Finances: hausse du déficit budgétaire    US Round Up du mercredi 12 août – Kamala Harris, Bill de Blasio, Restaurants/Bars    Coronavirus: nouveau record au Maroc avec 1499 nouveaux cas    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.499 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 36.694 cas cumulés, mercredi 12 août à 18 heures    Ecoles privées et parents d'élèves : La confrontation reprend de plus belle    Champions League: heure, chaines...le programme des matchs (quarts de finale)    Un camion dérape, le chauffeur légèrement blessé    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Ali Yata, il y a 23 ans ...    UC: une décision de Sajid crée la zizanie au sein du parti    Coronavirus: l'artiste Abderrazak Baba est décédé à Marrakech    Le parcours chrono-thématique des peintres marocains    Absence de mesures de sécurité sanitaire    Les victimes de l'immobilier!    Benchaâboun : 45 milliards de dirhams alloués au Fonds d'investissement stratégique    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    Google lance un dispositif d'alerte aux tremblements de terre    OCP : Nouveau projet pour doubler la capacité de production d'Emaphos    L'engagement des jeunes pour une action mondiale    Dépistage gratuit pour les parlementaires : la coquetterie de trop ?    L'Atlético revient à Lisbonne six ans après    Boxe: le combat entre Mike Tyson et Roy Jones Jr reporté    Que vive le Liban des lumières !    «Ne touche pas à mon patrimoine»    DGSN: une opération de migration clandestine mise en échec par la PJ    Casablanca: un camion-citerne percute une station-service (VIDEO)    Botola: résultats et classement de la 21e journée    Santé : nouvelle décision d'Ait Taleb après l'augmentation des cas    La riposte de Trump au « Spoutnik V »    Procès à distance: 306 audiences en une semaine    Explosion de Beyrouth : Un appel à l'aide lance sur facebook et Instagram    Le Bayern part favori face au Barça    Europa League : United et l'Inter au denier carré    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    Près d'un quart des chômeurs vivent dans la région de Casablanca-Settat    Le e-commerce, une tendance qui s'installe    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Le jeune artiste Anas Khermoui expose sa "Vision sensible" à Essaouira    Antonio Banderas annonce avoir le Covid-19 le jour de ses 60 ans    Entre Brad Pitt et Angelina Jolie, c'est à nouveau la guerre    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Comment la dépression a eu raison de l'écrivaine Naima El Bezaz    La Jeunesse socialiste dans l'attente de la vérité sur la suspicion de collusion des compagnies pétrolières    « Spoutnik V », le vaccin russe anti-Covid    Trump évacué en pleine conférence de presse (VIDEO)    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des mesures prises pour protéger les frontières orientales
Publié dans Libération le 08 - 01 - 2015

L'ensemble des mesures sécuritaires et militaires sont prises de manière permanente pour protéger les frontières du Royaume, notamment les frontières orientales, a affirmé, mardi à Rabat, le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Cherki Drais.
Répondant à une question orale à la Chambre des conseillers sur «les problématiques des provinces de la région de l'Oriental frontalières avec l'Algérie», M. Drais a passé en revue une série de mesures prises dans ce sens, dont la construction en cours d'une clôture de sécurité le long de la frontière avec l'Algérie et l'augmentation du nombre des postes-frontières et des points de contrôle.
Il a aussi souligné que les Forces Armées Royales et l'ensemble des services sécuritaires (Forces Auxiliaires, Gendarmerie Royale, Sûreté nationale et administrations territoriales) remplissent leur mission de protection des citoyens marocains, notant que cette région connaît une veille sécuritaire permanente.
Répondant à une autre question sur «la stratégie nationale dans la lutte contre le trafic des êtres humains et le contrôle des frontières», M. Drais a relevé que les résultats annoncés par le ministère de l'Intérieur montrent que ce dossier est traité avec sérieux et détermination et qu'aucun laxisme ne sera toléré face au crime et aux réseaux actifs dans ce domaine.
En réponse à deux questions sur les terres collectives, M. Drais a, par ailleurs, évoqué plusieurs entraves liées à ces terres, notamment leur cadre juridique actuel (Dahir du 27 avril 1919 régissant la gestion des affaires des collectivités ethniques et leurs biens), la lourdeur des procédures de liquidation judiciaire du patrimoine foncier et collectif et le nombre élevé de contentieux fonciers soumis à la justice.
M. Drais a précisé que les approches élaborées à ce sujet portent surtout sur la révision du cadre législatif régissant les collectivités ethniques et leurs biens dans la perspective de l'élaboration d'un programme ambitieux s'étalant sur 5 ans visant l'accélération de la cadence des immatriculations foncières comme moyen de sécuriser l'assiette foncière disponible.
Il sera procédé dans ce même cadre, a-t-il poursuivi, à la préparation d'une convention cadre avec les différents partenaires et acteurs du secteur immobilier visant à augmenter le nombre d'immatriculations foncières au niveau souhaité et à régler les litiges entre les administrations et les établissements publics.
M. Drais a fait savoir que ces approches concernent en outre l'encadrement des us et coutumes régissant l'exploitation des terres collectives de manière à ce qu'ils soient conformes aux lois, l'identification des conditions objectives permettant d'obtenir la qualité d'«ayant droit», l'organisation de l'exploitation des terres collectives, l'appropriation des terres agricoles par leurs exploitants appartenant aux collectivités ethniques, ainsi que la mobilisation du foncier faisant objet de documents d'urbanisme au profit de l'Etat, des collectivités territoriales et des acteurs économiques suivant les principes de bonne gouvernance et d'égalité des chances.
Le ministre a conclu que les collectivités ethniques disposent d'un patrimoine foncier important au niveau national qui représente une richesse économique considérable, ajoutant que ces terres souffrent toutefois de plusieurs problèmes liés à la nature de ce système foncier, à la loi régissant les terres collectives et à l'élément humain installé dans ces terres ou les exploitant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.