Repenser la chose migratoire!    Tennis : Le Maroc au Championnat africain U14 en Afrique du Sud    Said Amzazi suspend le dialogue avec les enseignants    Lever de rideau sur le 2e Festival national du rire «Comique Benslimane»    Commissions parlementaires : Les nouveaux présidents élus    Edito : Ramed, mort clinique?    Aziz Akhannouch dresse un premier bilan    ONCF: Al Boraq transportera bientôt son millionième voyageur    Intelligence en entreprise : SAP affiche ses ambitions pour l'Afrique francophone depuis Casablanca    Mercedes-Benz GLS: Limousine de franchissement    Kim Jong Un espère un sommet « couronné de succès et utile » avec Poutine    Afrique du Sud: 51 morts dans des inondations, le président Ramaphosa sur place    Ukraine: Le comédien Volodymyr Zelensky remporte la présidentielle    BCIJ: Démantèlement d'une cellule terroriste de six «Daechiens»    Algérie: Le PDG de Sonatrach limogé, celui d'un groupe privé en détention provisoire    Abdennabaoui s'attaque à la traite des êtres humains    DGSN : Lancement d'une large enquête judiciaire sur des centres d'appels fictifs    Cinq Marocains légèrement blessés dans un accident de la route à Cuba    Casablanca : Le BCIJ met la main sur 7 tonnes de chira    850.000 MRE y sont attendus…    23e édition Caftan: Des créations audacieuses inspirées du monde antique    Mawazine2019: Du Hip Hop à l'OLM Souissi    Vidéo-Trophée Hassan II de golf : Brillante entrée en jeu de l'équipe du Prince Moulay Rachid    Après le titre, objectif Coupe de France avec Neymar pour le PSG    Chelsea manque l'occasion de monter sur le podium    Hakim Ziyech dans le viseur du Real Madrid    Mea Culpa d'Hervé Renard sur Hakim Ziyech    Détenus d'Al Hoceima : Driss Lachguar reçoit une délégation d'ONG des droits de l'Homme    Poursuite de la généralisation du guichet numérique des autorisations    Le PDG du plus grand groupe privé algérien incarcéré    La Chambre des représentants exprime sa solidarité avec les détenus palestiniens    Ces mystérieux objets au-delà de Neptune    Les chœurs de Notre-Dame, ces "orphelins" de la cathédrale    La grotte d'Ifri N'Abbou, un joyau naturel au potentiel touristique réel    L'enfer tel que raconté par des Marocains de Syrie    Bon début d'année pour le groupe Maroc Telecom    La FDT boycotte le 1er Mai    Colloque international sur la "Digitalisation-numérisation au service de la gouvernance"    Fouad Laroui et Abdellah Dibaji présents aux journées culturelles d'Azemmour    Le long métrage marocain "Le Miracle du Saint Inconnu" en compétition à la 58ème semaine de la critique de Cannes    Combien gagne les acteurs de Game of Thrones ?    Le BCIJ annonce le démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Salé    Les avocats plaident pour une réforme de fond    Sept tonnes de haschich saisies à Casablanca    L'EI revendique les attentats au Sri Lanka    126e derby casablancais, WAC-RCA 2-2    Mohcine Akhrif: une départ tragique…    Ziyech convoité par les Merengue    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Barça se rapproche de la consécration
Publié dans Libération le 19 - 03 - 2019

Barcelone sur orbite! Avec un triplé stratosphérique de Lionel Messi, le Barça a terrassé le Betis Séville (4-1) dimanche pour la 28e journée du Championnat d'Espagne, prenant son envol en tête avec une avance de dix points quasi définitive pour le titre.
A dix journées de la fin, qui pourra aller chercher le FC Barcelone ? Surtout avec un capitaine aussi en forme ? L'Argentin Messi, "pichichi" de Liga avec 29 buts, a expédié un coup franc dans la lucarne (18e), catapulté au fond une talonnade de Luis Suarez (45e+2) et inscrit un but incroyable, sorte de lob tendu et tout en toucher, entré avec l'aide de la transversale (85e). Il a aussi trouvé le poteau (90e+3).
Entretemps, Suarez avait marqué à son tour au bout d'un slalom tout en puissance (63e), confortant sa deuxième place au classement des buteurs avec 18 buts, même s'il a fini le match blessé à une cheville. Loren Moron a sauvé l'honneur du Betis (82e).
Et puisque l'Atlético Madrid (2e, 56 pts) a perdu 2-0 contre Bilbao samedi, le Barça (1er, 66 pts) s'achemine tout droit vers un 26e titre de champion, le huitième en onze ans. Quant au Real Madrid du revenant Zinédine Zidane, il est troisième à douze longueurs (54 pts).
"Nous avions une excellente opportunité d'augmenter l'écart sur l'Atlético après leur résultat. On le savait, on ne pouvait pas flancher ce soir, a savouré Messi au micro de la chaîne espagnole Movistar Partidazo. C'est une belle avance. Mais il reste tous ces points à prendre et il faut continuer comme ça, sans faire le moindre cadeau."
Pour Barcelone, tous les rêves restent permis: après le festival offensif réussi mercredi contre Lyon en huitième retour de Ligue des champions (5-1), déjà avec un doublé de Messi, le Barça peut nourrir le fol espoir de réussir à nouveau le triplé Liga-Coupe-C1, comme en 2009 et 2015.
A l'évidence, la victoire de dimanche au stade Benito-Villamarin est de celles qui valent cher: pendant que l'Atlético, groggy après son élimination européenne contre la Juventus (3-0), chutait à Bilbao, l'équipe d'Ernesto Valverde a négocié avec maîtrise l'un de ses derniers déplacements délicats.
Pour le leader blaugrana, il restera évidemment à gérer au mieux la réception de son dauphin rojiblanco le 6 avril au Camp Nou. Mais le Barça a de quoi voir venir.
Et son probable sacre anticipé devrait épargner les organismes pour tenter de reconquérir la Ligue des champions, avec un quart contre Manchester United (10 et 16 avril), et pour essayer de conserver la Coupe du Roi, avec une finale contre Valence (25 mai).
Cette possible razzia de trophées ne serait sans doute pas possible sans le capitaine Messi, qui vit une fin de saison faste.
Déjà impressionnant contre Lyon mercredi, le petit Argentin a décanté le match dimanche par ses coups de patte. Et il aurait pu marquer beaucoup plus avec un brin de réussite...
Impressionné, le public du Betis a même ovationné le N.10 barcelonais, toujours aussi complice avec son partenaire et ami Luis Suarez.
Ce dernier a eu davantage de ratés dans la finition, manquant deux face-à-face avec le gardien Pau Lopez (40e, 60e). Mais sa passe décisive pour Messi, d'une talonnade à l'aveugle, était impeccable (45e+2). Et il a fini par être récompensé au bout d'un slalom, résistant à trois défenseurs pour ajuster le gardien (63e).
Le seul point noir de la soirée, pour les Catalans, est la blessure de Suarez, sorti du terrain en boitant, touché à la cheville gauche et apparemment victime d'une entorse selon son entraîneur. Après la déchirure musculaire d'Ousmane Dembélé, il ne serait pas bon que l'avant-centre uruguayen soit également sur le flanc.
Fort heureusement pour le Barça, les deux semaines de la trêve internationale s'annoncent. Et l'équipe de Lionel Messi va pouvoir se reposer un peu sur son confortable matelas de dix points...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.