Parallèlement à la visite de Tebboune au Caire, l'ambassadeur d'Egypte à Rabat confirme le soutien de son pays à l'intégrité territoriale du Maroc    Nador : Les corps de trois enfants subsahariens retrouvés calcinés    Voitures électriques : le leader chinois Greenland Technology renforce sa présence au Maroc    CAN-2021: La CAF inflige des sanctions à des contrevenants    Météo : des averses orageuses localement fortes ce mardi et mercredi    Sous-variant BA.2 d'Omicron : Nouvel avis de tempête ou signe avant-coureur de la fin de la pandémie ?    Compétition intellectuelle : Coup d'envoi de l'opération Ingénieuses 2022    (Billet 658) – Quand Israël reconnaîtra-t-il la souveraineté marocaine sur le Sahara ?    France/Covid-19 : record de décès quotidiens à l'hôpital    Cours de change des devises étrangères contre le dirham du 25 janvier 2022    Historique des confrontations entre le Maroc et le Malawi    Le Burkina Faso sort le Gabon aux tirs au but    Covid-19: la pandémie a coûté 350 milliards d'euros à l'économie allemande    La diaspora marocaine fortement sollicitée lors de la Morocco Tech    Le Musée Bab El Oqla de Tétouan rouvre ses portes    Hassan Benjelloun porte l'histoire de «Jalal Eddine Al Roumi» au cinéma    «Harm Reduction : The Manifesto», en sortie américaine le 26 janvier avec le Washington Times    CAN 2021/8es : Le Maroc ne reculera devant rien face au Malawi    CAN2021 : Ce mardi, Sénégal-Cap Vert (17h) et Maroc-Malawi (20h)    Casablanca: un policier use de son arme de service pour interpeller un multirécidiviste dangereux    Bamako demande au Danemark de retirer «immédiatement» ses forces spéciales    Netflix déclenche une tempête en Egypte : Alcool, tromperies et homosexualité    Sites industriels pilotes : attribution de l'appel à partenariat relatif aux ZI de Had Soualem et Sahel Lakhyayta    Oujda : Aptiv démarre la construction d'une nouvelle usine de câblage automobile    Toutes les résolutions du Conseil de sécurité confirment l'implication directe de l'Algérie (politologue espagnol)    CAN 2021: une bousculade au stade d'Olembé à Yaoundé fait plusieurs morts    Maroc-Malawi: Halilhodzic est confiant avant le choc    L'ouverture des frontières demeure liée à la garantie des conditions nécessaires pour préserver la santé des visiteurs et des Marocains    M. Mayara met en exergue la profondeur des relations distinguées entre le Maroc et les Emirats Arabes Unis    La reprise du trafic à l'aéroport d'Istanbul retardée à cause de la neige    Sport scolaire: Programmation de 42 championnats nationaux durant l'année scolaire en cours    La Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales de l'Education-Formation dresse son bilan 2021    Journée mondiale de l'éducation : Désarroi de l'enseignement face à la pandémie    Burkina Faso. L'Union Africaine appelle au dialogue    La Cour des comptes européenne appelle l'UE à mettre un coup d'accélérateur au déploiement de la 5G    Nasser Bourita : la révision de la carte consulaire du Royaume s'impose    L'ANCFCC tient son Conseil d'administration et affiche d'excellents résultats    CGEM : lancement de l'étude « Quelles transformations pour les ICC au Maroc ? »    Le ministère de l'Enseignement supérieur déterminé à promouvoir les valeurs d'intégrité dans les universités    Selon José Manuel Albares, une normalisation des relations entre le Maroc et l'Espagne est encore loin    Conseil de gouvernement : l'ordre du jour de la réunion du jeudi 27 janvier    Maroc/Météo: Chutes de neige et pluies annoncées ce mardi 25 janvier    Washington et Téhéran envisagent des négociations directes sur le nucléaire    « Espèce de connard »: Joe Biden insulte un journaliste    CAN 2021. Une bousculade avant le match Cameroun-Comores aurait fait plusieurs victimes [Vidéo]    Meknès : Restauration des mosaïques de Volubilis    Stof, la punk attitude comme manière de vivre...Un documentaire fort et percutant à (re)voir en Replay    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Covid-19: la pandémie est toujours « dans une phase très dangereuse » (Patron de l'OMS)
Publié dans Le Site Info le 06 - 07 - 2021

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déploré, ce mardi, une nouvelle fois les inégalités d'accès aux produits et au matériel liés à la lutte contre le Covid-19, attirant l'attention sur une pandémie « à deux vitesses » et qui est toujours « dans une phase très dangereuse ».
« Les pays qui sont en train d'ouvrir leurs sociétés sont ceux qui ont très largement contrôlé l'approvisionnement en matériel d'urgence comme les équipements de protection personnelle, les tests, l'oxygène et tout particulièrement les vaccins », a fait observer le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d'une réunion destinée à faire le point sur l'état du dispositif mondial Accélérateur ACT, chargé de rendre plus rapide l'accès aux outils de lutte contre le Covid-19 dans les pays défavorisés.
« Pendant ce temps-là, les pays qui n'ont pas d'accès suffisant à ces produits doivent faire face à des vagues d'hospitalisations et de morts. Ce qui est encore aggravé par les variants du virus », a poursuivi le docteur Tedros.
Pour le patron de l'OMS, il manque toujours près de 17 milliards de dollars pour financer la lutte contre la pandémie, pas seulement avec des vaccins mais aussi des équipements de protection, des tests et les rares traitements qui existent.
Le dispositif mondial Accélérateur ACT s'est vu promettre 17,7 milliards de dollars par les donateurs pour 2020-2021. Manquent toutefois encore 16,8 milliards d'ici à la fin 2021 dont un peu plus de huit milliards urgemment.
Un des volets d'ACT-A est le système Covax, mis en place au début de la pandémie et avant l'arrivée de vaccins efficaces, pour tenter de garantir un accès équitable du monde entier aux vaccins, mais au lieu de cela les Etats riches se sont précipités sur les sérums les plus efficaces pour vacciner la grande majorité de leur population, privant les nations pauvres et les personnes vulnérables et le personnel soignant d'accès aux vaccins.
Dans les Etats à hauts revenus, 84 doses ont été injectées pour 100 habitants. Dans les 29 les plus pauvres, ce nombre tombe à une dose pour 100 personnes.
Covax a atteint le chiffre symbolique de 100 millions de doses distribuées dans 135 pays et territoires mardi. Mais c'est très en-deçà des 300 ou 400 millions qui étaient prévues, avant que l'Inde n'interdise à l'exportation le vaccin AstraZeneca fabriqué par le Serum Institute of India et d'où provenaient la très grande majorité de ces doses.
Le docteur Tedros pousse pour que 10% au moins de toute la population de chaque pays soit vaccinée en septembre et 40% d'ici à la fin de l'année.
Les groupes pharmaceutiques ont mis en avant mardi leurs efforts dans des messages préenregistrés.
Le patron du géant Pfizer a rappelé que le but de son entreprise était de fournir deux milliards de doses à des pays à faibles et moyens revenus d'ici à la fin 2022.
« Nous voyons la lumière au bout du tunnel », a-t-il affirmé, tandis que Paul Stoffels, le directeur scientifique de Johnson and Johnson, a assuré que le premier vaccin maison, qui ne requiert qu'une seule dose, pourrait arriver dans des pays membres du système Covax cette semaine.
Dans le même temps, Maria Van Kerkhove, qui a la charge à l'OMS de coordonner la lutte contre le Covid-19, a encore une fois sonné l'alarme sur la résurgence de la pandémie et particulièrement dans une vingtaine de pays où les courbes de progression des infections sont « quasiment verticales ».
Elle a prédit que le variant Delta, beaucoup plus contagieux et semble-t-il un peu plus résistant à certains types de vaccins, serait dominant dans le monde sous peu. Mais, de toute façon, a-t-elle mis en garde, l'évolution du virus ne s'arrêtera pas là.
« Nous sommes dans un contexte vraiment dangereux », a-t-elle dit, parce que « la majeure partie du monde est encore susceptible d'être infectée ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.