Nador: Arrestation d'un individu pour implication dans la constitution d'une bande criminelle    Connaissez-vous (vraiment) la Déclaration des Droits de l'Homme ?    Destitution: Donald Trump et l'affaire ukrainienne    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Bilan encourageant pour la Fondation marocaine pour la promotion de l'enseignement préscolaire    SM le Roi inaugure le Complexe Mohammed VI de football à Salé    Aéronautique: Un deuxième mandat pour le président du GIMAS et un bilan positif    Journée internationale des droits de l'Homme : L'appel à la solidarité mondiale de Michelle Bachelet    Nouvelle nomination au Conseil de Surveillance de Maroc Telecom    Indice du développement humain : Encore du chemin à faire pour le Maroc !    Les femmes, cibles "par excellence" de la cyberviolence    Coupe du Trône des clubs de saut d'obstacles : Le RCSE Dar Es Salam domine le classement des demi-finales    Hommage à Seddik Maâninou ce mardi à la MAP    La mosquée, l'école, le dispensaire…    Coupe de la Confédération africaine de football : Le HUSA et la RSB réalisent de bonnes opérations à l'extérieur    SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie du 30e anniversaire de l'Association Al-Ihssane    La coordination «Akal» dénonce le laxisme des autorités    Marrakech : Un musée privé de la musique voit le jour    Un grand dirigeant nous quitte    Le Hassania d'Agadir se ressaisit    Michael Benyahia, le premier pilote marocain et arabe chez McLaren    Bataille de chiffres entre Washington et Téhéran…    Des livreurs Chronopost disparaissent dans la nature... avec un million d'euros de marchandises    La justice égyptienne livre son verdict dans l'affaire de l'opposant Mohamed Ali    Fiscalité, OXFAM enfonce le clou    Réforme de la justice : la cadence est au ralenti    Casablanca : Les 41èmes journées de la Ligue pour la santé mentale les 13 et 14 décembre    En Algérie, une présidentielle dont la population ne veut pas    Les cimes de la création à Imouzzer Kandar    Sylvestre Amoussou, réalisateur scénariste du Bénin    «Lalla Aïcha» de Mohamed El Badaoui, projeté en avant première au FIFM    Agadir : Grand engouement pour le 1er Salon international de l'arganier    L'AMMC vise la note relative à l'émission de billets de trésorerie de Douja Promotion Groupe Addoha    Atlantic Dialogues Emerging Leaders : 50 jeunes professionnels de 27 nationalités rejoignent le réseau    La dictature du buzz    Poutine et Zelensky dialoguent mais actent leurs divergences à Paris    Aziza Jalal remonte sur les planches    Edito : Mobilité    Changement climatique : Le Maroc préside la réunion des Seychelles    Enseignants-cadres des AREF : Côté cour, côté jardin    Boris Johnson, le Brexit à portée de main    Ligue 1 : Marseille inarrêtable, Saint-Etienne de nouveau en panne    Le MCO défait à Oujda par l'ASFAR    Le capital humain marocain, une ressource qualifiée et performante    Le gouvernement français s'apprête à lever le voile sur sa réforme des retraites    Upton Sinclair Un écrivain socialiste engagé    Participation du Maroc aux 21èmes Journées théâtrales de Carthage    Grand engouement du public au FIFM 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Mauritanie, un premier cap à franchir pour le Onze national
Publié dans Libération le 15 - 11 - 2019

C'est ce soir à partir de 20 heures que le Onze national entamera la campagne des éliminatoires de la CAN 2021 qui se déroulera au Cameroun. L'entrée en matière sera un affrontement contre la sélection mauritanienne, match comptant pour la première journée du groupe E dont le bal a été ouvert mercredi par la rencontre qui a tourné en faveur de la sélection centrafricaine aux dépens de son homologue burundaise par 2 à 0.
Maroc-Mauritanie, voilà une confrontation qui n'obéît qu'à une seule équation : la victoire. D'ailleurs, lors de la conférence de presse d'avant-match tenue mercredi, le sélectionneur national, Vahid Halhilodzic s'est montré des plus clairs, en parlant de six points qu'il faut absolument glaner, faisant allusion aussi au deuxième match de l'EN prévu mardi prochain à Bujumbura contre le Burundi.
Il faut dire que, sur le papier, il n‘y a pas photo entre les deux protagonistes, sauf que sur le terrain, il faudrait se méfier de cet adversaire mauritanien qui ne manquera certainement pas de se dépenser à fond pour créer la vilaine surprise ou du moins regagner le bercail sans dégâts. Il s'agit d'une sélection qui aspire à changer de rang sur la scène africaine surtout après avoir participé pour la première fois de son histoire aux phases finales de la dernière Coupe d'Afrique des nations.
Depuis lundi dernier, le Onze national est à pied d'œuvre au Centre de football à Maâmora, peaufinant les ultimes réglages pour ce match qui sera sifflé par l'arbitre rwandais Louis Hakizamana, le même referee qui avait arbitré la rencontre Maroc-Namibie lors de la CAN égyptienne.
Pour sa première sortie officielle aux commandes de l'EN, Vahid Halhilodzic se dit confiant et estime que ses protégés sont capables de rendre une copie bien meilleure que les prestations produites au cours des quatre précédents matches tests. Il croit en les potentialités des internationaux retenus, aussi bien les capés que les revenants ou les néophytes, saisissant la conférence de presse en vue d'argumenter ses choix et de parler des éléments non convoqués, à commencer par le sociétaire de Schalke 04 Amine Harit.
Halhilodzic a tenu dès le départ à faire savoir qu'il n'a rien contre ce joueur et que l'équipe nationale reste ouverte à ceux qui la méritent. Pour lui, Harit, en dépit du fait d'être désigné meilleur joueur de la Bundesliga durant le mois de septembre, ne l'a pas convaincu par ses prestations lors des matches amicaux. D'autant plus que l'attitude du joueur ne plaît guère au sélectionneur qui a fait savoir que si Harit n'est pas titularisé, il préfère quitter l'équipe nationale pour rejoindre son club, un comportement que ne peut adopter un joueur professionnel.
Pour le cas d'Abderazak Hamdallah qui a annoncé sa retraite internationale, Vahid Halhilodzic a affirmé qu'il l'avait bel et bien contacté, mais celui-ci a décliné la convocation, avant que le frère du joueur ne fasse part au sélectionneur de l'intention de Hamdallah de retrouver l'EN.
L'histoire s'arrête là et c'est tant mieux pour l'équipe nationale de voir cette page tournée pour de bon, ce qui n'est pas apparemment le cas pour Younès Belhanda. Halhilodzic a indiqué que le joueur en question a des problèmes pour le moment avec son club de Galatasaray et qu'il était préférable de ne pas le convoquer.
Après le côté cour, il y a le côté jardin qui se manifeste via cette ambiance bon enfant qui règne au sein du groupe et sa détermination de réussir pleinement les éliminatoires de la CAN. Et c'est qui ressort de la déclaration de Hakim Ziyech aucunement intéressé par des trophées à titre individuel, comme le Ballon d'or, mais qui veut seulement gagner des matches avec l'équipe nationale. Même son de cloche chez l'éventuel nouveau capitaine des Lions de l'Atlas, Ghanem Saïss, qui considère, qu'après le départ de certains cadres, la relève est prête pour prendre le flambeau et qu'il est important d'entamer les éliminatoires par une bonne note.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.