Environnement des affaires: ce qu'il faut retenir de la politique nationale 2021-2025    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de feu Béchir Ben Yahmed, fondateur de "Jeune Afrique"    Météo: le temps prévu ce jeudi 6 mai au Maroc    Coupe du Trône: les Faraouis font tomber le Raja en demi-finales (VIDEO)    Afrique du Sud : M. Youssef Amrani présente dans un panel la perspective marocaine d'une diplomatie post-covid    Coupe du Trône: le Wydad bat le Chabab Mohammédia et file en finale (VIDEO)    L'avenir de Mohamed Ihattaren, entre PSV et tanière des Lions ?    Classement mondial de la bonne gouvernance : Le Maroc 61e mondial et 4e en Afrique    Chelsea-Real (2-0) : Les Blues se hissent vers Manchester City en finale de la LDC !    Cette semaine en Liga...    Liberté sous caution pour Bouhlel et son acolyte ?    Cinéma/Maroc : Un réseau d'acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit le jour    Le Maroc et la Serbie veulent renforcer davantage leurs relations économiques    La terre a tremblé dans la région de Ouarzazate    Affaire Brahim Ghali: les Marocains d'Espagne se mobilisent    Le Maroc dans le Groupe B    Concours «Street Art Casablanca»    LA BAD APPUIE LE MAROC AVEC PRÈS D'UN MILLION DE DOLLARS    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    Mahrez envoie Manchester City en finale    Le Djibouti réitère son attachement «résolu et constant» à l'intégrité territoriale du Maroc    Nizar Baraka : "Il est temps de revoir la répartition des richesses"    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    AGROALIMENTAIRE/Agropoles: des plateformes intégrées avec des incitations pour les investisseurs    Madrid: Manifestation massive devant l'Audience Nationale pour réclamer l'arrestation du dénommé Brahim Ghali    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    La Bourse de Casablanca clôture dans le vert    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Le dirham devrait s'apprécier face au dollar de 0,1%    « Mon histoire avec les médicaments », une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 1]    Hôtellerie : l'Israélien Fattal lorgne le Maroc    Ramadan/Tanger: un restaurant sert un Ftour express, couvre-feu oblige (reportage)    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Jazz au Maroc: vivement le live !    Santé : Des médecins cubains au Maroc ?    Simplification des procédures administratives : La CMR se conforme à la nouvelle loi    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Maroc/météo : Nuages instables sur plusieurs régions avec des averses par endroits, ce mercredi 5 mai    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    Le leader de Podemos, Pablo Iglesias, se retire de la vie politique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tirs de missiles en méditerranée: Israël revendique!
Publié dans Le Soir Echos le 03 - 09 - 2013

Exercice ou démonstration de force ? Les deux options restent valables en vue du contexte. Quoi qu'il en soit, Israël vient d'annoncer avoir mené aujourd'hui matin un test de missile en Méditerranée. Une opération menée conjointement avec les Etats-Unis. Détectés d'abord par la Russie, craignant une attaque imminente sur la Syrie, les missiles concernés sont finalement tombés en mer méditerranée. « Aucune explosion n'a été signalée à Damas », ont indiqué des sources officielles syriennes. Les médias israéliens ont, de leur côté, indiqué que les missiles balistiques tirés sont de type « radars Ankor ». L'opération a quant a elle été menée depuis une base militaire dans le centre d'Israël et « s'inscrit ans le cadre d'un exercice militaire israélo-américain », précise la même source. Le ministère israélien de la Défense a précisé avoir testé un missile-cible utilisé dans le cadre de son système de défense antimissile. Des tests effectués à 09h15 locale (06h15 GMT), soit quasiment l'heure à laquelle Moscou dit avoir détecté le lancement de deux engins balistiques du centre vers l'est de la Méditerranée.
Panique à Moscou!
En effet, plus tôt dans la journée, le ministère russe de la défense, relayé par les agences de presse russes, avait indiqué avoir détecté deux tirs de missile balistique mardi matin en Méditerranée. « Le lancement, qui a eu lieu à 10 h 16, heure de Moscou (9 h 16 GMT ), a été détecté par les stations radar à Armavir », selon le ministère. Ce dernier précise que les tirs ont été lancés de la partie centrale de la Méditerranée vers la côte est, toutefois sans préciser si est réellement la Syrie. Les agences de presse russes ont également indiqué que « les missiles sont tombés en mer et pourraient avoir été tirés depuis un navire américain ». Ce qui a laissé croire au début de l'offensive contre la Syrie, s'est finalement révélé être « un exercice militaire israélo-américain ».
La Russie met en garde
Selon l'agence de presse Reuters, la Russie reproche à Washington d'attiser les tensions en déployant des navires de guerre en Méditerranée orientale. Oleg Dogaïev, un responsable du ministère russe de la Défense russe, a indiqué que la pression exercée par les Etats-Unis pose un problème particulier et que l'envoi de bâtiments armés de missiles de croisière en direction des côtes syriennes a des répercussions négatives sur la situation dans toute la région.
A noter, le porte-avions Nimitz et quatre autres navires de guerres américains sont en route pour rejoindre en méditerranée orientale les cinq « Destroyers » et le navire amphibie déjà déployés dans la région.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.