Les USA n'ont fait que dire tout haut ce que pensent les autres Etats et le Conseil de sécurité    L'envoyé US pour la lutte contre l'antisémitisme salue la «vision de paix» de SM le Roi    Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire    Procès à distance : Quelque 6.421 affaires mises au rôle du 12 au 15 janvier    Situé à Casa Anfa : Un Institut «nouvelle génération» sur le digital verra bientôt le jour    «En 2020, l'offshoring marocain a montré sa capacité exceptionnelle à résister»     Brand & Image et Kam Global Strategies annoncent le premier partenariat stratégique en RP    Recherche & Développement : le Maroc joue la carte des réseaux intelligents    Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B    Le sélectionneur du Zimbabwe accuse le Cameroun de sorcellerie !    Masque en tissu : voici les nouvelles recommandations    Coronavirus : voici les variants les plus compliqués à maîtriser par le système immunitaire [Etude]    Meknès retrouve la culture à l'air libre    Une nouvelle émission rendant hommage à la diversité culturelle    «Le discours de la folie dans le patrimoine arabe et occidental»    Virus Covid mutant: Le Maroc se ferme à l'Australie, le Brésil, l'Irlande et la Nouvelle Zelande    Norvège. Le vaccin Pfizer fait 23 morts    Eliminatoires Afrobasket (Tunisie, 17-21 février 2021) : Stage de l'équipe nationale seniors    Maroc/Etats-Unis : Echange de distinctions au sommet des deux Etats    Déclaration de Houcine Ammouta : « La victoire face au Togo est d'une importance capitale dans la course au titre »    RNI Academy, une nouvelle structure pour la formation des élus de demain    La BAD compte sur le Maroc pour développer son indice    Véhicules acquis à l'étranger : Les droits d'immatriculation peuvent être payés en ligne    Performance du secteur privé : La CGEM lance la 4ème édition de son baromètre    Euromed : Quel avenir ?    Régime fiscal : Oxfam appelle à la réduction des inégalités    Mondial de Handball 2021 : Le Maroc s'incline face à l'Islande (23-31)    Nouvelle variante du Covid: le Maroc suspend ses vols en provenance de plusieurs pays    Le Maroc et les Etats-Unis s'engagent contre le trafic illicite    Crainte d'un choc environnemental suite à la reprise des industries    Evolution du coronavirus au Maroc : 473 nouveaux cas, 460.144 au total, lundi 18 janvier 2021 à 18 heures    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    L'Inter dompte la Juventus    Narcotrafic et émigration clandestine dans la nasse    Maroc/Etats-Unis : David Fischer rend hommage au Maroc et à son Roi (vidéo)    Recours au financement externe " maîtrisé et soutenable "    El-Jadida comme champ de signes et de représentations    Dakhla consacrée "Région de rêve 2021"    David SERERO. « Je souhaite monter la première troupe d'Opéra Royale du Maroc »    Sahara : Le Togo exprime son "soutien total" à la souveraineté du Maroc    Devant la « perplexité vaccinale », diversifier les sources pour sortir de la dépendance    Les Lions de l'Atlas partent à la défense de leur titre    L'Islam de France se dote d'une «charte de principes»    Deux ans et demi de prison pour le patron de Samsung, rejugé pour corruption    Une journée très particulière à Washington    Accords d'Abraham. Que fera Joe Biden de l'héritage de Donald Trump?    Inédit sur 2M : Découvrez qui sera «Ahssan Pâtissier» dès le 26 janvier    La nouvelle ère en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Aouaj, directeur de l'AREF de Tanger-Tétouan-Al Hoceima
Publié dans Libération le 29 - 08 - 2020

La rentrée scolaire, qui débutera le 7 septembre prochain, est marquée cette année par l'adoption d'un modèle alternant enseignement à distance et enseignement présentiel, tous cycles et niveaux confondus.
Cette décision a suscité une kyrielle de questions, notamment celles liées à l'impact de ce modèle sur l'apprentissage des élèves et l'égalité des chances et aux contrôles continus.
La MAP a approché le directeur de l'Académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Aouaj, pour avoir son avis sur le sujet.
Quel est l'impact de l'adoption d'un modèle alternant enseignement à distance et enseignement présentiel sur les pratiques pédagogiques et l'apprentissage des élèves ?
Dans le contexte actuel de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) que connaît le monde entier, y compris le Maroc, les systèmes éducatifs semblent être confrontés à de nouveaux défis qui peuvent être qualifiés comme étant des défis atypiques, asymétriques, et non conventionnels pour lesquels il était primordial et urgent de développer une réponse adéquate, adaptée et réfléchie offrant aux élèves à la fois une continuité pédagogique et didactique et une assurance sanitaire protectrice.
En effet, l'adoption d'un modèle pédagogique alternant enseignement à distance et enseignement présentiel s'inscrit dans une logique basée sur la diversification des approches et méthodes d'apprentissage-enseignement, tout en gardant les agrégats et les soubassements curriculaires sur lesquels se base le système éducatif marocain. De surcroît, cette alternance ne peut qu'offrir un cadre méthodologique susceptible de garantir une adaptabilité de notre système pédagogique avec les mutations que connaît l'environnement social, tout en donnant la possibilité aux enseignants d'explorer de nouvelles pistes et méthodes d'enseignement d'une part, et d'offrir aux élèves l'opportunité de s'ouvrir sur de nouveaux horizons d'apprentissage projetés dans l'avenir tels que les outils technologiques et les réseaux sociaux, d'autre part.
Quels sont les mécanismes envisagés par l'AREF pour assurer la réussite de la rentrée scolaire 2020-2021 après l'adoption de ce modèle pédagogique?
La rentrée scolaire 2020-2021 sera encadrée par un certain nombre de mécanismes et principes qu'il faut adopter afin de garantir une rentrée scolaire réussie et pertinente.
D'abord, il faut noter que cette rentrée sera basée sur deux principes majeurs inaliénables, à savoir la garantie du droit d'apprentissage aux enfants comme droit universel, et la mise en place d'un cadre d'apprentissage favorisant la protection sanitaire des élèves contre tout danger ou risque pouvant affecter leur état de santé.
En se basant sur ces deux principes, des mécanismes seront mis en place au niveau des écoles, telles que l'identification et la collecte des informations sur le type d'apprentissage (présentiel / à distance ou par alternance) favorisé par les familles, via des fiches qui seront mises à disposition des parents et tuteurs des élèves.
Sur cette base, et en coordination avec les directeurs des établissements scolaires, les directions provinciales élaboreront des cartes scolaires sous forme de protocoles de rentrée contenant une répartition minutieuse des niveaux et des classes selon les capacités de chaque école en terme de salles et de professeurs, qui sera validé par les autorités de santé et les autorités locales.
Il est à signaler que l'AREF de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a participé activement à la production des cours audiovisuels, en mobilisant ses équipes pédagogiques et techniques. Ainsi, plus de 600 cours ont été produits et plus de 5.600 classes virtuelles ont été créées sur la plateforme Teams.
Et pour réussir la rentrée scolaire, et unifier et généraliser la stratégie pédagogique sur l'ensemble de ses directions provinciales et établissements scolaires, l'AREF adoptera une vision large sur la manière de présentation des cours à distance. La question est bien rhétorique puisque l'optique est de doter tous les établissements scolaires des maquettes filmées au préalable, et ceci par séquence pédagogique et en respectant la spécificité du cycle et de la matière à enseigner.
Dans quelle mesure ce modèle peut permettre d'assurer l'égalité des chances?
En effet, l'alternance pédagogique (présentiel et à distance) permettrait de garantir un cadre d'apprentissage penché vers le principe de l'équité.
Certes, l'alternance entre le présentiel et à distance donnerait une flexibilité immédiate selon la situation épidémiologique, garantissant la continuité de l'apprentissage aux élèves et leur protection en cas d'aggravation de la situation. D'un autre côté, ce principe d'équité peut être noté au niveau géographique, vu que la situation de la pandémie n'est pas la même sur l'ensemble du territoire national, chose avec laquelle on peut développer des modèles d'apprentissage locaux selon la situation épidémiologique de chaque commune, province ou région.
Les contrôles continus pourraient-ils être effectués à distance par les élèves cette année?
Pour la question des contrôles continus et des examens, il faut noter d'abord que le ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a reporté l'examen de la première année du baccalauréat, au vu de la situation épidémiologique actuelle.
Dans la même logique, la méthodologie de passation des contrôles continus et des évaluations périodiques sera identifiée selon l'évolution de la situation pandémique au Maroc. Les contrôles continus et les examens doivent se dérouler obligatoirement en présentiel pour garantir l'équité des chances.
Est-ce que l'AREF prévoit d'adopter des mesures spécifiques pour un éventuel passage de l'éducation en alternance à l'éducation présentielle ou à distance?
Sur ce point, il est à noter que l'AREF a prévu les mesures nécessaires pour les deux types d'apprentissage et que le passage sera fluide en fonction tout d'abord de la situation sanitaire dans la région et des circonstances de l'évolution de la pandémie dans notre pays. Mais que ce soit un enseignement à distance ou présentiel, toutes les mesures sont prises. A cet effet, si, pour l'enseignement à distance, l'AREF a adopté la stratégie de généralisation des supports didactiques, l'enseignement présentiel suivra, à son tour, la stratégie de mener la classe en toute sécurité et de répartir le temps d'apprentissage selon un emploi du temps équitable pour les enseignants (pédagogie de la classe inversée), en vue d'alléger les classes de cours, comme cela a été préconisé par le ministère.
Il est à rappeler que le ministère a élaboré des cadres de référence pour les trois types d'enseignement: école présentielle, école à distance et école alternée, ainsi que pour le soutien pédagogique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.