Coronavirus : plus de 8 milliards de dollars de pertes pour les compagnies aériennes africaines    GAM: « Comment les entreprises marocaines envisagent-elles leur stratégie de marques et communication ? »    Coronavirus : 45 nouveaux cas, 7.967 au total, jeudi 4 juin à 10h    Justice: Le plan de transformation numérique pour bientôt    Fès: El Hammouchi veille sur le déroulement des opérations de contrôle    Samir: La capacité de stockage louée à l'Onhym    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Abderrahmane El Youssoufi: Hommages et condoléances    Crime social    El Othmani chez les députés jeudi prochain    Evolution de la pandémie: Les modèles prédictifs risqués    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Le Polisario dans la nasse de la justice espagnole    Les principaux secteurs de l'économie nationale accusent le coup de la pandémie    Benzema a très envie de revenir à la compétition    Le Crédit Agricole du Maroc améliore son PNB au premier trimestre    André Azoulay : Essaouira prête pour le jour d'après    Propagation en baisse et guérisons en hausse    Les personnes vivant dans la précarité se comptent par millions    Mohamed Benabdelkader : Le plan de transformation digitale de la justice sera dévoilé dans les prochains jours    Appel à la réalisation de la justice sociale et territoriale    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    Prolongation de l'exposition "Maroc: une identité moderne" à l'Institut du monde arabe de Tourcoing    La FNM lance un appel à concurrence pour l'acquisition d'œuvres d'artistes marocains    Coronavirus: 56 nouveaux cas mercredi à 18 heures, 6866 guérisons    L'humoriste «Zerwal» n'est plus    Le roman de Saeida Rouass adapté à l'écran par un producteur hollywoodien    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Formatage néolibéral, débat et combat    Réflexions sur quel Maroc de l'après covid-19?    ONU: les ambassadeurs de Suisse et du Maroc à New York lancent le processus    Poutine aura bien sa réforme constitutionnelle…    Trois millions de personnes affiliées à la CNSS    Naples pense à Oussama Idrissi    Lions de l'Atlas: Feddal sur les traces de Naybet?    Madrid ne jouera plus à Bernabeu cette saison    Tourisme : les opérateurs se mobilisent pour la relance du secteur    Coronavirus : Le Roi ordonne une large campagne de dépistage auprès des employés du secteur privé    Les messages de condoléances affluent au siège de l'USFP    La CAF décidée à sauver la saison 2020 des compétitions interclubs    La Fifa en appelle au bon sens    Accrocs frontaliers dans l'Himalaya…    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Driss Lachguar au Forum de la MAP : L'USFP n'accepte aucune régression des acquis démocratiques
Publié dans Libération le 08 - 04 - 2015

L'Union socialiste des forces populaires (USFP) n'acceptera aucune régression des acquis démocratiques, a affirmé le Premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachguar, qui était mardi l'invité du Forum de la MAP autour de la thématique « L'USFP et les enjeux électoraux ».
Le leader ittihadi a tiré à boulets rouges sur le gouvernement Benkirane qui, au lieu de garantir la sécurité des citoyens, s'est contenté de garantir la sécurité seulement du chef du gouvernement, du ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, et du ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad en mettant à leur disposition des voitures blindées et des gardes du corps.
Driss Lachguar s'est dit surpris que le gouvernement soit resté impassible face à des menaces proférées par des groupes terroristes à l'encontre de personnalités politiques marocaines.
A noter que la cellule terroriste dénommée «Ahfad Youssef Ibn Tachfine», démantelée récemment, menaçait de porter atteinte à la sûreté de l'Etat ainsi qu'à l'intégrité physique de certaines personnalités civiles et militaires dont le Premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachguar. Celui-ci a été également menacé il y a quelques mois par un pseudo-prédicateur dénommé Abou Naim. « A l'époque on a dit qu'il s'agissait d'attitudes individuelles mais ce qui est extrêmement dangereux c'est qu'il s'agit d'un groupe organisé », a-t-il martelé.
Le Premier secrétaire de l'USFP a affirmé que son parti déposera dans les prochains jours une plainte auprès du ministre de la Justice et des Libertés pour demander la mise en examen de toutes les personnes « qui ont un rapport avec ces menaces », espérant que cette enquête sera « impartiale et transparente ».
Quant au mémorandum adressé récemment par les quatre partis de l'opposition (l'USFP, le PAM, l'UC et le PI) à S.M le Roi Mohammed VI, Driss Lachguar a expliqué que c'est un droit constitutionnel pour l'opposition quand cela relève des politiques publiques et de la gestion de la chose publique, ajoutant que les partis signataires de ce mémorandum ont sollicité l'arbitrage Royal dans le souci de préserver la Constitution et la bonne marche des institutions et de mettre fin aux surenchères politiques du chef du gouvernement.
Lachguar a ajouté que son parti prône la poursuite des consultations politiques entre le gouvernement et l'opposition en prévision des prochaines élections.
L'USFP œuvrera pour que les prochaines élections se déroulent selon le calendrier établi par le gouvernement, rappelant la célérité avec laquelle l'opposition parlementaire avait interagi avec le décret fixant les dates des prochaines échéances électorales.
Par ailleurs, le Premier secrétaire a démenti catégoriquement les informations relayées récemment par les médias selon lesquelles Said Chbaâtou, membre du Bureau politique et secrétaire régional du parti de la région Meknès-Tafilalt, a rallié un autre parti. Driss Lachguar s'est dit surpris d'un tel canular et d'autres intox du même acabit qui visent surtout l'Ittihad et les Ittihadis.
A noter que le Premier secrétaire de l'USFP est la première personnalité politique invitée dans le cadre d'une série de Forums programmés par la MAP pour accompagner les échéances électorales de 2015.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.