Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation    La forte participation à la conférence de soutien à l'initiative d' autonomie confirme le réalisme de la vision marocaine    L'appui US au plan d' autonomie s 'inscrit dans une logique de rupture par rapport au statu quo qui entretenait la tension dans la région    L'IRES publie un glossaire de la question du Sahara marocain    Tel-Aviv accueille le premier incubateur israélo-marocain    Nouvelle distinction pour Dakhla Attitude    La CCIS de Dakhla-Oued Eddahab et Attijariwafa Bank scellent un partenariat pour soutenir les commerçants et lesTPE    Mobilité propre : Volvo capitalisera désormais sur l'électrique cette année    Le Maroc et Israël signent un accord pour des vols directs entre les deux pays    SM le Roi reçoit le ministre émirati des affaires étrangères et de la coopération internationale    Joe Biden marque la rupture avec Trump à son arrivée à la Maison Blanche    Matteo Renzi, le ténor toscan devenu inaudible    Rallye Aïcha des Gazelles : la 30ème édition de nouveau reportée    Belhanda, buteur et passeur avec Galatasaray    Botola Pro D2: Le RAC et le TAS se neutralisent    La Juventus s ' adjuge la Supercoupe d'Italie    Evolution du coronavirus au Maroc : 1164 nouveaux cas, 4 63. 706 au total, jeudi 21 janvier 2021 à 18 heures    "Le secret de la lettre " , nouveau roman de Mohammed Ennaji    Le premier club de tolérance et de coexistence voit le jour à Essaouira    Ecrivain le plus lu de France, Guillaume Musso a écrasé ses concurrents en 2020    Lutte contre la corruption : des experts internationaux plaident pour une approche solide et coordonnée    L'Opinion : Distorsions espagnoles    Faculté de droit de Rabat : Des partenariats pour l'inclusion professionnelle    Radios privées, une «mue» bienfaitrice!    SM le Roi félicite M. Faustin-Archange Touadéra    Les détenus d'Al-Hoceima transférés suite à des comportements contraires aux lois    Abdelghani Siffeddine : Un grand Rajaoui s'éteint    Les écrans menacent-ils la vie de nos enfants ?    Stimuler vos défenses immunitaires    Comment fonctionnera le nouveau bachelor marocain    Dédiée à l'actualité lifestyle et la promotion des talents marocains : «Wejeune» fête ses 2 ans au Maroc    Mondial des clubs : Le Bayern affrontera Al Duhail ou Al Ahly en demi-finale    L'ONU condamne le meurtre de deux Casques bleus, dont un Marocain, en République centrafricaine    Coupe du Roi : le Real éliminé par un club de D3 espagnole    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    «Livre de chevet : les effets positif de la pandémie»    A la découverte de l'univers fantastique de Yassine Balbzioui à Rabat    Rencontre-débat avec Zainab Fasiki à l'IF de Fès    Mise au point : Les "attaques injustifiées" et les "assertions diffamatoires" de RSF ne passent pas    France. Contre l'extrémisme turc, le remède marocain et émirati    Activité portuaire : une croissance honorable malgré la crise    Digitalisation, Marjane holding met le turbo    Renault Maroc maintient son leadership    Gestion de la Covid-19 : le Maroc, modèle en Afrique et dans la région Mena    Vaccins contre le Covid-19 : victoire du « chacun pour soi »    CHAN 2020 / Groupe A: Une journée à l'avantage du Burkina Faso    Le poison de « la vérité alternative »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Upline revoit ses perspectives 2013
Publié dans Le Soir Echos le 16 - 01 - 2013

Avec un climat d'incertitude et d'attentisme, la Bourse de Casablanca termine l'année sur une note négative. L'indice phare clôture 2012 avec une dégringolade de 15,13% à 9 359,19 pts, dont 28% de la perte est attribuable à Maroc Telecom. A ce niveau, la Bourse des valeurs aura perdu près de 6 ans de croissance. En effet, les institutionnels, censés être le moteur du marché, ont failli à leur rôle, préférant rester cash plutôt que d'investir sur le marché boursier.
MASI
six pas en arrière…
Cette situation s'est amplifiée avec la publication des résultats décevants, confirmant un ralentissement de l'activité économique et entraînant une baisse mécanique des rendements. A la clôture de l'année 2012, 20 valeurs ont affiché une hausse, selon Upline. En tête d'affiche TASLIF se bonifie de 45,6%. Reflétant la tendance du marché , 56 valeurs ont enregistrés une performance annuelle négative sur 2012. Les fortes baisses sont à mettre à l'actif de STROC INDUSTRIE avec une repli de -57,2% à 118Dh suivie de SAMIR reculant de -54,1% à 335Dh. Selon Upline, les perspectives de l'année 2013 ressortent mitigées avec une modeste amélioration justifiée par un effort soutenu de la Bourse pour améliorer la liquidité sur le marché et apporter du papier frais à la cote, à travers des campagnes de communication ciblées, et un niveau de valorisation qui devient très attractif, notamment pour quelques valeurs comme ADDOHA, ALLIANCE, CMT, SMI, BCP, ATW,… Compte tenu de ce qui précède et en intégrant nos prévisions de fléchissement de 1,7% de la masse bénéficiaire en 2012 à 29,4 MMDH, le PER prévisionnel 2012 s'établit à un niveau compétitif de 15,1x.
Bancaire
un secteur résilient, en dépit du contexte défavorable
Pour 2012, le secteur devrait réaliser une progression du Produit Net Bancaire(PNB) de 7,6% à 43,7 MMDH, portée essentiellement par ATW avec 1,2 MMDH et BCP avec 1 MMDH. Toutefois, Upline anticipe une montée du coût du risque de 33,4%. Dans ces conditions, le Resultat Net Part du Groupe(RNPG) sectoriel devrait s'affermir de +6,1% à 9,2 MMDH. En 2013, avec un potentiel de croissance en Afrique et avec la préparation d'un cadre réglementaire pour faciliter le développement des produits islamiques, les opérateurs du secteur devraient poursuivre leur développement, avec une évolution de 8,5% du PNB et un RNPG sectoriel de 12,6% dont prés de 52% prévue pour ATW, 21,7% pour la BCP. Dans ces conditions, la valorisation du secteur en bourse ressort à 14,4 fois.
BTP
après la Baisse de régime en 2012, des perspectives de redressement en 2013
L'activité du secteur du BTP & des Matériaux de Construction s'est traduite au cours de l'exercice 2012 par une baisse de régime de 1,7% qui devrait se refléter sur les performances financières du secteur avec un résultat net sectoriel de 2,98MMDH soit une baisse de 11,7% dont Lafarge Ciment s'accapare 49,7%. Pour 2013, les ventes sont estimées à 20 MMDH équivalent de 6,6% d'évolution, et une performance du résultat net consolidé de 7,5% à 3,2 MMDH. Sur le plan boursier, Upline estime un PER cible de 16,8X soit une variation de 2,8pts en 2013.
Immobilier
vers l'internationalisation de l'activité ?
Upline escompte l'immobilier en 2012 avec un CA consolidé sectoriel de 18,9 MMDH tiré principalement par ADDOHA qui monopolise 57% du secteur avec une progression de 1,4 MMDH. CGI s'empare de 25% du marché avec une évolution de 800,2 Millions de Dh. Le RNPG sectoriel devait quant à lui s'affermir de 15,5% à 3,5 MMDH porté par ADDOHA (+307 MDhs) et ALLIANCES (+90,3 Mdhs). Pour 2013, des mesures fiscales prévues dans la loi de finances pourraient impacter négativement les revenues du secteur. Néanmoins, grâce au développement de l'activité à l'international prévu en 2013, les ventes du secteur devrait évoluer de 17,4% et la variation du le résultat net est prédit à 21%. Il en ressort un PER sectoriel de 14,3X.
Télécoms
vers un renforcement du poids de l'activité à l'international
Dans un marché très concurrentiel, les réalisations commerciales de l'unique opérateur télécom côté sur la place casablancaise se dégradent légèrement. Les analystes projettent que le secteur réalise un CA de 31 MMDH, soit une évolution de 0,5% en 2013 par rapport à 2012 et les 30,9 MMDH enregistrés (+0,2%). Parallèlement, le RNPG devrait se fixer respectivement en 2012 et 2013 à 7 MMDH soit une dégradation de 12,6% et 8 MMDH l'équivalent d'une performance de 12,8%. Sur le marché boursier et compte tenu de la baisse importante du cours en 2012 (-21,8%), le PER est prévu pour 2013 à 11,6X contre 13X en 2012.
MINES
une décélération après deux années d'euphorie
En dépit de la régression des cours, le volume d'affaires du secteur minier s'est élargi de 4,9%, grâce aux performances des participations minières de la SNI : Managem et SMI . En 2013, les minières devraient enregistrer un CA de 6,4 MMDH, soit 20% de progression contre 2012. RNPG sectoriel devrait s'accroître de 27,3% à 1,6 MMDH. Le secteur est valorisé à la cote en 2013 à 17,4 fois. Les analystes prévoient une croissance du volume d'affaires en 2013, suite à la suppression des couvertures et à la montée de contribution des activités internationales.
AGRO & Boissons
des perspectives tributaires des conditions climatiques
Les ventes du secteur agroalimentaire sont estimées à 22MMDH en 2013 contre 21MMDH en 2012, pour un RNPG qui s'élève à 1,7MMDH en 2013 soit une variation de 8,3%. Sur le plan boursier, le ratio PER valorise le secteur à 20,5 fois sa capacité bénéficiaire en 2013.
Distribution
retour au vert des agrégats financiers
Upline s'attend que la distribution atteigne un CA de 16,2 MMDH en 2013 et 14,4MMDH en 2012. les revenues du secteur devraient ressortir à 650 millions Dh et 519 millions de Dh pour respectivement 2013 et 2012. la valorisation du secteur devrait accuser un repli de 23pts en 2013 avec un PER de 13,6X.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.