La déconcentration administrative: un enjeu de démocratie    PAM: Les dissidents reportent le congrès    Début de semaine mitigé    Le marché pétrolier en ébullition    L'Boulevard 2019: La relève sur un tremplin    Tremplin 2019: Une 19e édition et un esprit toujours aussi bon enfant    Skhirat: 1ère réunion du comité de pilotage de la 3e phase de l'INDH    Suivez en direct: PSG vs Real Madrid et Atlético Madrid vs Juventus    Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean : Le marocain Mustapha Fahmi primé    OCP renforce sa position de leader en Asie    Le déficit de liberté économique, une menace pour la démocratie    Insolite : Héritage dépensé    Pedro Sanchez : J'espère que les Espagnols donneront une majorité plus large au Parti socialiste    News    Dakar salue l'engagement infaillible de S.M le Roi en faveur de la paix et de la sécurité en Afrique    Liverpool chute, l'Ajax carbure et le Barça s'en tire à bon compte    Djorkaeff à la tête de la Fondation Fifa    Le Onze national des locaux attendu aujourd'hui à Alger    Amadou Ba : Le soutien à l'intégrité territoriale du Maroc est une constante de la diplomatie sénégalaise    Des centaines de poissons morts asphyxiés en bordure de l'Oued Massa    L'accès des enfants réfugiés à la scolarisation, une initiative assurément louable    Le Maroc et le Danemark scellent un nouveau partenariat dans le domaine de la statistique    Les produits du terroir jouent un rôle clé dans le développement agricole durable    Le développement de la flotte de RAM, un prérequis pour mieux servir le tourisme national    Le Festival international du film de femmes à Salé lance la nouvelle saison culturelle    Mouna Fettou: Nous avons besoin d'une véritable industrie cinématographique    Le Maroc invité d'honneur du Festival d'Helsinki de la musique sacrée    Trump annonce un durcissement « substantiel » des sanctions contre l'Iran    Tourisme : La tendance positive du début d'année se confirme    U.S. Seeks to Heighten Scrutiny of Foreign Investment in Tech, Infrastructure, Data    Brexit : le risque d'un « No-deal » est très réel    Assemblée Générale Ordinaire de la FRMF    Rapport de la Cour des comptes : Tamek tire à boulets rouges sur Jettou    Maroc-France. Appel à projet pour l'enseignement des soft skills à l'université    Guaido poursuivi pour ses liens présumés avec des narco-trafiquants    Mur à Sebta. Vox se fait remonter les bretelles par le PP    Meknès. Le Barbe et l'Arabe-Barbe à l'honneur    Moga Festival ou l'avant-garde de la musique électronique    Quel gouvernement pour le PLF 2020?    Incendies: Fermeture de milliers d'écoles en Indonésie et en Malaisie    La « Cour suprême » de Facebook pourra annuler les décisions de Mark Zuckerberg    Sahara : A quoi joue l'Espagne ?    Le Professeur Rachid Yazami reçoit à Paris le Prix de l'Investisseur arabe    Tourisme à Essaouira : Des progrès notables, mais encore des efforts à fournir    Le Maroc invité d'honneur du festival d'Helsinki de la musique sacrée    Météo: le temps qu'il fera ce mercredi    Divers    Ligue des champions: Raja et Wydad proches de la phase de poules    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En attendant Ronaldo, le Real Madrid bétonne Bale jusqu'en 2022
Publié dans Libération le 01 - 11 - 2016

Joueur après joueur, le Real Madrid blinde son effectif : menacé d'une interdiction de recrutement, le club a étendu dimanche le contrat de Gareth Bale jusqu'en 2022, dernier épisode en date d'une vague de prolongations qui pourrait culminer avec la star Cristiano Ronaldo.
En l'espace de trois semaines, le Real vient de prolonger l'Allemand Toni Kroos (2022), le Croate Luka Modric (2020), l'Espagnol Lucas Vazquez (2021) et, donc, le Gallois Bale, l'un des joueurs emblématiques de la politique de recrutement "galactique" du président Florentino Pérez.
Transféré en 2013 pour environ 100 M EUR et considéré à l'époque comme le joueur le plus cher de l'histoire, l'attaquant gaucher âgé de 27 ans est désormais lié jusqu'à ses 33 ans avec l'équipe madrilène.
Un délai qui doit permettre au Real d'assurer ses arrières alors que le club a fait appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) de sa sanction d'interdiction de recrutement pour deux mercatos successifs, prononcée par la Fifa pour des irrégularités dans les transferts de mineurs.
"Le Real Madrid et Gareth Bale se sont mis d'accord sur une prolongation du contrat du joueur, qui est désormais lié au club jusqu'au 30 juin 2022", a écrit le Real dans un communiqué. Bale devait se présenter hier lundi devant la presse au stade Santiago-Bernabeu après la signature de son nouveau bail.
Bétonner le contrat de Bale est également utile pour repousser toute tentative d'approche extérieure car l'international gallois (64 sélections) a souvent suscité les convoitises du côté de la riche Premier League, dont il a été deux fois le meilleur joueur avec Tottenham (2011 et 2013).
L'attaquant au catogan semble néanmoins intransférable. C'est l'un des symboles de la politique de recrutement de Florentino Pérez, qui l'a toujours défendu malgré le montant record versé à l'époque et effacé cet été par le transfert du Français Paul Pogba à Manchester United pour 105 M EUR (plus 5 M EUR de bonus).
Après une période d'adaptation compliquée, l'ailier gallois a commencé à donner sa pleine mesure au sein du trio offensif "BBC" (Bale-Benzema-Cristiano Ronaldo) et il a remporté deux fois la Ligue des champions avec le Real, en 2014 et 2016.
Attaquant puissant et rapide, l'ancien joueur de Southampton (2005-2007) et Tottenham (2007-2013) est désormais un titulaire indiscutable au sein de l'équipe entraînée par Zinédine Zidane. Cette saison, le demi-finaliste de l'Euro-2016 avec le Pays de Galles compte quatre buts inscrits sous le maillot merengue.
Et après Bale, tous les regards à Madrid sont désormais tournés vers Ronaldo (31 ans), qui ne fait pas mystère de sa volonté de signer un nouveau contrat avec le club qu'il avait rejoint en 2009 pour 94 M EUR. Son bail actuel court jusqu'en 2018 et le Portugais a souvent répété qu'il voulait achever sa carrière au Real.
"Si j'étais président du Real Madrid, et si j'avais un joueur comme moi, je le prolongerais d'au moins dix ans", a lancé le mois dernier le triple Ballon d'Or, bien parti pour remporter un quatrième trophée en fin d'année.
Selon le quotidien espagnol Marca, cette prolongation attendue étendrait le contrat du Portugais jusqu'à ses 36 ans, en 2021. Et cela tranquilliserait le club merengue, qui s'en est remis à un triplé de l'indispensable Ronaldo pour s'imposer contre Alaves (4-1) samedi en Championnat d'Espagne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.