CGEM : Le futur patron fait le point sur son programme    Le Gabon et la Guinée se dotent de consulats généraux dans nos provinces sahariennes    La prestation de Hakim Ziyech avant qu'il se blesse    Laâyoune abrite le championnat d'Afrique des nations de handball 2022    CSMD-INPPLC : la lutte contre la corruption «axe fondamental» du développement souhaité    Entretien téléphonique entre le roi et le président français    Gabon : la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains organise un concours de mémorisation du Coran    L'ambassadeur Omar Hilale reçu par le président du Togo    Mise en échec d'une tentative d'assaut collectif de clandestins subsahariens contre le préside occupé de Sebta    La Vision Royale d'un développement durable et intégré du monde rural    Marrakech : 3 individus sous les verrous pour vente illégale de contraceptifs prohibés    Moscou à la veille de réformes constitutionnelles…    Le président du Togo reçoit l'ambassadeur Omar Hilale    Fonction publique : Plus de 240 000 postes créés en 10 ans    Le grand rendez-vous!    Le rallye "Africa Eco Race" arrive au Sénégal    Au Liban, les heurts entre manifestants et forces de l'ordre font près de 400 blessés    Secousse tellurique de magnitude 3,0 dans la province de Nador    Abyaba promet la réhabilitation des sites historiques de Safi    Bachikh, des rituels pour implorer la fertilité lors du début de la campagne agricole    Mon berbère à moi    Latifa Serghini livre le récit de vie Jilali Gharbaoui    Le temps qu'il fera ce dimanche    Hamza mon bb : Soukaina Glamour comparaîtra devant le tribunal le 23 janvier    Voici les points du communiqué du ministère des Affaires étrangères au sujet de la conférence de Berlin sur la Libye    Yémen : au moins 70 soldats de l'armée tués dans une attaque attribuée aux houthistes    Le Roi reçoit un appel téléphonique d'Emmanuel Macron    Le président du RAJA Jawad Ziyat: La Coupe Arabe est un grand objectif pour nous    Programme des principaux matchs du dimanche 19 janvier    Sabah Zidani fait son retour dans les bacs et dévoile sa nouvelle chanson    Le Youssoufia de Berrechid tenu en échec à domicile par le FUS de Rabat (1-1)    Arrestation d'un individu impliqué dans des opérations d'escroquerie en ligne    Soirée captivante du musicien Abdelouahab Doukkali au festival d'hiver de Tantora    La ministre espagnole des AE attendue le 24 janvier au Maroc    Sud du Maroc : Le Gabon et la Guinée ouvrent à leur tour un consulat    Africa Eco Race : A Dakhla, Nasser Bourita fustige les séparatistes    La DGAPR répond aux accusations d'Human Rights Watch    La CMR tient la 8ème session de son Conseil d'administration    Ankara et Rabat ont 15 jours pour produire un ALE plus équilibré    La forêt et le nouveau modèle de développement    Le groupe coréen "Hands" ouvre sa première unité de production africaine à Tanger    Haftar chez son allié grec avant la conférence de Berlin    L'activité globale de la CCG en croissance de 23% en 2019    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    Hicham Dekik : La sélection nationale fin prête pour la CAN de futsal à Laâyoune    Antonia Jiménez, rare femme dans le monde masculin de la guitare flamenca    YouTube diffusera une série documentaire sur Justin Bieber    Shakira est stressée à l'approche du Super Bowl    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La communication publique stratégique : Une légitimation organisationnelle des réformes
Publié dans Libération le 27 - 06 - 2019

Pendant ces deux dernières décennies, surtout après la réforme constitutionnelle de 2011, le secteur public marocain a connu un « raz-de-marée » de projets de changement sous la forme de réformes « néolibérales » basées sur l'idée de New public management (NPM). Ces projets représentent de nouvelles façons de penser et sont généralement difficiles à mettre en œuvre pour les top managers du secteur public.
Souvent, les principes directeurs de tout processus de changement stratégique, qu'il s'agisse du secteur public ou du secteur privé, se basent sur l'identification de ces changements nécessaires, leur management et leur communication. A cet effet, il faut reconnaître que le maintien de l'engagement des différentes parties prenantes envers les initiatives de réformes de l'Etat est tributaire essentiellement des composantes suivantes : la création d'une vision claire, le soutien total et visible au changement, le maintien de l'adhésion à la mission, la recherche d'un sens et un retour, la communication de la réalisation de l'objectif et l'établissement d'une légitimation.
La légitimation prend son importance dans le secteur public où les changements sont fondés sur des modifications des valeurs dominantes et qui sont régies par une logique politique. Ainsi, les top managers se retrouvent souvent dans une situation d'entrecroisement entre les discours hétérogènes exprimés au sein de l'administration et les discours exprimés au niveau politique.
Il faut dire que la communication stratégique se situe au croisement de la stratégie de management et de la communication publique, et elle est alignée sur la stratégie globale des organisations publiques pour améliorer leur positionnement stratégique. D'une autre façon, l'approche stratégique de la communication consiste en son utilisation ciblée par une organisation publique pour remplir sa mission de servir le citoyen. Dans ce contexte, la communication publique stratégique implique une focalisation globale sur le but et les intentions du message de l'expéditeur public. A cet effet, le communicateur public semble avoir une influence déterminante sur tout le processus de la communication. Il faudra dire aussi que la communication stratégique reconnaît que l'influence délibérée pour changer est l'objectif fondamental des communicants publics. En outre, ce type de communication conduite par les top managers publics ne se limite pas seulement aux objectifs, moyens et résultats macro-organisationnels pour le compte d'une organisation donnée, mais elle est également menée à un micro-niveau afind'obtenir un soutien pour les changements et les nouvelles pratiques organisationnelles. Cette approche se produit par la création d'une légitimation managériale au niveau collectif de l'organisation publique.Donc, la communication publique stratégique n'est pas simplement une fonction ou une discipline macro-organisationnelle, mais elle est aussi un mode de gestion dans une vision stratégique. Au Maroc, on remarque dernièrement que les top managers public sutilisent souvent des messages, de manière stratégique dans le but d'établir une légitimation vis-à-vis de nouvelles pratiques de management public (numérisation, accès à l'information, transparence, visibilité, etc.).
En conclusion, l'observation des pratiques de conduite des chantiers de réformes au Maroc conduit à dire que les managers publics devront exploiter, d'une manière collective et participative, toutes les voix légitimantes qui existent (discours, valeurs, bonnes pratiques, lois, etc) pour plaider en faveur d'un changement des pratiques organisationnelles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.