Maroc-Japon : Huit étudiants marocains sélectionnés au programme «African Business Education» 2020    PLF 2021: une batterie de mesures pour la généralisation de la couverture sociale    Relance économique: des mesures fiscales pour contrecarrer les répercussions du covid    Le match Zamalek-Raja sera-t-il reporté ? Les explications d'un ancien membre de la CAF    Les mesures restrictives prolongées à Jerada    Anass Benzaaboune, quand le talent passe de YouTube au grand écran    Droits de l'Homme : La CRDH de Guelmim-Oued Noun tient sa première réunion ordinaire    Nouveau consul espagnol à Rabat    Un colloque dédié au secteur de la presse à l'initiative de l'ANME    De nouvelles annonces sur le renforcement du partenariat stratégique Maroc/Etats-Unis    Investissements publics : une enveloppe globale de 230 milliards de DH en 2021    Tourisme: l'ONMT passe à la vitesse supérieure    PLF 2021: plus de 20.000 postes budgétaires prévus    L'ONMT reprend les Fam Trips    Le PLF-2021, un projet réaliste qui tient compte des «capacités objectives»    Le HCP compte réaliser une nouvelle enquête nationale sur la famille    Débat du siècle. Combattre l'économie turque mène en enfer    Ahmed Dgharni tire sa révérence    La FIFA lance son programme exécutif de lutte contre le dopage    La RSB qualifiée pour sa deuxième finale consécutive    Hakimi, l'ailier qui déborde d'ambition à l'Inter    L'Atletico Madrid privé de Diego Costa face au Bayern Munich    Sahara: l'Alliance du Pacifique réitère son appui à l'initiative marocaine d'autonomie    Un premier centre de campagne privé au quartier Derb Sultan à Casablanca    El Otmani: les mesures prises ont démontré leur efficacité    Agriculture sans glyphosate : Les Domaines agricoles avant-gardistes    Le fructose peut causer le trouble bipolaire    Coronavirus : des conseils pour passer le test PCR sans danger    La rentrée décisive    Boujemaâ Lakhdar, le maître    Le Maroc récupère 25.500 pièces archéologiques rares    Cinemed. Les films marocains cartonnent au festival de Montpellier    "La lecture, acte de résistance": «Un élan de solidarité citoyenne pour sauver le livre»    Alerte météo : Fortes rafales de vent mardi dans plusieurs régions    Bolivie: Le dauphin d'Evo Morales vainqueur de l'élection présidentielle    Dakhla : Mise en échec d'une tentative d'émigration illégale    Colonisation de Mars – Elon Musk a déjà la date    Un Raja à bout de souffle surpris par le Zamalek    Coup dur pour Liverpool    Luis Arce, vainqueur de la présidentielle en Bolivie    La campagne dans les Etats-clés se tend davantage    Coronavirus : Badr Hari testé positif    Kirghizistan: Démission du président Sooronbay Jeenbekov    Langages du Sud se penche sur le rôle du sport dans l'éducation et la citoyenneté    Scandale. Adil Rami va-t-il balancer les sextapes tournées avec Pamela Anderson ?    France: le gouvernement annonce un plan d'action contre la radicalisation    Saeb Erekat hospitalisé à Jérusalem    Google célèbre le 110ème anniversaire de Farid Al Atrach    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Adoption de deux projets de loi cruciaux | Le Soir-echos
Publié dans Le Soir Echos le 06 - 08 - 2012

Le Conseil de gouvernement vient d'adopter, à la fin de la semaine dernière, un projet de loi relative à la poste et aux télécommunications ainsi qu'un projet de décret relatif à l'amendement de la loi régissant la profession d'avocat. Détails.
L'élaboration de ce projet fait suite à la décision des pouvoirs publics de confier les missions, objet des tirets 6,12 et 13 du 3e alinéa de l'article 29 de la loi 24-96 relative à la poste et aux télécommunications, à la Direction générale de la sécurité des systèmes d'information.
« L'élaboration de ce projet fait suite à la décision des pouvoirs publics de confier les missions, objet des tirets 6,12 et 13 du 3e alinéa de l'article 29 de la loi 24-96 relative à la poste et aux télécommunications, à la Direction générale de la sécurité des systèmes d'information relevant du ministère délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l'administration de la Défense nationale », a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi le jeudi 2 août dernier suite à l'adoption du projet de loi en question.
Plusieurs abrogations dans le pipe
Ledit projet de loi vise à abroger les tirets susmentionnés, par lesquels l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) se charge de
« proposer au gouvernement la réglementation applicable à la cryptographie et son contrôle, ainsi que les normes du système d'agrément des prestataires de services de certification électronique et de prendre les mesures nécessaires à sa mise en œuvre, d'une part, et d'agréer, pour le compte de l'Etat, les prestataires de services de certification électronique et de contrôler leur activité », a précisé le ministre.
La profession d'avocat mieux réglementée
Le Conseil de gouvernement a également approuvé un projet de décret portant sur l'application du 2e paragraphe de l'article 41 de la loi 28-08 relative à l'amendement de la loi régissant la profession d'avocat. « Ce texte prévoit un contrôle accru des dotations annuelles allouées au titre de l'assistance judiciaire pour couvrir les honoraires d'avocats en contrepartie des prestations rendues dans ce cadre », a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement. Selon ce projet, la loi de Finances fixe la valeur et le plafond de ces dotations parmi le budget du ministère de la Justice et des Libertés, sur décision conjointe des ministres de la Justice et de l'Economie et des Finances. « Il vient organiser le versement des crédits affectés à ce titre par voie de délégation dévolue par le ministre de la Justice aux ordonnateurs de dépenses adjoints, après concertation avec les barreaux du royaume », a-t-il précisé, ajoutant que les honoraires des avocats en matière d'assistance judiciaire ont été fixés à 2 000 DH pour ce qui est des affaires déférées devant la Cour de cassation, à 1 500 DH devant la Cour d'appel et à 1 200 DH devant les Tribunaux de première instance. 
* Tweet
* * *


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.