Les "Régionales de l'investissement": La Banque Populaire accompagne la relance économique des régions    Maroc/Météo : Temps nuageux et pluvieux ce dimanche 9 mai    Twitter propose aux utilisateurs de donner des "pourboires" à leurs comptes favoris    LDC : Tuchel a-t-il pris un ascendant psychologique sur Guardiola ?    Publication : Nasser Bouchiba esquisse 60 ans d'Histoire des Relations entre le Maroc et la Chine    Marrakech: destruction de 2,2 tonnes de produits impropres à la consommation    Sadiq Khan réélu maire de Londres    Météo: le temps prévu ce dimanche 9 mai au Maroc    CAN Féminine, Maroc 2022 : Participation record aux éliminatoires    Hakim Ziyech : "C'était un bon moment pour moi de marquer"    Vente illégale de médicaments: le chef du parquet a envoyé une circulaire aux procureurs    3ème édition du programme TOYP: la JCI honore les jeunes talents    Affaire Brahim Ghali : «l'Espagne maintient sa posture», selon Arachan Gonzalez Araya    Association Internationale de la Presse Sportive : Session hispanophone de la photographie    Manchester-Chelsea (1-2) : City puni par les Blues grâce à Ziyech, Alonso et à... Aguero !    Deux Marocains remportent les troisième et cinquième places du prix Katara pour la récitation du saint Coran    L'insécurité alimentaire aiguë a atteint son niveau le plus élevé en cinq ans (GNAFC)    Des manifestants tchadiens brûlent le drapeau français, France 24 filme mais no comment    Nouveaux cas, vaccination...: le bilan de ce samedi 8 mai (Maroc/Covid-19)    Baccalauréat 2021 : le MEN publie un guide des candidats    Allemagne: le Bayern remporte son 9è titre consécutif    Maroc-Espagne : un manifeste signé par 9 partis politiques    Le wydad reçoit des vœux pour son 84e anniversaire (PHOTOS)    Al Hoceima: une opération d'immigration illégale avortée, un individu interpellé    L'accueil du dénommé Brahim Ghali en Espagne, un acte «inacceptable» et «condamnable» (Partis politiques marocains)    Commémoration du 8 mai 1945 : la France met à l'honneur un goumier marocain âgé de 103 ans    Aïd El-Fitr: Marrakech sous haute surveillance    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 8 mai 2021 à 16H00    Al Akhawayn pilote un projet de transformation des huiles de friture en biodiesel carburant    Médias: le long calvaire des journalistes    Enseignement supérieur: Amzazi s'attaque au cumul d'activités des enseignants-chercheurs    Le rappeur marocain Issam dévoile son premier album "Crystal"    Coworking : le suisse IWG ouvre un nouvel espace de travail à Casablanca    AstraZeneca: la France recense deux nouveaux cas de thromboses, dont un décès    La Chine lance une campagne contre la fraude et la cyberviolence    Marocains bloqués à l'étranger : la DGAC annonce les conditions d'accès au territoire national    La Bourse de Casablanca en nette hausse du 3 au 7 mai    Le régime algérien réclame toujours la «repentance» de la France pour la période coloniale    Marocains bloqués à l'étranger : voici les conditions exigées pour les vols de rapatriement    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    Le Maroc et le Koweït déterminés à donner une forte impulsion à leurs relations bilatérales (ministre Koweïtien)    Le projet Andam pour que reste la parole    Mounia Lamkimel : "J'aime les personnages complexes et je n'aime pas que l'on me colle une étiquette"    Cinéma : Un réseau d'acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit le jour    "Tlata Del Ferhate", le bonheur est le plus grand des trésors ! Dimanche à 23h00    L'icône de la chanson amazighe moderne !    Bilan cinématographique de 2020 : 13 longs-métrages et 83 courts-métrages produits    Nouvelle édition du Festival international de Meknès du cinéma des jeunes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hassan Darsi, l'œuvre en action | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 02 - 02 - 2012

L'action et l'œuvre en projet : tel est le titre du deuxième volet de la collection Abstract. Après une première tournée avec le livre sur la vie et l'œuvre du défunt Mohamed Drissi, c'est au tour de Hassan Darsi d'avoir aujourd'hui droit au chapitre. Cet artiste multidisciplinaire est dévoilé dans toutes ces facettes dans un pavé d'environ deux cent pages. Ce livre édité par Le Fennec et co-dirigé par Mohamed Rachdi et Sylvie Belhassan a été financé en grande partie par la Société générale marocaine des banques (SGMB). Pour lever le mystère, une fois pour toute, sur le lien entre cette banque et la collection Abstract de Le Fennec, Mohamed Rachdi qui est également chargé du mécénat culturel dans cette institution financière s'exprime. Lors d'un point presse, lundi 31 janvier à Casablanca, il déclare : «L'histoire est simple. Leila Chaouni, la directrice de la maison d'édition Le fennec m'avait sollicité d'écrire un texte pour le premier volet de la collection livre d'art qu'elle souhaitait lancer. Je lui ai proposé de gérer tout le contenu du livre. Restait à trouver le financement. Mais en fin de compte, la banque dans laquelle je travaille a bien voulu être le partenaire financier ». Pour sa part, Leila Chaouni annonce que l'objectif est de réaliser un livre par an. Mais pour 2012 aucun livre à l'horizon. «La banque nous a annoncé qu'elle ne pouvait pas s'engager cette année avec nous car elle fête son centenaire et elle prévoit un livre sur sa propre collection d'œuvres d'art» a t-elle confié dans des propos au soir échos. En attendant, les lecteurs et amateurs d'art pourront se procurer le deuxième volume sur le travail et l'œuvre de Hassan Darsi.
Actions sur les objets
Dans les librairies, il est vendu au prix de huit cents dirhams. L'artiste a voulu que le design graphique de ce livre transmette en quelque sorte son esprit et sa démarche contemporaine. Ses interventions dans les quartiers, son travail autour du corps et l'interaction entre l'art et l'espace urbain dirigent son travail. Dans ce livre, on retrouve quatre chapitres, le premier avec Michel Gautier qui évoquent les actions de l'artiste dans l'espace urbain. Un deuxième chapitre avec Eleni Sikellanos sur les actions sur et autour du corps de l'artiste. Les actions sur des objets avec Corinne Melin et enfin les actions sur le corps social avec l'historienne d'art polonaise Katarzya Pieprzak. Des témoignages agrémentent également cet ouvrage. Sylcie Belhassan, Mohamed Amine Moumine, Martine Derrain et enfin Zahia Rahmani disent chacun ce qu'ils pensent du travail de l'artiste. Hassan Darsi témoigne pour sa part de la visibilité que donne ce livre à son travail. « Mon travail ne peut pas être exposé dans les espaces et galeries que nous avons au Maroc. Ils ne sont pas adaptés. C'est pour cette raison quelque part qu'on ne voit pas mon travail».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.