : né d'une simple curiosité, le voyage de 50 mille km parcouru à...vélo    Appel à la mobilisation pour accompagner le retour des MRE    L'international marocain Zakaria Aboukhlal signe à Toulouse    La junte algérienne vit mal la participation tunisienne à l'exercice «African Lion 2022»    ONMT. Le «Light Tour» fait sensation à Sao Paulo    Mme Akharbach : Les doubles standars contribuent à « antagoniser les opinions publiques »    Latifa Akherbach : «Les doubles standards antagonisent les opinions publiques et renforcent l'incompréhension entre les sociétés»    Températures prévues pour le dimanche 26 juin 2022    Maroc-Algérie : Omar Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU    Fusillade à Oslo: la police enquête sur un « acte terroriste »    Le jeune pianiste marocain Marouan Benabdallah anime avec brio un concert à Rome    Sécurité alimentaire mondiale : lettre ouverte des Ambassadeurs et Chefs de mission près le Royaume du Maroc    Insolite : un Marocain de 68 ans fait Amsterdam-Dakar à vélo !    Maroc : des instigateurs d'un vaste réseau d'immigration clandestine arrêtés    L'aéroport Mohammed V de Casablanca dans le Top-5 des aéroports «les plus améliorés» au monde    Fouzi Lekjaa réélu à la tête de la FRMF pour un troisième mandat    CA de l'Agence Maroc PME: Hausse importante des réalisations 2021    USA: Biden fustige la décision de la Cour suprême sur le droit à l'avortement    Paris : Ouverture du 17e Salon de l'immobilier marocain «SMAP Immo»    Irlande : L'histoire du Maroc présentée dans la cathédrale Christ Church de Dublin    Lutte anti-terroriste: La coopération entre le Maroc et les Nations Unies "forte et fructueuse"    La météo pour ce samedi 25 juin 2022    Assaut de clandestins subsahariens sur Mellilia: le bilan s'alourdit    Classement 2022 des World Airport Awards : L'aéroport Med V de Casablanca au Top 5    Les jeunes astronomes à l'honneur lors de la 10e édition du festival d'astronomie d'Ifrane    C'est parti pour la première édition de l'évènement « Anfa Park en fête » (VIDEO)    Seul le courage paiera [Par Jamal Berraoui]    Soirée à Dublin sous le signe de la culture et de l'histoire du Maroc    Ouverture à Rabat du Bureau de formation de l'ONU contre le terrorisme    Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU sur les silences, les mensonges et les obstructions de l'Algérie    Nuit des musées et des espaces culturels : C'est parti pour la première édition !    Le Maroc propose d'installer une usine d'engrais au Guatemala    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Quels instruments pour le développement régional ?
Publié dans Les ECO le 05 - 04 - 2022

La région Fès-Meknès prépare actuellement une nouvelle version de ses instruments de développement, le Programme de développement régional (PDR) 2022-2027 et le plan d'action communal (PAC) portant sur la même période. Détails…
Le Conseil régional de Fès-Meknès a récemment lancé le processus d'élaboration d'une nouvelle version du Programme de développement régional (PDR) 2022-2027 et ce, conformément à la circulaire du ministre de l'Intérieur en date du 18 janvier 2022.
Ce nouveau document servira à la programmation des actions et des projets dont la réalisation est prévue au cours de l'actuel mandat du Conseil, en vue de promouvoir le développement intégré, durable et inclusif, au profit de l'ensemble des territoires de la région. Concernant la première version du PDR 2017-2021, il faut savoir que les actions de la région ont porté sur plusieurs volets.
Concernant celui du développement économique, qui occupe une place centrale dans l'action de l'ancien Conseil, des projets d'une valeur de 3,52 MMDH ont été réalisés ou programmés. Il s'agit, notamment, de la création et l'organisation des zones d'activité économiques, industrielles et logistiques, dont la zone d'accélération industrielle Ain Cheggag (Sefrou), le Technoparc de Fès, la zone logistique Ras El Ma, sans oublier le lancement du projet de la zone industrielle "Fez Smart Factory" (FSF).
Au cours de cette période, le Conseil a procédé à la mise à niveau de plusieurs axes routiers stratégiques. Ces projets, qui ont mobilisé une enveloppe de 2,82 MMDH, ont permis le désenclavement de certaines provinces, grâce à la réalisation de la route nationale (RN8) reliant Fès à Taounate et à la réhabilitation du réseau routier des villes de Meknès, Ifrane, Sefrou et El Hajeb. En parallèle, le Conseil a mis en œuvre 284 projets d'un montant global de 2,12 MMDH, conformément au programme de réduction des disparités dans le milieu rural. L'action du Conseil a également porté sur le développement des axes liés à l'aménagement du territoire, avec la mise à niveau des centres urbains et émergents, la protection de l'environnement et le développement de la formation professionnelle et des compétences.
À signaler, dans ce cadre, la création d'une Cité des métiers et des compétences et d'un centre régional dédié au digital, la mise à niveau de cinq instituts de formation professionnelle, la construction d'un internat, ainsi que la construction et l'équipement des cités universitaires Agdal et d'autres résidences estudiantines à Ain Cheggag, Boulemane, Sefrou, Ifrane, El Hajeb, Meknès et Taounate.
Sur le plan du développement social, plusieurs projets, d'une enveloppe de près de 2,2MMDH, ont été programmés ou réalisés.
2 MDH pour l'étude relative au PAC 2022-2027
Concernant le plan d'action communal (PAC) de Fès, la commune a dédié une enveloppe de 2 MDH à la réalisation de l'étude relative au PAC 2022-2027.
L'ouverture des plis est prévue pour le 8 avril 2022. Soulignons que pour ce qui est de la version précédente de cette feuille de route, en l'occurrence le PAC 2017-2021, le nombre total de projets en relevant s'était élevé à 171 pour une enveloppe de 7,68 milliards de DH (MMDH). Ce plan était basé sur cinq axes majeurs, à savoir «un pôle urbain et une ville attractive», «un pôle urbain intégré et équilibré», «un pôle économique compétitif», «un pôle urbain écologique et durable» et «le pôle de Fès, un modèle en matière de gouvernance et de démocratie participative».
Le Conseil communal a fait état de 45 projets réalisés, 24 en cours et 37 programmés, sachant que 55 autres projets sont identifiés mais non encore programmés. Le PAC préconise un investissement de 4,2 MMDH pour améliorer l'attractivité de la ville, près de 800 MDH en vue de rendre la ville plus équilibrée et intégrée, près de 2 MMDH pour créer un pôle économique compétitif, 581 MDH afin de transformer Fès en ville écologique et durable et enfin 52,5 millions de DH pour encourager la gouvernance participative.
Le SRAT : un programme sur 25 ans
Parmi les principaux instruments de développement dont dispose la région, figure également le Schéma régional d'aménagement du territoire (SRAT), qui constitue une feuille de route pour son développement sur les 25 prochaines années. Le SRAT est un document stratégique qui reflète une vision de développement régional et une planification du territoire tout en incarnant les choix économiques opérés.
Fruit d'une large concertation entre différents acteurs régionaux, qui a débouché sur quelque 642 propositions, le SRAT définit 207 projets ou programmes répartis sur quatre zones, à savoir l'avant-Rif, la zone métropolitaine, le Moyen-Atlas et le périmètre de Mélouia. Le Schéma a articulé l'identité de la région autour de deux piliers. Le premier concerne l'industrie agroalimentaire, étant donné sa «valeur ajoutée élevée et sa capacité à attirer des capitaux nationaux et internationaux».
Il s'agit aussi d'un secteur à forte résilience face aux crises internationales. Le second pilier, quant à lui, concerne l'économie de la connaissance. Ce choix stratégique s'explique par le fait que ce secteur constitue un levier important du développement et un facteur d'attractivité territoriale à tous les niveaux, outre ses nombreux effets sur le développement et le bien-être.
Le SRAT détermine dix orientations stratégiques qui touchent au renforcement de la justice territoriale de toutes les composantes de la région, la bonne planification des villes, la modernisation des infrastructures et la promotion de la formation et de la recherche.
Les orientations portent, également, sur la refondation de l'économie de la région sur la base de nouvelles normes et priorités, l'accroissement de son attractivité, le développement du monde rural, la préservation de l'environnement et des ressources naturelles, la promotion du capital immatériel, en tant que levier de développement, et l'amélioration de la gouvernance.
2,6 MMDH pour le PRDTS
Depuis 2016, la Région Fès -Meknès a programmé un total de 332 projets dans le cadre du Programme de réduction des disparités territoriales et sociales (PRDTS) dans le milieu rural. Nécessitant une enveloppe globale de près de 2,6 MMDH, ces projets concernent les routes, avec une enveloppe de 1,6 MMDH, l'alimentation en eau potable (800 MDH), l'électrification du monde rural (98 MDH), l'éducation (46 MDH) et la santé (3,2 MDH).
Concernant l'état d'avancement de la mise en œuvre de ce programme, le nombre de projets programmés et exécutés par le conseil régional a atteint, entre 2016 et 2021, un total de 215 pour un investissement de 1,342 MMDH. Notons que le Conseil prend en charge 92 % de ce montant, soit plus de 1,229 MMDH.
Pour s'assurer de la concrétisation des projets, il a transféré, au cours de la même période, 637 MDH en faveur de divers partenaires pour la réalisation de 72 projets. Au titre de l'année 2022, le Conseil a dédié une enveloppe de 449 MDH pour le lancement de 45 autres projets relevant de ce programme.
Mehdi Idrissi / Les Inspirations ECO Suppléments


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.