Bras de fer autour de Mellilia    La HACA sévit contre les dérapages : Carton rouge pour Radio Mars    Projet de loi organique sur la grève. L'impasse !    Procédure pénale. Aujjar livre sa copie    Sacré Maroc (12)    Habib El Malki invité à participer à la réunion de l'Assemblée parlementaire du Commonwealth    Le premier vice-président de la Chambre des conseillers décoré    Le Maroc primé à Libreville pour ses efforts en faveur de l'autonomisation de la femme    Maroc : 74% des ménages équipés en accès internet    Compact II : La CGEM et le MCA-Morocco main dans la main    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: Les chiffres montrent une nouvelle piste pour l'inclusion    Trésor: 4,6 milliards de DH de dividendes à fin juin    Al Omrane et le CNRST s'allient pour promouvoir la recherche en matière d'habitat    Commission des investissements : 9 projets à l'étude pour 5 MMDH    Hausse historique de 26,54% :Transport aérien : Plus de deux millions de passagers en juin    Les aviculteurs font leur bilan dans le cadre du Plan Maroc Vert    Trump se défend de tout racisme, silence des leaders républicains    Ursula von der Leyen verdit son discours pour convaincre le Parlement européen    La géopolitique du Maroc dans un nouvel ordre mondial en crise    L'Egypte expulse des supporters algériens après la demi-finale de la CAN    Au moins 180 morts de la mousson en Asie du Sud    Une délégation d'éminents hommes d'affaires africains en visite au Maroc    PSA augmente de 4,7% sa part de marché au Maroc    France. 282 personnes interpellées après la victoire de l'Algérie    L'organisation des Jeux Africains est un défi pour le Maroc, dixit Talbi Alami    Achraf Bencherki rejoint le Zamalek    La décision du TAS avant la fin du mois en cours    La FRMF dément la démission de Hervé Renard    Karaté. Le Maroc champion d'Afrique    L'Algérie mobilise 28 avions pour la finale    Un ancien footballeur sud-africain tué par balles    Football marocain : Les vraies questions à poser sur ce sport-passion    La loi-cadre de l'enseignement adoptée en commission parlementaire    Des braqueurs de camions sous les verrous    La plage Ba Kassem à Tanger hisse le Pavillon bleu pour la septième année consécutive    Lutte contre le sida en 2018: Ombres et lumière    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: A 33 contre 28, les jeux arrivent devant les espaces verts    Résultats du Bac: Nouveau record!    Le Groupe scolaire Jacques Chirac homologué    Rendez-vous, ce soir, avec l'éclipse lunaire    Fès : Plaidoyer pour la promotion de la diversité culturelle    Il était une fois Hassan Megri    L'actrice Lashana Lynch va devenir l'agent 007 mais James Bond reste un homme    De l'urgence d'un plan «Maroc Culture»    The «Morocco Corner» s'invite chez les Vikings    Vers la création d'une Caisse sociale pour les auteurs    Farid Chamekh : "Il faut s'inspirer de tout, sans plagier bien sûr"    Le Maroc, invité d'honneur de la Foire internationale du livre de Bruxelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'enseignement en chantier : "L'équité, la qualité et la promotion" dans le viseur
Publié dans Libération le 21 - 05 - 2019

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/33902396-31125442.jpg?v=1558361726" alt="L'enseignement en chantier : "L'équité, la qualité et la promotion" dans le viseur" title="L'enseignement en chantier : "L'équité, la qualité et la promotion" dans le viseur" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/33902396-31125442.jpg?v=1558361738" alt="L'enseignement en chantier : "L'équité, la qualité et la promotion" dans le viseur" title="L'enseignement en chantier : "L'équité, la qualité et la promotion" dans le viseur" width="708" /
A partir de l'année scolaire 2019-2020, le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle et de l'Enseignement supérieur mettra en place une nouvelle méthode pédagogique pour les troisième et quatrième niveaux du primaire.
Cette nouvelle méthode s'inscrit dans le cadre de la Vision stratégique de la réforme de l'enseignement au Maroc 2015-2030.
Un document du Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique intitulé « Pour une école de l'équité, de la qualité et de la promotion » avait souligné, en 2015, que l'un des objectifs majeurs de la réforme consiste à « centrer l'enseignement primaire sur les savoirs et les compétences relatives au calcul, aux langues et aux matières d'initiation scientifique et environnementale et relier les matières de lecture aux connaissances et aux valeurs religieuses, nationales et humaines ».
Cette nouvelle méthode, qui a été annoncée par un communiqué du ministère de l'Education nationale, concerne l'arabe, le français, l'histoire-géographie et l'éducation à la citoyenneté, les mathématiques et les sciences.
D'après la même source, la nouvelle méthode « continuera de promouvoir l'enseignement de l'arabe à travers les principes de la lecture précoce en troisième et quatrième années de l'enseignement primaire en tant que passerelle éducative naturelle garantissant une progression en douceur de l'approche pédagogique adoptée ».
Concernant les langues étrangères, le ministère de l'Education nationale poursuivra le processus de révision des méthodes d'enseignement de la langue française qui a été initiée en septembre 2017 au niveau des collèges et aux deux dernières années du primaire, et ce, par « l'adoption de l'approche opérationnelle aux troisième et quatrième niveaux. La prochaine rentrée scolaire sera marquée par la révision des manuels scolaires des troisième et quatrième années du primaire », a souligné la même source. Et d'ajouter que la préparation de ces manuels est en phase de finalisation et ils seront fin prêts au début du mois de septembre 2019.
Le nouveau programme permettra également l'intégration des composantes des trois matières que sont l'histoire, la géographie et l'éducation à la citoyenneté, ainsi que l'éducation civique, et ce dans l'objectif de former «un bon citoyen».
Il convient de rappeler que la Vision insiste sur le comportement civique. « « Le développement du civisme a pour finalité ultime de former un citoyen attaché aux constantes religieuses et patriotiques de son pays, pleinement respectueux des symboles de sa nation et des valeurs civilisationnelles d'ouverture qui sont les siennes, et fermement attaché à son identité, dans toute la diversité des affluents qui l'irriguent. Outre le souci d'en faire un citoyen fier d'appartenir à son pays, conscient de ses droits et de ses devoirs et imprégné des vertus de l'effort, il s'agit de l'initier à ses obligations envers la patrie et à ses responsabilités envers soi-même, sa famille et sa communauté », a souligné le document du CSEFRS. Et d'ajouter « Il s'agit aussi de l'inciter à s'imprégner des valeurs de tolérance, de solidarité et de coexistence, lui permettant ainsi d'apporter son concours à la vie démocratique de son pays, armé de confiance et d'optimisme, sachant compter sur soi-même et faire preuve d'un véritable esprit d'initiative ».
La réforme concerne également l'enseignement des mathématiques en 3ème et 4ème années du primaire. En effet, le département dirigé par Said Amzazi a précisé qu'il y aura « une innovation importante ». Il est question, selon le communiqué du ministère, d'ajouter la nouvelle composante « organisation et traitement des données » aux trois composantes qui sont déjà appliquées, à savoir les nombres, l'arithmétique, la géométrie et la mesure.
La nouveauté concerne également la matière « Activité scientifique ». Ainsi, le ministère prévoit d'y introduire des matières telles que les sciences de la vie et de la terre, les sciences physiques, de l'espace et de la technologie. Il a également décidé d'ajouter 30 minutes par semaine au volume horaire de l'enseignement des matières scientifiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.