Jeux africains : La Marocaine Soukaina Sahib décroche la médaille d'or    L'article de The Wall Street Journal qui a affolé le polisario    La fragile économie du lac Malawi victime du climat et de la surpêche    La propriété intellectuelle, pilier de la croissance en Afrique    La détérioration de la qualité de l'eau entrave la croissance économique    Giuseppe Conte, "le Monsieur Nobody", passé de l'ombre à la lumière    Insolite : Trump ne construira pas de gratte-ciel au Groenland    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Tanger    Dans son discours à la nation à l'occasion du 66ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple    Consécration du beach-volley égyptien    Manchester United condamne des injures racistes reçues par Paul Pogba    Ligue des champions : L'Ajax accroché et Mezraoui expulsé    Les femmes seraient diagnostiquées plus tardivement que les hommes    Ces stars qui ont vu leur carrière basculer    Le discret mais lucratif trafic de fossiles à Erfoud    Première édition du Festival international Cinéma & Littérature à Safi    L'écrivain Yann Moix provoque la polémique en se décrivant en enfant battu    Coups de feu sur le tournage du clip du rappeur Booba    Rabat : Alsa-City bus assure le transport à la capitale    Faux et usage de faux: Arrestation d'un récidiviste à Meknès    Paris: Coups de feu sur le tournage d'un clip de Booba    M'barek Boussoufa rejoint le club qatari d'Al-Sailiya    Voici les deux premiers matches des Lions après la CAN    Fête de la Jeunesse: Grâce royale au profit de 443 personnes    Fête du Trône: Bank Al-Maghrib émet un billet commémoratif de 20 dirhams    Météo: Le temps qu'il fera mercredi    Brexit : BoJo fait le forcing à Berlin et Paris    Discours royal : Un modèle de développement nouveau avec du sang frais    Vidéo. Jeux africains : une cérémonie d'ouverture digne de l'Afrique    Fête de la jeunesse : Grâce royale au profit de 443 personnes    La Grèce n'a pas reçu de demande d'ancrage du pétrolier iranien    Algérie: Après six mois, contestation et pouvoir dans l'impasse    BAM : le contrôle sur les transferts de l'étranger vers le Maroc renforcé    Habib El Malki salue la position de Freetown    Grande Canarie : La progression de l'incendie ralentit, selon les autorités    Météo: le temps qu'il fera ce mardi    Insécurité routière : 30 décès en l'espace d'une semaine !    SM le Roi adresse un discours à la Nation, ce soir    Les FAR accueillent les premiers appelés au service militaire    Les jeunes sont l'avenir du Maroc    Le Maroc et le Fonds vert pour le climat souhaitent renforcer leur coopération    « Voix de Femmes », une 11ème édition 100% marocaine    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    46 joueurs présélectionnés pour 2 matchs amicaux    Un centre sino-marocain de médecine traditionnelle bientôt à Casablanca    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Divers
Publié dans Libération le 21 - 09 - 2018


Tir
Un brigadier exerçant dans le corps urbain de la préfecture de sûreté de Casablanca a été contraint, mardi, de tirer une balle de sommation lors d'une intervention visant à interpeller quatre suspects impliqués dans un réseau criminel spécialisé dans le vol avec violence, et ce après qu'ils aient sérieusement mis en danger la vie des fonctionnaires de police à l'aide d'armes blanches.
Une patrouille de la police était intervenue pour arrêter les mis en cause qui étaient à bord d'un véhicule léger dans la zone de Lissasfa à Casablanca pour leur implication présumée dans des vols avec violence dans des quartiers résidentiels, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les suspects, qui étaient en état d'ivresse et sous l'emprise de la drogue, ont brandi des machettes, ce qui a contraint le brigadier à utiliser son arme de service pour tirer une balle de sommation.
Cette intervention a permis l'arrestation de trois suspects, la saisie des armes blanches utilisées lors de l'agression, d'une quantité de drogues et de comprimés psychotropes, ainsi que des téléphones portables probablement obtenus à travers des actes criminels. Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les recherches et les investigations se poursuivent pour arrêter le quatrième individu soupçonné d'appartenir à ce même réseau criminel, conclut le communiqué.
Arrestation
Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), en étroite collaboration avec les services de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et sur la base d'informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a interpellé douze individus accusés d'appartenir à un réseau terroriste et criminel s'activant à Tanger et Casablanca.
Parmi ces individus figurent des personnes ayant des antécédents judiciaires dans les crimes de droit commun et d'anciens détenus dans des affaires de terrorisme et d'extrémisme, indique un communiqué conjoint de la DGSN et de la DGST précisant que le frère de l'un des mis en cause est engagé actuellement dans les rangs du groupe terroriste "Daech" sur le front syro-irakien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.