Décès de Hosni Moubarak: ce qu'a décidé la présidence égyptienne    Saad Lamjarred et Fnaire ont-ils plagié une chanson de Hamid Zaher ? (VIDEO)    Habib El Malki recadre certains politiciens d'Europe    SUEZ remporte deux contrats dans le secteur automobile au Maroc    La coopération entre les services de renseignements arabes au centre d'un forum au Caire    Officiel: le Wydad présente son nouvel entraîneur (PHOTO)    Italie : le virus en Toscane et Sicile, des ministres européens à Rome    Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    Autre revers cinglant pour la fantomatique «RASD»    La RSB rate le leadership à Oued Zem    Hamidou Zemmouri n'est plus    Les souvenirs du séisme d'Agadir!    L'escalade continue    3e édition de l'Afrique du Rire    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    Huawei sort la nouvelle version de son mobile pliable, à un prix très haut de gamme    Varroc Lighting Systems Maroc obtient un nouveau prêt auprès de la BERD    Tour des championnats européens de football    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    Eliminatoires africaines de taekwondo : Trois Marocains sur quatre qualifiés aux JO de Tokyo    Tennis : le Med Avenir du COC a rendez-vous avec son 33e tournoi incontournable    Allemagne: Une voiture fonce dans un défilé de carnaval, 30 blessés    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Thaïlande: La Cour Constitutionnelle dissout un parti d'opposition…    Le Maroc prend part à Genève à une rencontre sur la Convention contre la torture    Onze villages italiens vivent désormais comme coupés du monde    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    Pétitions, le Parlement fait le point    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Prévisions météorologiques pour ce mardi 25 février    63ème Championnat marocain de cross-country    Insolite : Anniversaire présidentiel    Les cygnes blancs de 2020    Le DG de l'ONEE présente à Kampala le bilan positif de la présidence marocaine de l'Association africaine de l'eau    Marrakech abrite une journée nationale sur les NTI et le développement informatique    Les éditeurs marocains exposent au Salon international du livre à Mascate    Participation du Maroc à la 43ème session du CDH    Divers    Pompeo appelle le Premier ministre irakien désigné à protéger les troupes américaines    200ème but de Cavani sous les couleurs du PSG    Le Zamalek se retire du championnat égyptien    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Dounia : Un monodrame poignant sur le parcours d'une jeune femme en quête d'identité existentielle    Avec "Pinocchio", Matteo Garrone signe un conte noir pour enfants    Lancement du programme de prévention des jeunes à l'addiction au tabac et aux drogues    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Persistance des tensions à Téhéran et arrestations d'opposants
Publié dans Libération le 29 - 12 - 2009

La tension demeure palpable dans les rues de Téhéran, au lendemain des affrontements entre partisans de l'opposition et forces de sécurité qui ont fait au moins huit morts et ont conduit à l'arrestation de plusieurs membres de l'opposition.
La chaîne de télévision en langue anglaise Press TV a fait état de huit morts lors des heurts qui ont endeuillé la fête religieuse de l'Achoura, citant un bilan fourni par le Conseil suprême de la sécurité nationale.
Dans un premier temps, la police iranienne avait annoncé que cinq personnes avaient été tuées lors de ces émeutes qui ont embrasé les rues de la capitale et de plusieurs villes du pays, à Qom, Shiraz, Ispahan, Najafabad, Mashhad et Babol.
Ces violences, vivement dénoncées par les opposants au pouvoir, sont les plus meurtrières depuis les manifestations sanglantes consécutives à l'élection présidentielle du 12 juin qui avait vu la réélection de Mahmoud Ahmadinejad.
"Ce sont les plus violents affrontements que nous ayons vus depuis le mois de juin", a reconnu un diplomate occidental en poste à Téhéran.
Selon lui, ces nouvelles victimes risquent d'exacerber les tensions en Iran, entraînant de nouvelles vagues de protestation et une répression accrue de la part du pouvoir.
La tension demeurait grande lundi dans la capitale iranienne où les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser des partisans de Mirhossein Moussavi, principal adversaire d'Ahmadinejad.
Les manifestants entendaient rendre hommage au neveu de Moussavi tué dimanche et présenté comme un martyr. "Un groupe de partisans de Moussavi s'est rassemblé devant l'hôpital Ibn-e Sina où se trouve le corps de son neveu. La police a fait usage de gaz lacrymogènes pour les disperser", indique le site Norooz.
La télévision d'Etat a affirmé qu'Ali Habibi Moussavi Khamene avait été victime d'agresseurs inconnus et la police a annoncé que les "morts suspectes" faisaient l'objet d'enquêtes.
Un haut responsable de la police iranienne, cité par la télévision, a indiqué que les forces de sécurité n'ont pas fait usage d'armes, voulant sans doute signifier d'armes à feu.
Bien que soumises à une intense pression de la rue, les autorités iraniennes semblent conserver la haute main sur l'appareil de sécurité qui demeure fidèle au guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, a précisé ce diplomate.
Quelque 300 manifestants, dont des membres de l'organisation des moudjahidines Khalq, groupe d'opposants en exil, ont été arrêtés lors de ces émeutes qui ont fait des dizaines de blessés parmi les membres des forces de l'ordre, précise la police.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.