L'enseignement supérieur passe au mode grève    Immobilier. Un faux départ en 2019    Forum africain des ports : La 1ère édition à Tanger    Le Maroc à Genève pour la 72ème Assemblée mondiale de la santé    Chronique Humour et Ramadan : Qu'Imam me suive…    Education : Le ministère annonce une version actualisée de la méthode d'enseignement pour le primaire    Christchurch : L'auteur de l'attaque inculpé pour terrorisme    La réponse de Huawei à Google    Ramadan : Engouement par-ci, montée des prix par-là    Radioscopie des besoins prévisionnels d'emplois au Maroc    Les Etats-Unis donnent un sursis de 3 mois à Huawei    Marrakech: La ville que les stars adorent!    Sidi Moumen : Le Roi Mohammed VI inaugure un Centre médical de proximité    Insolite : Soyez "gentils" avec la police nigériane    M'hamed Loqmani : Les intellectuels qui ne créent pas le buzz ne sont pas toujours les bienvenus dans les médias    Phoques, caviar et pétrole: la mer Caspienne menacée par la pollution    Donald Trump : Si Téhéran veut se battre, ce sera la fin officielle de l'Iran    Agentis construira et équipera des hôpitaux publics en Côte d'Ivoire    Les inégalités augmentent dans l'UE, mais moins qu'ailleurs    Baisse du résultat net du CIH    Banque Atlantique se propose d'accompagner l'Etat et les entreprises nigériens    Attention aux jeans trop serrés et à l'épilation intégrale !    Pendant le Ramadan, Essaouira retrouve toutes ses sensations    Les Marocains d'Italie dénoncent la situation tragique dans les camps de Tindouf    Ces tournages qui ont tourné au drame : Troie    Cinquantenaire du FNAP de Marrakech    En larmes, le monstre sacré du 7ème art Alain Delon honoré à Cannes    169 migrants subsahariens secourus par la marine royale en méditerranée    Madison Cox lauréat du prix de la Rosa d'Oro    Coopération bilatérale : Bourita s'entretient avec son homologue libérien    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    49ème édition du cycle de conférences de la Fondation Attijariwafa bank : Valeurs éthiques et vivre-ensemble au centre des échanges    L'Arabie Saoudite intercepte des missiles visant la Mecque et Djeddah    Policy Center for the New South. De nouveaux locaux et une nouvelle dynamique    Journée internationale : La diversité biologique célébrée à Rabat    Abderrassoul Lehdari : «Si Aziz nous a appris la méthode, la rigueur, la maîtrise du sujet et l'esprit critique»    L'ancien ministre RNIste, Taieb Bencheikh, n'est plus    Egypte : Le Comité d'organisation lance une billetterie en ligne    Louzani et Blinda au Mondial mais pas en CAN    Abdelhak Zerouali, le maître du monodrame    Vente illégale de boissons alcoolisées et immigration clandestine : Une ressortissante subsaharienne arrêtée à Rabat    La Chambre d'agriculture de Draâ-Tafilalet primée en Tunisie    US – Iran : Téhéran minimise les risques de conflits malgré les menaces américaines    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Divers    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Discussions en dents de scie entre les syndicats des commerçants et les directions de la douane et des impôts
Publié dans Libération le 16 - 01 - 2019

Malgré l'annonce par le chef du gouvernement Saad Eddine El Otmani, jeudi dernier, de la suspension des mesures relatives au système informatique de facturation jusqu'à la tenue des rencontres entre les départements concernés et les représentants des commerçants, certains professionnels du secteur font part de leur scepticisme. Ce qui pourrait être interprété dans le sens d'une crise de confiance. Et c'est d'ailleurs ce qui expliquerait ces mouvements de grève déclenchés par-ci, par-là, alors que des discussions étaient en cours entre les professionnels et leurs syndicats les plus représentatifs et le directeur général des impôts et celui de la douane.
En effet, une grève des commerçants a été observée hier à Inezgane, Agadir et Tifelt et se poursuivra aujourd'hui. Selon une source syndicale contactée par Libé, les commerçants feront grève ce jeudi 17 janvier à Rabat, Khémisset, Témara et Skhirat et mercredi 23 janvier à Salé et Kénitra.
Ce mouvement de protestation intervient malgré les réunions marathons ce lundi entre les représentants des syndicats les plus représentatifs et les deux responsables du ministère des Finances. Ces réunions se sont poursuivies hier.
« Il y a un progrès sur certains points », a assuré Nabil Nouri, président du Syndicat national des commerçants et des professionnels (SNCP) dans une déclaration à Libé hier matin. Et de préciser : «Nous avons tenu une réunion lundi jusqu'à 21 heures et nous allons la continuer ce mardi. Il reste des points qui nécessitent un débat et nous espérons que ces réunions déboucheront sur un communiqué commun» qui pourrait désamorcer le conflit.
Pour sa part, Mohamed Dahbi, secrétaire général de l'Union générale des entreprises et professions (UGEP) qui a pris part à ces réunions, a salué le dialogue entre les professionnels et le ministère de tutelle pour trouver une solution satisfaisante pour les commerçants.
«Nous n'avons pas encore conclu d'accord», a-t-il affirmé dans une déclaration à Libé. Et d'ajouter : «Mais nous nous sommes mis d'accord sur l'institutionnalisation du dialogue entre les professionnels et leurs représentants et le ministère de tutelle, la création d'une commission pour trancher les litiges. Cela est fort essentiel. Nous nous sommes également mis d'accord sur la préparation ensemble d'un symposium sur les impôts et durant lequel on peut débattre des sujets qui suscitent aujourd'hui la polémique».
Mohamed Dahbi a, par ailleurs, souligné qu'«un PV sera signé au terme de ces discussions par les représentants des organisations des commerçants et les deux directeurs des impôts et de la douane en présence du ministre de tutelle».
Il convient de rappeler que le ras-le-bol des commerçants a poussé les autorités compétentes à rétropédaler. Ce lundi, le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Benchaaboun, a assuré devant les députés de la Chambre des représentants que les commerçants et artisans soumis au régime forfaitaire sont dispensés de la facturation en vertu du droit fiscal, soulignant que la situation fiscale de cette catégorie de commerçants et artisans n'a subi aucun changement et que les interprétations liées aux nouvelles dispositions de la loi de Finances 2018 reflètent une mauvaise compréhension de leur contenu.
La semaine passée, la direction générale des impôts a rendu public un communiqué dans lequel elle a affirmé que les interprétations et explications faites au sujet du système informatique de facturation sont «dépourvues de tout fondement» et «dénotent une mauvaise compréhension des nouvelles dispositions de la loi de Finances 2018». Ces deux déclarations (celles du ministre et du DGI) contredisent l'annonce de Saad Eddine El Otmani jeudi dernier de suspendre les mesures relatives à l'application du système informatique de facturation, ce qui montre qu'il y a une cacophonie au sein de l'Exécutif à propos de cette question.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.