Ce que l'on sait sur l'assassinat d'un gardien de prison par «Moul triporteur»    Evolution du coronavirus au Maroc : 3988 nouveaux cas, 203.733 au total, mardi 27 octobre à 18 heures    Hausse de l' encours global des avoirs conservés par Maroclear en 2019    Maroc Telecom, "Top Performer RSE" pour la 7ème fois consécutive    Habib El Malki reçoit son homologue libyen    Les fondements psychologiques de l'incorrection de Trump lors des débats présidentiels    Le Maroc plaide à l'ONU pour un système multilatéral renouvelé et plus équitable    S.M le Roi félicite la Renaissance de Berkane suite à sa consécration en Coupe de la CAF    Sektioui, brillante transition de la pelouse au banc    Bouchra Hajij élue présidente de la CAVB    Covid-19, le président de la FIFA testé positif    Le Conseil supérieur des oulémas dénonce toute forme d'atteinte à la sacralité des religions    Journée du patrimoine audiovisuel, une "fenêtre sur le monde " au temps de la Covid19    Les révélations inattendues de Lara Fabian    "Eclat d' amour et des amours confinées " , nouveau recueil de Bouchra Fadel    US Round Up du mardi 27 octobre – Elections américaines, Wall Street, La juge ACB, le Dakota du Sud    L'Union des Comores ouvre son ambassade à Rabat et fustige la thèse séparatiste    « Finding Agnes ». Le Maroc inspire les réalisateurs étrangers    Les signatures et approbation des marchés déléguées aux directeurs régionaux    Serie A: L'AC Milan et l'AS Rome se neutralisent    Zamalek: Bencharki en forme avant le choc face au Raja!    Dans un communiqué conjoint du PPS, PI et PAM    Port du masque : les autorités locales donnent des chiffres    Ce facteur augmenterait le risque de mourir du Covid-19    Tanger: de nouvelles mesures restrictives en vigueur à l'approche de la fête du Mawlid    Analyse des eaux usées: un nouveau protocole anti-Covid-19 adopté    Tourisme : Nadia Fettah Alaoui fait de nouvelles promesses    Un 5ème Sela Park pour Aradei Capital    Sévir contre «la minorité radicale» et protéger une communauté intégrée    France : Les appels au boycott des produits français ont peu d'impact    «Messi est la clé de ce nouveau projet», assure le président Bartomeu    L'UEM annonce la tenue de son prochain congrès    Une haute délégation visite les laboratoires de recherche de la Fondation MAScIR    Chili: La troisième mort de Pinochet    Hier, l'avenir était meilleur !    La semaine mondiale de l'entrepreneuriat en sa 2è édition    Najlae Benmbarek: directrice de la diplomatie publique    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Khalid Ait Taleb : « Le taux d'occupation des lits dans les services de réanimation est passé de 5% au début de la pandémie à 31,3% aujourd'hui »    La vie est belle dans les yeux d'un homme qui aime le cinéma    Conférence : L'Afrique dans la pensée de Feu SM Hassan II sous le feu des projecteurs    "La démondialisation", thème de la 9e édition des Dialogues Stratégiques    Caricatures du prophète : Le « Conseil des sages musulmans » veut poursuivre Charlie Hebdo en justice    Aquaculture Coopération maroco-espagnole pour lancer des projets au niveau du littoral nord    Business Stay by Kenzi Hotels Group : Un travail en toute sérénité    Matériaux de construction : Chryso se renforce au Maroc avec Aptex    Casablanca : Deux balles de sommation tirées pour neutraliser deux récidivistes    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ONDE lance une dynamique nationale pour contrer l'exploitation sexuelle des enfants
Publié dans Libération le 01 - 10 - 2020

L' Observatoire national des droits de l'enfant (ONDE) a lancé, mercredi à Rabat, une nouvelle dynamique nationale à même de promouvoir l'action de prévention et de lutte contre les violences à l'égard des enfants, en particulier les abus sexuels.
Cette dynamique trouve son fondement dans une série d'actions basées sur l'appui aux organisations de la société civile au niveau national et local, le renforcement du partenariat avec les Centres hospitaliers universitaires (CHU) et l'organisation de sessions de formation au profit des enfants eux-mêmes et des acteurs institutionnels et associatifs. Elle repose aussi également sur la création de commissions ad hoc régionales composées d'enfants parlementaires pour assurer le suivi-évaluation de la situation de l'enfance et sur la présentation de recommandations à ce sujet au niveau national.
Intervenant à cette occasion, la directrice exécutive de l'ONDE, Lamia Bazir, a souligné que cette rencontre organisée dans des circonstances sanitaires exceptionnelles, intervient à un moment où le phénomène de la violence à l'égard de l'enfant et de la violation de ses droits demeure toujours d'actualité, notamment en termes d'abus sexuels, notant que la situation est regrettable et remet en question d'une part l'efficacité des dispositifs de prévention et de répression pour éviter de tels abus commis contre les enfants, mais aussi le système des valeurs et des pratiques sociales en la matière. Lamia Bazir a relevé que la dénonciation des cas de maltraitance des enfants s'avère insuffisante pour combattre les phénomènes d'exploitation des enfants et condamner les auteurs de ces crimes, soulignant la nécessité d'"opérer un changement radical et positif au niveau de la définition et du statut de l'enfant et d'un saut qualitatif sur les plans sociétal et institutionnel afin de faire de la protection de l'enfant une affaire prioritaire pour tous ainsi qu'une responsabilité partagée".
Le lancement de cette initiative intervient dans la continuité de l'action pionnière de l'ONDE dans la résolution des problématiques liées aux enfants depuis sa création en 1995 sous la direction de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, a affirmé la directrice exécutive, indiquant qu'elle vise à établir un mouvement national à même d'ancrer la culture des droits de l'enfant en vue de lutter contre toutes les formes de violence, notamment les agressions sexuelles. Elle a relevé que cette dynamique nouvelle constitue un chantier national, caractérisé par divers programmes et activités prenant en compte les particularités de chaque tranche de la société, dans l'objectif de briser les tabous et les réflexes de silence et d'indifférence, tout en mettant en avant l'importance de la sensibilisation et de la mobilisation des familles pour faire face à toutes les formes de violence et de maltraitance.
En effet, la sensibilisation permet à l'enfant d'anticiper les situations de danger évitant ainsi les conséquence psychologiques que peut entraîner le silence, a-t-elle expliqué. A cet effet, l'ONDE a soutenu une série d'activités de la société civile dans les différentes régions du Royaume, a-t-elle noté, évoquant la signature de conventions de partenariat avec le CHU Ibn Sina de Rabat et le CHU Ibn Rochd de Casablanca, afin de renforcer la coopération en matière d'expertise, d'accompagnement et de prise en charge médicale et psychologique des enfants victimes, avec la perspective d'étendre la collaboration à d'autres CHU du Royaume. Elle a estimé que la mise en place de dispositifs territoriaux intégrés de protection de l'enfance demeure indispensable, de même que le renforcement des Unités de protection de l'enfance (UPE) et des Centres d'accompagnement pour la protection de l'enfance (CAPE), qui constitueront un référent dans le signalement et l'accompagnement des enfants victimes au niveau local.
Par ailleurs, elle a relevé l'impératif de garantir l'effectivité des lois et de poursuivre le processus d'harmonisation de la législation nationale avec les standards internationaux. En outre, Lamia Bazir a souligné la nécessité d'élaborer un Code de l'enfant comportant un chapitre dédié à la protection pénale de l'enfant, conformément à une approche socio-juridique fondée sur le principe de l'intérêt supérieur, affirmant qu'une première mouture de ce code a été préparée par l'ONDE qui se tient prêt à la partager avec les intervenants dans ce domaine
Cette journée a été l'occasion de lancer des commissions ad hoc régionales composées d'enfants parlementaires, chargées de la défense et du suivi des droits de l'enfant. Au cours de cette rencontre à laquelle ont participé des responsables de départements gouvernementaux, des représentants de la société civile et des enfants parlementaires, il a été procédé à la projection d'une vidéo consacrée au rôle de l'ONDE dans la protection de l'enfance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.