Hervé Renard démissionne    Le message d'Hervé Renard au Roi Mohammed VI    Hervé Renard «clos» son parcours avec les Lions de l'Atlas    Prison à perpétuité pour «El Chapo»    L'exemple d'une région modèle!    Fouzi Lekjaa désigné 2ème vice-président de la CAF    CAN 2021: Le Maroc face à la Mauritanie, Centrafrique et Burundi    Hamzaoui Abdelmalek sort les maîtres de l'art de l'oubli    Samir Belhaouss expose ses inspirations marocaines à l'Espace Rivages    Lectures d'été 2019    El Jadida : 5 ans de prison pour un cambrioleur de commerces    Tanger : Un jeune de 19 ans tue son rival à coup de couteau    Laâyoune : La célébration de la victoire algérienne vire au drame    Maroc-Jordanie : Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Préscolaire: Amzazi dresse le bilan    Nouveau siège de la MAP à Casablanca    Que s'est-il passé à Laâyoune après le sacre de l'Algérie à la CAN ?    Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Mort d'une jeune fille à Laâyoune. Ouverture d'une enquête sur les circonstances de l'accident    Terrorisme: Arrestation à Meknès d'un Marocain portant la nationalité française    Grand stade de Casablanca. Le ministère réagit aux rumeurs    Les actes de naissance et certificats médicaux seront standardisés    Salaires : l'écart se creuse entre public et privé    Le roi Mohammed VI félicite les Fennecs    ONEE : Un programme d'investissement de 51,6 MMDH sur 4 ans    Temara : Un ex-enseignant tente un hold-up sur une agence de microcrédit    L'Boulevard : Carcass, Dizzy Dros et Dope D.O.D parmi les invités de la 19ème édition    Logements insalubres : la lâcheté politique    Brèves Internationales    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Grogne à la CGEM    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Eliminatoires de la CAN 2021    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    Communiqué du Bureau politique du PPS    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'IS appelle à édifier une société mondiale durable avant qu'il ne soit trop tard
Publié dans Libération le 01 - 12 - 2018

L'Internationale socialiste vient de rendre public un document intitulé « Un appel global pour une société mondiale durable avant qu'il ne soit trop tard ».
En voici le texte intégral :
«En dépit des efforts des Nations unies et de nombreux gouvernements, organisations internationales et mouvements de la société civile pour lutter contre les changements climatiques, les données récentes démontrent que si nous n'intensifions pas notre action, il sera trop tard.
Le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat des Nations unies (GIEC), lors de sa plus récente réunion, a déclaré qu'il ne reste qu'une dizaine d'années pour maintenir le réchauffement planétaire à un maximum de 1,5°C, niveau au-delà duquel chaque demi-degré supplémentaire aggravera fortement les risques de sécheresse, d'inondation, d'extrême chaleur et de pauvreté pour des centaines de millions de personnes. Il est nécessaire d'entreprendre des changements urgents et sans précédent pour atteindre cet objectif qui est abordable et réalisable.
A la veille de la prochaine COP24 qui s'ouvrira début décembre, en tant que leaders de la plus grande famille politique progressiste du monde, l'Internationale socialiste, nous lançons un appel pour renforcer la coopération multilatérale face à cet enjeu crucial pour l'humanité, et à l'intensification de l'action à tous les niveaux.
L'Internationale socialiste a été active dans la mise en évidence du caractère multidimensionnel de la lutte contre les changements climatiques. Au travers des travaux de sa «Commission pour une société mondiale durable», l'IS a également identifié les politiques devant être mises en oeuvre, telles qu'une taxe sur les émissions de CO2 (et d'autres gaz à effet de serre).
Nous sommes engagés et actifs dans l'avènement d'une révolution de pensée, de politique et de mode de vie pour relever ces nouveaux défis. En créant un nouveau paradigme dans la manière dont nous agissons, dont nous produisons et dont nous consommons. Ce changement de mentalité requiert que les Objectifs de développement durable (ODD) soient pleinement intégrés dans nos programmes d'éducation de base, la formation professionnelle et la R-D, ainsi que dans nos décisions politiques.
Il est fondamental que les ODD soient appliqués si nous voulons lutter contre la pauvreté et l'analphabétisme, instaurer la paix, protéger les droits humains, gérer les déplacements de populations et garantir des sociétés justes et durables pour les générations à venir.
La clé du succès de ce changement radical réside dans la justice sociale, l'égalité et une société saine, participative et de cohésion qui respecte la dignité de tous.
Nous déplorons les cercles conservateurs et populistes du monde entier qui minent systématiquement les efforts de lutte contre les changements climatiques. Leurs motifs coïncident avec les puissantes industries du pétrole et du gaz qui font pression ouvertement contre toute réglementation qui pourrait réduire leurs bénéfices tout en protégeant l'environnement. Nous lançons un appel général à opposer les efforts conscients de détourner les faits scientifiques et de minimiser les risques catastrophiques du réchauffement planétaire.
Les Objectifs de développement durable sont la pierre angulaire d'un contrat social mondial plus vaste. Un contrat social qui peut unir les gouvernements et les peuples de notre planète à une époque de discorde accrue, à travers des objectifs communs favorables à une coopération et réglementation responsable.
Les conséquences sociales des changements climatiques sont associées à une recrudescence des risques, parmi lesquels les risques financiers devant être évalués pour tout investissement futur.
Les partenaires sociaux, la société civile et les citoyens doivent relever le défi de la responsabilité sociale et intégrer les efforts en faveur d'une société à faible émission de carbone dans leur quotidien.
Nous exhortons nos partenaires sociaux et la société civile à s'unir à nos efforts communs pour mettre en oeuvre les ODD.
Nous sommes engagés à être les chefs de file de la lutte pour une planète plus humaine et durable !»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.