La BCP se mobilise pour accompagner le dispositif de soutien aux ménages    Le HCP appelle les entreprises à une adaptation des échanges de l'information économique    L'ombre d' une pénurie de médicaments plane sur l'Europe    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Les pharmaciens déclinent leur vision de la réforme    Présidence du Ministère public : Appel à l'application stricte des dispositions sur le port de masque    Gare aux contrevenants!    Obligation du port du masque de protection depuis hier    La section du PPS dénonce vigoureusement le favoritisme électoral    Casablanca : Une polyclinique CNSS mise à la disposition des autorités publiques    La crise du coronavirus rattrape l'inauguration du Ritz Carlton de Rabat    Nabil Benabdallah: «Il est temps de repenser le rôle de l'Etat»    La Suède rejette le confinement…    «Après la pandémie, la reprise serait très difficile»    PPS : L'amnistie royale, un geste généreux dans ces circonstances difficiles    Télétravail : Gare aux failles de sécurité !    Hicham Daoudi : «Pratiquement 60% de notre chiffre d'affaires est suspendu en ce moment»    Coronavirus : 21 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7 nouvelles guérisons, mardi à 8h    Edito : Soldats invisibles    Pour accompagner les citoyens : Inwi se mobilise dans le contexte de crise    Khalid Ezzemani : «Nous partageons notre expérience avec d'autres pays du continent africain»    Changement de modèle ?    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Les médecins privés de Marrakech appelés à prêter main forte à ceux du public    Journée internationale du sport : TIBU Maroc annonce plusieurs actions    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Abdelkader Retnani : «Les éditeurs sont en confinement total, soit à l'arrêt à 80% du secteur»    Elisabeth II appelle à la résilience: «Nous vaincrons»    Quelle leçon nous apprend l'Histoire!    «La lecture, mon échappatoire!»    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'IS appelle à édifier une société mondiale durable avant qu'il ne soit trop tard
Publié dans Libération le 01 - 12 - 2018

L'Internationale socialiste vient de rendre public un document intitulé « Un appel global pour une société mondiale durable avant qu'il ne soit trop tard ».
En voici le texte intégral :
«En dépit des efforts des Nations unies et de nombreux gouvernements, organisations internationales et mouvements de la société civile pour lutter contre les changements climatiques, les données récentes démontrent que si nous n'intensifions pas notre action, il sera trop tard.
Le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat des Nations unies (GIEC), lors de sa plus récente réunion, a déclaré qu'il ne reste qu'une dizaine d'années pour maintenir le réchauffement planétaire à un maximum de 1,5°C, niveau au-delà duquel chaque demi-degré supplémentaire aggravera fortement les risques de sécheresse, d'inondation, d'extrême chaleur et de pauvreté pour des centaines de millions de personnes. Il est nécessaire d'entreprendre des changements urgents et sans précédent pour atteindre cet objectif qui est abordable et réalisable.
A la veille de la prochaine COP24 qui s'ouvrira début décembre, en tant que leaders de la plus grande famille politique progressiste du monde, l'Internationale socialiste, nous lançons un appel pour renforcer la coopération multilatérale face à cet enjeu crucial pour l'humanité, et à l'intensification de l'action à tous les niveaux.
L'Internationale socialiste a été active dans la mise en évidence du caractère multidimensionnel de la lutte contre les changements climatiques. Au travers des travaux de sa «Commission pour une société mondiale durable», l'IS a également identifié les politiques devant être mises en oeuvre, telles qu'une taxe sur les émissions de CO2 (et d'autres gaz à effet de serre).
Nous sommes engagés et actifs dans l'avènement d'une révolution de pensée, de politique et de mode de vie pour relever ces nouveaux défis. En créant un nouveau paradigme dans la manière dont nous agissons, dont nous produisons et dont nous consommons. Ce changement de mentalité requiert que les Objectifs de développement durable (ODD) soient pleinement intégrés dans nos programmes d'éducation de base, la formation professionnelle et la R-D, ainsi que dans nos décisions politiques.
Il est fondamental que les ODD soient appliqués si nous voulons lutter contre la pauvreté et l'analphabétisme, instaurer la paix, protéger les droits humains, gérer les déplacements de populations et garantir des sociétés justes et durables pour les générations à venir.
La clé du succès de ce changement radical réside dans la justice sociale, l'égalité et une société saine, participative et de cohésion qui respecte la dignité de tous.
Nous déplorons les cercles conservateurs et populistes du monde entier qui minent systématiquement les efforts de lutte contre les changements climatiques. Leurs motifs coïncident avec les puissantes industries du pétrole et du gaz qui font pression ouvertement contre toute réglementation qui pourrait réduire leurs bénéfices tout en protégeant l'environnement. Nous lançons un appel général à opposer les efforts conscients de détourner les faits scientifiques et de minimiser les risques catastrophiques du réchauffement planétaire.
Les Objectifs de développement durable sont la pierre angulaire d'un contrat social mondial plus vaste. Un contrat social qui peut unir les gouvernements et les peuples de notre planète à une époque de discorde accrue, à travers des objectifs communs favorables à une coopération et réglementation responsable.
Les conséquences sociales des changements climatiques sont associées à une recrudescence des risques, parmi lesquels les risques financiers devant être évalués pour tout investissement futur.
Les partenaires sociaux, la société civile et les citoyens doivent relever le défi de la responsabilité sociale et intégrer les efforts en faveur d'une société à faible émission de carbone dans leur quotidien.
Nous exhortons nos partenaires sociaux et la société civile à s'unir à nos efforts communs pour mettre en oeuvre les ODD.
Nous sommes engagés à être les chefs de file de la lutte pour une planète plus humaine et durable !»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.