Evolution du coronavirus au Maroc : 337 nouveaux cas, 466.626 au total, lundi 25 janvier 2021 à 18 heures    Journée internationale de l'éducation : l'UNESCO soutient l'employabilité dans le Maghreb    Forum de Davos : Le redressement de l'économie post-Covid en débat (vidéo)    L'OFI plaide pour des listes électorales égalitaires    OCDE : le Maroc ne figure pas parmi les gros émetteurs de carbone    Musées : La FNM lance un concours pour la création et la réalisation graphiques destinées à la refonte de son identité visuelle    Le rock maghrébin en concert à Meknès    "Communication de crise. Crise de communication", nouvel ouvrage de Mustapha Elouizi    Le souffle révolutionnaire donne un nouvel élan au cinéma soudanais    La Chine accorde un grand attachement envers l'Afrique    Navalny marque des points dans un combat à hauts risques avec le Kremlin    La Ligue arabe salue les accords auxquels les parties libyennes sont parvenues à Bouznika    L'Opinion : La Maison tranche...    Zakaria Aboub: Les Lionceaux de l'Atlas visent le podium à la CAN U20    Le Onze des locaux attendu de pied ferme par l'Ouganda    Youssef En-Nesyri, au sommet de la Liga    Quelles mesures anti-Covid des Jeux Olympiques Tokyo 2021 ?    La souveraineté du Maroc sur ses terres, cette indéniable réalité qui enrage la junte et ses marionnettes    Un décret Royal relatif au statut particulier des internes des hôpitaux au menu du Conseil de gouvernement    L'IF du Maroc soutient les librairies indépendantes francophones au Maroc    Covid-19: Mobilisation des moyens appropriés pour réussir la campagne de vaccination    Rabat : Une convention entre la Faculté de droit et le Parlement    «ISRAE, ELLE...», nouveau roman de Mohamed Ouissaden    Le dirham se déprécie de 0,67% face à l' euro    Smartphones : Attention au hacking malveillant !    Quand Victor Hugo guerroie contre l'anankè    Bientôt un prix spécial du nom de feu Noureddine Saïl    Le frère de Maître Gims s'installe à Marrakech    Neta ElKayam « La musique ancienne judéo-marocaine est la voix du futur »    Gilles Devendeville : « Le Maroc n'a à souffrir de la comparaison avec aucun pays sur le plan du commerce »    La CGEM coopte la Fédération Marocaine de l'Externalisation des Services    Les Etats-Unis comptent s'appuyer sur les succès de la normalisation avec le Maroc dans les relations américano-israéliennes    Impôts: ce qui change pour les commerçants    Le trafic y afférent a grimpé de 20% en 2020: Tanger Med, 1er port à conteneurs de la Méditerranée    France : reprise des visas de regroupement familial    Air Arabia : nouvelle liaison internationale à partir de Nador    Dr Tayeb Hamdi : «les laboratoires privés ne peuvent pas détecter la nouvelle souche du coronavirus»    Vaccin AstraZeneca… ce qu'il faut savoir    La 30è édition du Rallye Aïcha des Gazelles reportée    Manchester United en huitièmes, Arsenal éliminé    Handball / Chili-Maroc (28-17) : Défaite inattendue ! A qui la faute ?    Maroc-Israël : un accord signé pour le lancement de vols directs entre les deux pays    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Algérie. Ça sent encore la naphtaline soviétique    Turquie-Grèce. Erdogan met de l'eau dans son vin    Sahara. L'Afrique du Sud toujours aussi hostile au Maroc    Cyclisme: La FRMC organise un stage de préparation à Benslimane    Manifs anti-couvre-feu : La Hollande s'enflamme (vidéos)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mort de VGE: Macron décrète un jour de deuil national mercredi
Publié dans Le Site Info le 03 - 12 - 2020

Le président français Emmanuel Macron a décrété un jour de deuil national mercredi prochain, en hommage à son prédécesseur Valéry Giscard d'Estaing, décédé la veille à l'âge de 94 ans dès suites du Covid-19.
Le 2 février prochain, jour de sa naissance, un hommage solennel sera organisé au Parlement européen de Strasbourg, a indiqué Macron dans une allocution télévisée d'hommage à Feu Valéry Giscard d'Estaing, qui a dirigé le pays entre 1974 et 1981.
Emmanuel Macron a indiqué par ailleurs que son prédécesseur ne souhaitait pas que soit organisé en son honneur un hommage national et que ses obsèques se dérouleront dans l'intimité familiale.
« Les Français qui le souhaitent pourront écrire quelques mots d'hommage dans nos Mairies et à Paris, au Musée d'Orsay, ce haut lieu de culture que nous lui devons », a-t-il ajouté par ailleurs.
Le Président de la République a salué à cette occasion le projet de modernisation soutenu par Valéry Giscard d'Estaing à un « rythme sans précédent » et en « s'engageant pour donner à l'Europe l'idéal et la volonté qui lui ont souvent manqué ».
« Oui, par les transformations engagées, par les réformes menées, l'action déployée, par son œuvre et sa pensée, Valéry Giscard d'Estaing, habite aujourd'hui nos vies, sans doute plus encore que nous ne le pensons », a déclaré Macron.
Dans un long message de condoléances communiqué par l'Élysée plus tôt dans la journée, le Chef de l'Etat avait rendu hommage à un homme « politique de progrès et de liberté» dont «le septennat transforma la France», affirmant que les orientations qu'avait données Valéry Giscard d'Estaing à la France « guident encore nos pas ».
Valéry Giscard d'Estaing avait été hospitalisé à Tours le 17 novembre dernier pour « une insuffisance cardiaque ». Il est décédé mercredi soir « entouré de sa famille » dans sa propriété d'Authon dans le Loir-et-Cher.
En septembre, l'ancien président de la République avait déjà été hospitalisé à l'hôpital Georges Pompidou, à Paris, pour « une légère infection aux poumons ».
Plus jeune président de la Vème République lorsqu'il est élu en 1974 à l'âge de 48 ans, il avait fait l'une de ses dernières apparitions publiques le 30 septembre 2019 lors des obsèques à Paris de Jacques Chirac.
Après son mandat présidentiel, il avait été nommé au Conseil constitutionnel jusqu'à sa mort. Une minute de silence a été observée à l'Assemblée nationale à sa mémoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.