Le gouvernement à l'écoute des syndicats    Le tabagisme tue!    Le parcours original du grand combattant    Maroc : allègement du déficit commercial à fin avril    Est-ce que la Bourse sur-anticipe la reprise?    Un exercice difficile dans des conditions difficiles    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hong Kong: Le Parlement chinois adopte sa «loi sur la sécurité»…    Message de condoléances de SM le Roi à Mme Hélène El-Youssoufi, veuve du défunt    TAS. WAC-EST, Ahmad Ahmad livre sa version des faits    Yunis Abdelhamid nominé pour le Trophée Marc-Vivien Foé    Tunisie: le championnat reprendra le 2 août    Message de condoléances du PPS à l'USFP    L'intervention remarquée de Benchaâboun devant les membres du conseil d'administration de la CGEM [Vidéo]    Utilisation des Big Data et de l'Intelligence Artificielle dans le combat contre le Coronavirus [Analyse]    CGEM: Les pertes des industries culturelles et créatives estimées à 2 milliards de dirhams    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    Coronavirus : 15 gymnases mobilisés à Rabat pour le Bac 2020    Coronavirus : 3 nouvelles contaminations, aucun nouveau décès et 5.412 guérisons au total dimanche 31 mai à 10h00    Message de condoléances de SM le Roi à la veuve du grand militant, feu Abderrahmane El-Youssoufi    Marché pour l'acquisition de 2 millions de tests Covid-19 : Le Ministère de la Santé réagit    Les grands travaux du gouvernement El Youssoufi    Abderrahmane El Youssoufi a présenté son bilan à la nation    L'OMDH rend hommage à l'un de ses fondateurs    L'homme de l'alternance n'est plus    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Abderrahmane El Youssoufi : Un homme d'Etat au service de la culture    Bientôt un café. Expresso SVP !    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Abderrahmane Youssoufi personnifiait l'histoire du Maroc    Technocrates, gouvernement d'union nationale…: Le Maroc peut-il se permettre ces changements en plein Covid-19?    Mort de Guy Bedos    Le CNDH lance un appel au respect des droits des travailleurs    L'INDH s'investit dans la formation à distance à Khénifra    Un Casque bleu marocain honoré par les Nations unies    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    Tarik El Malki : Il convient de mettre de côté la doxa libérale pour un temps    Le chef du gouvernement entame ses concertations avec les partis politiques représentés au Parlement    Relaxé, Rafiq Boubker présente ses excuses    L'auteur de la saga Harry Potter met en ligne un conte pour les enfants confinés    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Entre espoirs et confirmations | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 11 - 05 - 2012

Les trois équipes marocaines engagées dans différentes Coupes africaines seront en compétition ce week-end. En ligue des champions, le MAS de Fès se déplace au Caire pour affronter le Zamalek, tandis qu'en Coupe de la CAF, le WAC voyage au Mali et le CODM accueille les Ivoiriens de l'ASEC.
Le WAC en déplacement difficile à Bamako espère confirmer le résultat du match aller à Casablanca.
Au Caire, ça sera dur pour le MAS de revenir avec le ticket de la qualification. Les Fassis ont, en effet, perdu leur match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions, ici, au Maroc 2-0. L'espoir cependant demeure, puisqu'au football, rien n'est impossible. D'autant plus que le Raja l'avait fait face au même Zamalek en 2005. D'ailleurs, les Zamalkaouis se souviennent encore de ce match, gagné au Maroc (2-0) mais qu'ils ont perdu sur leur terrain 3-0. Rachid Taoussi, l'entraîneur du Moghreb de Fès, espère en tout cas un miracle. De son côté, «El Maalam» Hassan Chéhata, l'entraîneur de Zamalek, reste prudent. Il a déclaré prévoir « une rencontre très difficile au Caire. Les Marocains seront très féroces, surtout qu'ils n'ont rien à perdre après leur mauvais résultat à l'aller. Nous ne devons pas prendre cette rencontre à la légère ».
Arbitre zambien
Le CODM reçoit à Meknès les Ivoiriens de l'ASEC en vue d'une qualification au prochain tour de la CAF.
La MAS, donc, sait ce qu'il doit faire, malgré les problèmes survenus au club ces derniers jours. Les Fassis partent au Caire sans Zekroumi, suspendu par le club à cause de son altercation avec Halhoul, et puis la bonne nouvelle est le retour de blessure de Anass Zniti, le gardien de but. Le Zamalek, lui, retrouvera son gardien de but officiel, Abdelwahed Sayed. Avant le match, le MAS s'entraînera deux fois au Caire : le premier entraînement s'effectuera sur le stade international du Caire puis le deuxième au stade de l'Académie militaire, qui abritera le match, à huis clos. Le MAS reste le seul représentant du Maroc dans cette compétition, après l'élimination du Raja. La commission d'arbitrage de la CAF a désigné un trio d'arbitres zambiens pour ce match retour entre le Zamalek et le MAS de Fès. Ils s'agit de l'arbitre de centre, Jani Sikazwe. Quant au commissaire du match, il est mauritanien. C'était un ancien arbitre international. L'ancien arbitre mauritanien de la finale de 1988 de la CAN a accompagné, sur le même vol, l'équipe marocaine qu'il a rejointe à l'aéroport de Casablanca, lors de son transit. Les deux clubs marocains engagés dans cette Coupe, le WAC et le CODM, ont fait mieux que le MAS. Le CODM, qui reçoit l'ASEC MIMOSAS de Côte d'Ivoire, a l'ambition de se qualifier pour la phase suivante. Les Meknassis attendront les Ivoiriens de pied ferme, puisque le match aller s'est soldé par un match nul 1-1. Le résultat est considéré comme positif pour le club. Les Ivoiriens sont arrivés jeudi à Casablanca avant de se déplacer à Meknès où le match sera joué ce samedi au stade d'honneur.
Coupe de la CAF
Le MAS, en quête du ticket qualificatif contre le Zamalek, espère un exploit au Caire.
En revanche, malgré le bon résultat enregistré à Casablanca (3-0), le WAC, pour son match retour contre Réal Bamako, trouvera quelques difficultés lors de son déplacement au Mali, et ce à cause des problèmes politiques que connaît le pays. En effet, le 22 mars, un coup d'Etat militaire a obligé le président Amadou Toumani Touré à quitter le pouvoir, ce qui a engendré une situation instable du pays. Même sur le plan sportif. Preuve en est, l'équipe égyptienne d'Al Ahli qui s'était déplacée pour affronter le Stade Malien a été bloquée à l'aéroport de Bamako pour plusieurs jours avant de pouvoir retourner au Caire. Pour le WAC, la délégation des Rouges, qui sera composée d'une trentaine de personnes – le président Akram sera du voyage également – a pris jeudi soir le vol de 20h30 en direction de Bamako. Les Rouges seront logés dans un hôtel sous haute sécurité. Ils auront droit, aujourd'hui, à une séance d'entraînement sur la pelouse du Stade Mobido Keita. L'équipe rouge sera de retour au Maroc juste après la fin du match, qui se jouera demain samedi, si tout se passe bien !
* Tweet
*
*
*


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.