Mawazine2019: Du Hip Hop à l'OLM Souissi    Vidéo-Trophée Hassan II de golf : Brillante entrée en jeu de l'équipe du Prince Moulay Rachid    Mea Culpa d'Hervé Renard sur Hakim Ziyech    Un autre élément terroriste arrêté à Dakhla    Trafic de drogues : Gros coup de filet à Casablanca    Meurtres d'Imlil : Ouverture du procès le 2 mai    L'EI revendique les attentats au Sri Lanka    Les avocats plaident pour une réforme de fond    Espagne. Les mineurs marocains, sujets de campagne électorale    L'ESAV lance un nouveau Pôle d'excellence    126e derby casablancais, WAC-RCA 2-2    Botola Maroc Telecom : WAC et RCA se neutralisent au terme d'un derby emballant    Fin de la visite d'une délégation du PPS au Kurdistan d'Irak    Ziyech convoité par les Merengue    Gestes et significations    Conseil National    Maroc Telecom consolide ses performances au premier trimestre    Tenue de plusieurs comités provinciaux du PPS    5ème édition du JIDAR Toiles de rue    Fuicla, un festival dédié au cinéma d'adaptation    Le SMPAD se penche sur la protection sociale    HCP : Les prix à la consommation stagnent en mars 2019    OCP: Les détails des projets en cours    Le ministère annule sa réunion avec les syndicats d'enseignants    FIAB-2019 à Essaouira : Beauté, innovation et responsabilité en Afrique    Révolutionnaire ! Fini les facultés à accès ouvert    Trump rejette la menace d'une destitution, les démocrates débattent    Brésil : La justice examine un recours de Lula contre sa condamnation    Artisanat : Les exportations se consolident de 12% au premier trimestre    SIAM 2019 : Plus de 850.000 visiteurs    ONU Femmes : Lancement d'une campagne contre la traite humaine au Maroc    BMCE Bank of Africa, 1ère banque au Maroc à soutenir les « Responsible Banking Principles »    Les efforts de la diplomatie marocaine ont fini par payer    Les consommateurs s'engagent sans prendre connaissance du contrat de vente    Les leaders de la contestation au Soudan suspendent leurs discussions avec l'armée    Divers    Le vélo électrique serait meilleur pour la santé mentale    Création d'un Centre de créativité pédagogique à la Faculté des sciences de Tétouan    Youssef Chiheb : Le Grand Remplacement, nouveau paradigme de l'islamophobie en Europe    Marathon de Rabat : Deux nouveaux records et une bonne prestation des Marocains    Coupe internationale Mohammed VI de karaté    Divers    Un bel exemple de partenariat entre les deux rives de la Méditerranée    Clôture en beauté du Festival de la culture Aissaoua    "La Malédiction de la dame blanche" en tête du box-office    L'œuvre du cinéaste et poète Abbas Kiarostami au cœur des Journées cinématographiques de Safi    L'Union arabe de taekwondo s'installe à Rabat    Le PPS au Kurdistan d'Irak: La diplomatie partisane agissante    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Insolite : Selfie imprudent
Publié dans Libération le 19 - 03 - 2019

Un jaguar ayant attaqué une femme qui avait franchi une barrière pour prendre un selfie avec l'animal ne sera pas euthanasié, a assuré le zoo dans lequel l'incident s'est produit ce week-end.
"Nous pouvons faire la promesse que rien n'arrivera à notre jaguar", a écrit dimanche sur Twitter le Wildlife World Zoo, situé près de Phoenix, dans l'Arizona.
"C'est un animal sauvage et des barrières appropriées étaient en place pour assurer la sécurité de nos visiteurs -- les animaux sauvages ne sont pas en tort lorsque des barrières sont franchies", a ajouté l'établissement.
Selon des témoins de la scène, la femme attaquée, dont le nom n'a pas été communiqué, est passée samedi soir par-dessus une barrière afin de prendre une photo au plus près de la cage.
Le jaguar est alors parvenu à passer sa patte à travers les barreaux et à planter ses griffes dans le bras de l'imprudente, qu'il n'a plus lâché jusqu'à ce que quelqu'un jette une bouteille d'eau afin de distraire le félin. "J'ai entendu une jeune femme crier à l'aide et, sans réfléchir, j'ai couru dans cette direction", a témoigné Adam Wilkerson au micro d'une chaîne de télévision locale. "J'ai alors vu une autre femme plaquée contre la cage du jaguar, lequel avait ses griffes plantées dans sa chair".
Selon les médias américains, la victime, âgée d'une trentaine d'années, a eu besoin de plusieurs points de suture sur son bras gauche, avant de revenir au zoo le lendemain de l'incident pour s'excuser de son comportement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.