Najlae Benmbarek: directrice de la diplomatie publique    Le Maroc plaide pour «un système multilatéral renouvelé et plus équitable»    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Un 5ème Sela Park pour Aradei Capital    La semaine mondiale de l'entrepreneuriat en sa 2è édition    CFG Bank : La masse bénéficiaire ajustée des principales sociétés devrait baisser de 18,3% en 2020.    AWB. Issam Maghnouj : « La relation banque-client a changé »    Chili: La troisième mort de Pinochet    Hier, l'avenir était meilleur !    Coronavirus : plus de 624.000 arrestations pour non-port du masque au Maroc    Khalid Ait Taleb : « Le taux d'occupation des lits dans les services de réanimation est passé de 5% au début de la pandémie à 31,3% aujourd'hui »    Coronavirus : la pollution de l'air pourrait augmenter la mortalité de 15%    Une haute délégation visite les laboratoires de recherche de la Fondation MAScIR    Après des semaines d'assouplissement, Tanger de nouveau en alerte    Taroudant/Covid-19 : Nouvelles mesures préventives contre la pandémie    La vie est belle dans les yeux d'un homme qui aime le cinéma    "La démondialisation", thème de la 9e édition des Dialogues Stratégiques    Caricatures du prophète : Le « Conseil des sages musulmans » veut poursuivre Charlie Hebdo en justice    Conférence : L'Afrique dans la pensée de Feu SM Hassan II sous le feu des projecteurs    Affaire des caricatures : Le Conseil Supérieur des Oulémas donne sa position    Maroc Telecom, «Top Performer RSE» pour la 7e fois consécutive    Aquaculture Coopération maroco-espagnole pour lancer des projets au niveau du littoral nord    Ce qu'était le tourisme avant la crise Covid    Kifal auto : La startup qui roule pour les voitures d'occasion (vidéo)    Casablanca : Deux balles de sommation tirées pour neutraliser deux récidivistes    Le Royaume d'Eswatini ouvre son consulat général à Laâyoune    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    Arménie et Azerbaïdjan s'engagent à nouveau sur une trêve à Washington    Lee Kun-hee, l'ermite de l'empire Samsung    Orpheline de Ronaldo, la Juve concède un nouveau nul    Le Festival Nipponia 'Ki, un pont culturel entre le Maroc et le Japon    Compteur coronavirus : 2.264 nouveaux cas et 46 décès en 24H    Coupe de la CAF: Le Souverain félicite la Renaissance de Berkane    Cinéma. Le Festival Al Gouna rend hommage à said Tahgmaoui    Mehdi Qotbi : « De nouveaux musées ouvriront prochainement »    Les folies d'Erdogan    Maroc-Egypte: le suspense continue    La CAF et l'ICSS signent un accord de coopération    Stigmatisation de l'Islam en France : La riposte s'organise    Marrakech accueille l'emblématique peinture, la Joconde    Réédition du roman «Le dernier combat du captain Ni'mat» de Mohamed Leftah    Imane Robelin couronnée par «Les Lorientales 2020»    Pas de processus politique avec les provocateurs, les gangs ou les bandits    Testé positif au Covid-19, Ronaldinho donne de ses nouvelles    Transfert : Hicham Al Aroui débarque à l'OCS    Volleyball : Bouchra Hajij élue présidente de la Confédération africaine    La RSB renaît de ses cendres    Caricatures du Prophète : le Maroc réagit « vigoureusement »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Upline revoit ses perspectives 2013
Publié dans Le Soir Echos le 16 - 01 - 2013

Avec un climat d'incertitude et d'attentisme, la Bourse de Casablanca termine l'année sur une note négative. L'indice phare clôture 2012 avec une dégringolade de 15,13% à 9 359,19 pts, dont 28% de la perte est attribuable à Maroc Telecom. A ce niveau, la Bourse des valeurs aura perdu près de 6 ans de croissance. En effet, les institutionnels, censés être le moteur du marché, ont failli à leur rôle, préférant rester cash plutôt que d'investir sur le marché boursier.
MASI
six pas en arrière…
Cette situation s'est amplifiée avec la publication des résultats décevants, confirmant un ralentissement de l'activité économique et entraînant une baisse mécanique des rendements. A la clôture de l'année 2012, 20 valeurs ont affiché une hausse, selon Upline. En tête d'affiche TASLIF se bonifie de 45,6%. Reflétant la tendance du marché , 56 valeurs ont enregistrés une performance annuelle négative sur 2012. Les fortes baisses sont à mettre à l'actif de STROC INDUSTRIE avec une repli de -57,2% à 118Dh suivie de SAMIR reculant de -54,1% à 335Dh. Selon Upline, les perspectives de l'année 2013 ressortent mitigées avec une modeste amélioration justifiée par un effort soutenu de la Bourse pour améliorer la liquidité sur le marché et apporter du papier frais à la cote, à travers des campagnes de communication ciblées, et un niveau de valorisation qui devient très attractif, notamment pour quelques valeurs comme ADDOHA, ALLIANCE, CMT, SMI, BCP, ATW,… Compte tenu de ce qui précède et en intégrant nos prévisions de fléchissement de 1,7% de la masse bénéficiaire en 2012 à 29,4 MMDH, le PER prévisionnel 2012 s'établit à un niveau compétitif de 15,1x.
Bancaire
un secteur résilient, en dépit du contexte défavorable
Pour 2012, le secteur devrait réaliser une progression du Produit Net Bancaire(PNB) de 7,6% à 43,7 MMDH, portée essentiellement par ATW avec 1,2 MMDH et BCP avec 1 MMDH. Toutefois, Upline anticipe une montée du coût du risque de 33,4%. Dans ces conditions, le Resultat Net Part du Groupe(RNPG) sectoriel devrait s'affermir de +6,1% à 9,2 MMDH. En 2013, avec un potentiel de croissance en Afrique et avec la préparation d'un cadre réglementaire pour faciliter le développement des produits islamiques, les opérateurs du secteur devraient poursuivre leur développement, avec une évolution de 8,5% du PNB et un RNPG sectoriel de 12,6% dont prés de 52% prévue pour ATW, 21,7% pour la BCP. Dans ces conditions, la valorisation du secteur en bourse ressort à 14,4 fois.
BTP
après la Baisse de régime en 2012, des perspectives de redressement en 2013
L'activité du secteur du BTP & des Matériaux de Construction s'est traduite au cours de l'exercice 2012 par une baisse de régime de 1,7% qui devrait se refléter sur les performances financières du secteur avec un résultat net sectoriel de 2,98MMDH soit une baisse de 11,7% dont Lafarge Ciment s'accapare 49,7%. Pour 2013, les ventes sont estimées à 20 MMDH équivalent de 6,6% d'évolution, et une performance du résultat net consolidé de 7,5% à 3,2 MMDH. Sur le plan boursier, Upline estime un PER cible de 16,8X soit une variation de 2,8pts en 2013.
Immobilier
vers l'internationalisation de l'activité ?
Upline escompte l'immobilier en 2012 avec un CA consolidé sectoriel de 18,9 MMDH tiré principalement par ADDOHA qui monopolise 57% du secteur avec une progression de 1,4 MMDH. CGI s'empare de 25% du marché avec une évolution de 800,2 Millions de Dh. Le RNPG sectoriel devait quant à lui s'affermir de 15,5% à 3,5 MMDH porté par ADDOHA (+307 MDhs) et ALLIANCES (+90,3 Mdhs). Pour 2013, des mesures fiscales prévues dans la loi de finances pourraient impacter négativement les revenues du secteur. Néanmoins, grâce au développement de l'activité à l'international prévu en 2013, les ventes du secteur devrait évoluer de 17,4% et la variation du le résultat net est prédit à 21%. Il en ressort un PER sectoriel de 14,3X.
Télécoms
vers un renforcement du poids de l'activité à l'international
Dans un marché très concurrentiel, les réalisations commerciales de l'unique opérateur télécom côté sur la place casablancaise se dégradent légèrement. Les analystes projettent que le secteur réalise un CA de 31 MMDH, soit une évolution de 0,5% en 2013 par rapport à 2012 et les 30,9 MMDH enregistrés (+0,2%). Parallèlement, le RNPG devrait se fixer respectivement en 2012 et 2013 à 7 MMDH soit une dégradation de 12,6% et 8 MMDH l'équivalent d'une performance de 12,8%. Sur le marché boursier et compte tenu de la baisse importante du cours en 2012 (-21,8%), le PER est prévu pour 2013 à 11,6X contre 13X en 2012.
MINES
une décélération après deux années d'euphorie
En dépit de la régression des cours, le volume d'affaires du secteur minier s'est élargi de 4,9%, grâce aux performances des participations minières de la SNI : Managem et SMI . En 2013, les minières devraient enregistrer un CA de 6,4 MMDH, soit 20% de progression contre 2012. RNPG sectoriel devrait s'accroître de 27,3% à 1,6 MMDH. Le secteur est valorisé à la cote en 2013 à 17,4 fois. Les analystes prévoient une croissance du volume d'affaires en 2013, suite à la suppression des couvertures et à la montée de contribution des activités internationales.
AGRO & Boissons
des perspectives tributaires des conditions climatiques
Les ventes du secteur agroalimentaire sont estimées à 22MMDH en 2013 contre 21MMDH en 2012, pour un RNPG qui s'élève à 1,7MMDH en 2013 soit une variation de 8,3%. Sur le plan boursier, le ratio PER valorise le secteur à 20,5 fois sa capacité bénéficiaire en 2013.
Distribution
retour au vert des agrégats financiers
Upline s'attend que la distribution atteigne un CA de 16,2 MMDH en 2013 et 14,4MMDH en 2012. les revenues du secteur devraient ressortir à 650 millions Dh et 519 millions de Dh pour respectivement 2013 et 2012. la valorisation du secteur devrait accuser un repli de 23pts en 2013 avec un PER de 13,6X.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.