L'agence Grand Atlas pour achever la réhabilitation post-séisme    Edito. Au nom de la démocratie locale !    Electricité: la production en hausse de 2,4% en 2023    Recettes en devises : phosphate et dérivés aux commandes    Bruxelles présente ses propositions pour réduire la charge administrative pesant sur les agriculteurs    Banques : le déficit de liquidité recule à 136,9 MMDH du 15 au 21 février    Revue de presse de ce vendredi 23 février 2024    Secteur public : l'ANGSPE lance son site institutionnel    SIAM 2024 : les organisateurs tablent sur 930.000 visiteurs (VIDEO)    Brésil : la déforestation de l'Amazonie en baisse de 60 %    Sondage popularité: Gabriel Attal s'envole, Macron en perte de vitesse    Un responsable de l'OCI salue le rôle « prépondérant » de SM le Roi dans le soutien d'Al Qods    Des peines de 4 à 6 ans de prison ferme à l'encontre de deux prévenus poursuivis pour terrorisme    Europa League : Encore décisif avec l'OM, Amine Harit meilleur passeur de la compétition    Hakimi déterminé à rejoindre Mbappé au Real Madrid à la fin de son contrat avec le PSG    Médecine et pharmacie : des diplômes scientifiques malgré la formation raccourcie    Maroc-Etats-Unis: la solide coopération en matière d'éducation célébrée à Washington    Espagne: 4 morts et une dizaine de blessés dans l'incendie d'un immeuble à Valence    Sécheresse : un état alarmant (PHOTOS)    Météo: les prévisions du vendredi 23 février    JAAL Riad Resort : nouveau hot-spot de la cité Ocre    World Summit Awards : L'UM6P primée à l'international pour sa technologie T3    Sénégal: Macky Sall confirme que son mandat prendra fin le 02 avril 2024    Océan Atlantique : Le Maroc partage les ambitions des Etats-Unis    L'Initiative royale au Sahel pousse l'Algérie à réaliser la route Tindouf – Zouerate    Tournoi international U19 de l'Académie Mohammed VI de football: le FC Copenhague et l'Ajax Amsterdam en finale    Inclusion des femmes : entre aspirations et réalité, où en est-on ?    Le SG du Raja reconnaît l'«illégalité» du contrat avec le sponsor russe 1XBET    Sahara marocain: Pedro Sanchez réitère la position de soutien de l'Espagne au plan d'autonomie    SM le Roi félicite le Prince Héritier d'Arabie Saoudite à l'occasion du Jour de la Fondation    Des parlementaires à Londres pour le renforcement de la coopération entre le Maroc et le Royaume-Uni    Conseil de gouvernement : Vers l'amélioration de la qualité d'air au Maroc    Data Tika : l'ONDH adhère au programme    Dani Alves condamné à 4 ans et demi de prison pour agression sexuelle, le Brésilien fait appel    Rafales de vent : les usagers des routes appelés à faire preuve de prudence et de vigilance    bulletin d'alerte: Fortes rafales de vent avec chasse-poussières locales vendredi et samedi dans plusieurs provinces    Mohamed Boudrika dément être recherché par la Brigade nationale    Séisme: Le Japon s'associe à l'UNESCO pour le développement des techniques de reconstruction au Maroc    Botola D1 / J20: Ce soir, MCO-CAYB, un duel de haute tension    Foot féminin / Qualif. JO 2024: Arrivée des Lionnes de l'Atlas à Tunis    Addahre : "Les nouvelles adhésions marocaines au réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO consacre "l'engagement ferme" du Royaume en faveur de l'éducation"    La Cathédrale Sacré cœur, un édifice emblématique converti en levier du rayonnement culturel de Casablanca    Les bijoux berbères du Palais Royal à Doha    Dak'Art 2024. 5 artistes marocains à la Biennale de l'art africain contemporain    Coup d'envoi de l'année culturelle Qatar-Maroc 2024 avec l'exposition de bijoux berbères du Palais Royal    Interview avec Hajar Habi : « BookTube contribue à la démocratisation de la lecture »    L'Ivoirien Nincemon Fallé remporte le prix littéraire Voix d'Afriques 2024    CNN met les projecteurs sur l'artiste marocaine Amina Agueznay, lauréate d'un prix d'art contemporain africain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Orange, sponsor Diamond du Gitex Africa
Publié dans Les ECO le 01 - 06 - 2023

Le Groupe Orange participe activement à l'inclusion digitale dans la zone Afrique et Moyen-Orient dans l'objectif de renforcer sa position de partenaire technologique de référence dans la région. Ainsi, Orange Maroc ambitionne de capitaliser sur son expertise pour contribuer à faire du Maroc un Hub Technologique de référence en Afrique.
Investir dans les infrastrcutures sécurisées notamment le Cloud de confiance pour les entreprises marocaines
Afin de répondre à l'augmentation massive de la demande en stockage et traitement de données critiques pour les entreprises marocaines, Orange Maroc propose sa solution de Cloud de confiance, portée par des Datacenters locaux certifiés et sécurisés. Orange Maroc accompagne toutes les entreprises quelle que soit leur taille ou leur secteur d'activité aussi bien dans le choix de la meilleure stratégie de migration vers le Cloud que dans la mise en place de solutions avancées.
«Orange s'engage à jouer son rôle et d'accompagner les entreprises dans leurs transformation digitale afin qu'elles gagnent en productivité et en compétitivité, aussi bien au Maroc qu'à l'international. Orange Maroc investit massivement non seulement dans les infrastructures de connectivité à très haut débit, mais aussi dans les Datacenters aux standards internationaux afin d'offrir à ses clients une offre de service complète dans les domaines de la cybersécurité, du cloud computing et de l'IoT», déclare Hendrik Kasteel, Directeur Général d'Orange Maroc.
Ainsi, la stratégie d'investissement adoptée par Orange Maroc s'inscrit dans le support à l'accéleration de la transformation digitale de l'ensemble des acteurs de l'écosystème national qu'ils soient privés ou publics.
Conscient de l'importance et de la criticité des données hébergées dans le Cloud, Orange Maroc travaille avec plus 3000 d'experts d'Orange Cyber Défense, un des leaders mondiaux en services de cybersécurité.
Orange apporte aussi toute son expertise pour assurer la confomité des services offerts au cadre juridique national et international. Le groupe Orange est notamment un membre fondateur de GAIA-X, un écosystème conçu pour rassembler des infrastructures et des services de cloud de confiance en Europe.
Enfin, Orange considére le Cloud comme une fondation pour libérer l'innovation en mettant la Data et l'IA au centre de sa stratégie et encourage leur adoption par les entreprises souhaitant améliorer leur performance et productivité.
Investir dans la connectivité pour tous
Depuis sa création en 1999, Orange Maroc s'est engagé dans le développement et le renforcement de l'infrastructure des télécommunications dans le Royaume, avec près de 105 milliards qui ont été investis pour développer les activités de l'opérateur dans les différentes régions marocaines que ce soit dans le déploiement du mobile et de la fibre.
L'opérateur poursuit aussi de manière significative son investissement dans des projets de connectivité, aussi bien sur le plan national qu'international, dans l'objectif d'améliorer la qualité des services proposés aux marocains. Pour Orange, la connectivité internationale constitue un véritable levier pour parvenir à une croissance et un développement économique, inclusif et durable.
Dans ce sens, l'opérateur a ainsi décidé d'investir dans de nouvelles infrastructures d'accueil de câbles sous-marins dans la région de Nador pour renforcer l'attractivité du Maroc comme porte d'entrée des échanges numériques en Afrique. Avec ce projet, Orange Maroc contribue à la production du premier câble sous-marin reliant les principaux pays de la Méditerranée en partenariat avec Médusa, en renforçant ainsi la souveraineté numérique du pays.
« Nous sommes particulièrement fiers de contribuer au projet de connectivité numérique transméditerranéenne en déployant dans la région de Nador l'infrastructure d'atterrissement et de câble sous-marin, qui permettra de relier le Maroc aux pays d'Afrique du Nord et d'Europe du Sud impliqués dans ce projet. En connectant nos infrastructures en fibre optique à ce système méditerranéen, nous renforcerons l'attractivité du Maroc comme porte d'accès numérique vers l'Afrique, tout en confirmant la souveraineté numérique du Maroc. » explique Hendrik Kasteel, DG d'Orange Maroc.
Orange Maroc ambitionne d'intégrer le premier backbone africain en fibre optique baptisé Djoliba, issu de la mise en commun de plus de 20 000 km d'infrastructures terrestres et sous-marines du groupe Orange en Afrique de l'Ouest, pour un lien sécurisé de bout-en-bout entre 8 pays de la région.
Investir dans les startups
Sur un autre registre, Orange Maroc soutient fortement l'écosystème des startups à travers l'accompagnement d'entrepreneurs grâce à ses multiples dispositifs et programmes. En 2022, Orange Maroc a lancé le premier Orange Digital Center (ODC) du Maroc, un écosystème entièrement dédié au développement des compétences numériques et à l'innovation. Il s'agit d'un concept inédit et gratuit qui réunit en un même lieu les programmes stratégiques du groupe Orange, à savoir une Ecole du Code, un atelier de fabrication numérique "FabLab Solidaire" de la Fondation Orange ainsi qu'un un accélérateur de start-up "Orange Fab", soutenu par Orange Ventures, le fonds d'investissement du Groupe Orange.
«La transformation digitale du Royaume implique en effet le développement des startups marocaines, porteuses d'innovation.Opérateur engagé à construire un monde plus durable et inclusif, Orange Maroc a multiplié les dispositifs d'accompagnement de start-ups pour favoriser l'éclosion de projets d'entreprenariat social. Ainsi, Orange soutient cet écosystème à travers l'accompagnement d'entrepreneurs et de startupers de la phase d'idéation à leur accélération», souligne Hendrik Kasteel, Directeur Général d'Orange Maroc.
Ainsi, depuis plus de 10 ans, le Groupe Orange met en place le Prix Orange de l'Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen Orient, une compétition annuelle qui met en avant les meilleures startups du continent, en leur proposant des récompenses financières ainsi qu'une grande visibilité dans la région. C'est ainsi que nous avons accompagnée plus de 300 startups dans leur développement au Maroc.
Conscient du potentiel de la jeunesse africaine, le Groupe Orange propose également l'appui financier de son fonds d'investissement Orange Ventures qui gère plus de 350 millions d'euros d'actifs avec comme ambition de soutenir les futurs champions mondiaux de l'innovation. Orange Ventures vient d'ailleurs de financer la startup marocaine Chari et Dabadoc.
Enfin, le groupe a lancé en 2022 la 1ère édition de l'Orange Summer Challenge qui s'inscrit dans cette démarche d'engagement, en accompagnant les jeunes développeurs dans divers domaines technologiques pour créer des solutions innovantes aux défis sociétaux du monde actuel.
Orange Maroc est engagé à contribuer à l'accélération et la réussite de la transformation digitale du Maroc et de tout son écosystème.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.